Le centre de Paris bientôt entièrement piéton

© Stephan Valentin

Le centre historique de la capitale devrait bientôt dire adieu aux voitures. C’est en tout cas le souhait de la mairie de Paris, plus précisément de David Belliard, adjoint (EELV) d’Anne Hidalgo, qui a expliqué à nos confrères du Parisien comment la ville va continuer à réduire la circulation pour aller vers un centre presque entièrement piéton.

Paris deviendra-t-elle une véritable ville verte ? C’est en bonne voie : d’ici 2022, il ne sera plus possible de traverser Paris en voiture. Le but, encourager les déplacements en vélo, à pied ou en transports en commun.

Le projet, qui fait l’objet d’une concertation publique présentée depuis mercredi par David Belliard, prévoit de faire de Paris une ville comme Rome, Milan, Londres ou Amsterdam en instaurant une limitation du trafic dans son centre historique. « Aujourd’hui, sur environ 180 000 véhicules qui circulent dans cette zone, 100 000 la traversent sans s’y arrêter. Demain, seuls les riverains, les bus, les taxis mais aussi les artisans, les professionnels ou les livreurs pourront continuer à se déplacer dans ce périmètre », précise l’adjoint d’Anne Hidalgo.

- de pollution, + de piétons

L’apaisement de la rue de Rivoli ayant entrainé une baisse de 2,2 décibels, la Ville espère étendre le principe à un plus large périmètre qui comprend Paris-Centre (les 4 premiers arrondissements), et une partie des 5e, 6e et 7e jusqu’au boulevard Saint-Germain. Le plan de circulation de la ville sera évidemment revu et des marquages installés au sol. Objectif, une mise en place en 2022. Un projet ambitieux qui, s’il se réalise, permettrait de profiter des plus beaux monuments historiques sans pollution ni pollution auditive.

Fin des articles