Voici le classement des 20 villes du Grand Paris où investir et où il fait bon vivre

© iStock

La Fnaim du Grand Paris a lancé un nouvel observatoire inédit de l'attractivité immobilière dans près de 300 villes du Grand Paris. Pour celui-ci, de nombreux critères ont été pris en compte : l’éducation, la santé, la sécurité ou encore l’environnement ce qui donne un top 20 très surprenant. Le voici !

Le nouvel observatoire de la Fnaim

Promis, ce n’est pas encore un palmarès des villes où investir dans l’immobilier. La Fnaim (Fédération nationale des agents immobiliers) du Grand Paris vient en effet de dévoiler un observatoire sur l'attractivité immobilière de presque 300 villes du Grand Paris. Chaque arrondissement de Paris étant considéré comme une ville à part entière. Il s’agit d’un observatoire totalement inédit puisque 11 critères supplémentaires ont été pris en compte et sont basés sur des données objectives et non-qualitatives qui sont émises par des sources officielles telles que l’Insee ou encore les statistiques des mairies. L’objectif ? Fournir un outil à base de critères de notation de chaque commune du Grand Paris pour déterminer selon les attentes des futurs acheteurs ou locataires où il fait bon vivre et où il est plus facile d'acheter pour s'y installer, selon les propos d’Olivier Princivalle. 

Les 12 critères pris en compte

Plusieurs critères ont donc été pris en compte pour mener cet observatoire tels que le prix du logement, sa qualité (taux d'équipement en chauffage central, âge et surface des logements...), la sécurité (violences physiques, dégradation des biens, criminalité...), la santé (nombre de généralistes pour 100 habitants, nombre de lits d'hôpitaux au km² ...), l'éducation (crèches, collèges, lycées), les transports en commun (métro, RER, bus, temps de trajet domicile/emploi...), l'environnement (surface des espaces verts par habitant, évolution de l'utilisation de la voiture...), le commerce (nombre de commerces tous les 100 mètres...), l'emploi (taux de chômage...), la culture (musées, théâtres, stades, gymnases...), les revenus et enfin la fiscalité locale (taxes d'habitation et foncière). Rien que ça !

Carte interactive sur plusieurs critères

Chaque critère se voit attribuer une note de 1 à 10, pondérée par la suite par un coefficient. Pour établir le prix immobilier, l'observatoire se base sur le prix moyen du logement pour chaque commune. Celui-ci est déterminé par la multiplication du prix par m² par la surface moyenne des logements à usage d'habitation dans chacune des villes. « Il permet d'éviter de présenter un prix au m² qui ne représente pas l'achat moyen ou la valeur moyenne des biens d'une ville », a souligné l'Observatoire. Et figurez-vous qu'une carte interactive est déjà accessible en ligne et permet de faire une recherche de communes avec les prix ou sans les prix du logement, par critère d'attractivité ou en combinant trois critères sur douze. La carte permet aussi d'afficher les agences immobilières adhérentes à La Fnaim du Grand Paris et de rendre visibles les lignes de transports en commun (métros et RER). Bref, fini le suspens, on vous dévoile les classements ! Ils devraient vous surprendre…

Source : Les Echos

Fin des articles