Des bistrots solidaires pour redonner de la vie aux villages français

© Shutterstock

Pour favoriser le lien social entre les habitants qui ne disposent d’aucun commerce de proximité, l’association SOS souhaite ouvrir « 1 000 cafés » dans plus de 15 000 communes de France.


Selon SOS, 53 % des communes possédant moins de 3 500 habitants ne disposent pas, ou plus, de commerce de proximité. Suite à ce constat, 32 221 maires français ont reçu jeudi dernier un mail leur proposant de créer ou recréer des bistrots/cafés dans les villages en déficit.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anaïs L & Tyler D (@inhale_travel) le

En quelques jours, SOS a reçu plus de 150 réponses enthousiastes. Comme le souligne Jean-Marc Borello, président du groupe : « c’est nous qui courons le risque, ni les salariés, ni la commune. ». Effectivement, la proposition que SOS émet aux maires des communes concernées est simple : l’association monte le projet, aménage les locaux, et recrute localement deux serveurs. Autrement dit, le rôle de la mairie est de valider, ou non, l’offre.

Le premier café solidaire devrait ouvrir avant la fin de l’année, et pour les 999 autres qui, on le rappelle, s’implanteront uniquement dans les villages sans un seul commerce, ou sur le point de perdre le dernier, l’appel à candidatures reste ouvert pendant plusieurs mois.

Fin des articles

Paramètres des cookies