Bac 2022 : les perles des copies de philosophie

© Les sous-doués

Les perles du Bac, cette tradition immanquable que l'on attend chaque année. Faute d’inattention, manque de relecture, ou coquille… cette article va vous faire sourire, voir plus. 

Alors que les étudiants attendent patiemment les résultats du bac prévus pour le mardi 5 juillet à partir de 8 heures, les correcteurs ont récupéré quelques étourderies dans les copies. 

La série générale

Ce sont les perles de la série générale qui ouvrent le bal, avec le sujet numéro 1 : Les pratiques artistiques transforment-elles le monde ? - Roulement de tambour -, les perles sont attribuées à…

« Le maquillage est de l’art car dans l’émission ‘incroyable transformation’ la maquilleuse transforme le look des personnes moches », Ça c’est dit.

« Certaines stars, quand elles chantent ou crient, on dirait qu’elles jouissent »

« Les artistes, ils remuent la terre » 

« Par exemple, Bétowen s’est livré à de bonnes pratiques artistiques » 

On vous voit déjà en train de sourire, mais attendez de découvrir les perles du sujet numéro 2. Pour rappel : revient-il à l’Etat de décider de ce qui est juste ? 

« Si le président Macron décide quelque chose, c’est que c’est forcément juste, puisque c’est le président » 

« Si je trouve juste de rompre avec ma petite amie parce qu’elle est agaçante et que je ne veux plus la subir, c’est à moi de décider, pas au juge ». Le message est bien passé en tout cas. 

Et qu’est-ce que serait l’épreuve de philo sans la fameuse étude de texte. Cette année c’était sur un texte de Cournot que les étudiants ont écrit leurs… plus belles perles. Et on doit bien vous l’avouer, celles-ci sont nos préférées.

« On sait très bien que l’univers a été crée par le big band »

« La spychologie permet de mettre de l’ordre dans la tête » 

Sur les sciences physiques : « Dans le texte, la phrase ‘Les résultats sont dépendants de la constitution de l’observateur’ signifie que l’observateur ne voit pas la même chose selon qu’il soit maigre ou gros, petit ou grand, par exemple »

La série technologique 

Il n’y a pas que les étudiants en série générale qui nous font sourire cette année. Les élèves en série technologique, nous présentent aussi leurs plus belles perles en philosophie. On commence avec le premier sujet : La liberté consiste-t-elle à n’obéir à personne ? 

« Par exemple, si je dis je refuse de prendre ce sujet de philosophie au surveillant qui me le donne, c’est que je suis libre de ne pas faire ce bac de philo parce que j’en ai pas envie. Mais je suis raisonnable, alors je le fais, mais je perds ma liberté »

« Comme les disaient les anarchistes : ‘ni dieu ni mètre’ », c'est dommage on y était presque... mais comme le disait Jean-Claude Dusse dans les Bronzés font du ski « oublie que tu n’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher. » 

Sans plus attendre, la suite avec le sujet numéro 2 : Est-il juste de défendre ses droits par tous les moyens ? 

« Des gilets jaunes ont perdu un œil pour leur défendre leur droit, mais il n’ont pas pu faire ‘œil pour œil’ car les CRS avaient des casques » 

« La faim justifie les moyens » et il a bien raison, allez dire cela à l’étudiant qui a ramené son melon entier et son couteau en bois à l’épreuve du bac ! 

Diderot et la téléréalité ça ne vous dit rien ? Et bien pour l’étude de texte sur Diderot, un élève a concilié les deux. 

« Par exemple, dans les émissions de téléréalité tous les témoignages disent la même chose »

On aime en rigoler parce qu'on est tous passé par là. Un peu comme un traditionnel bizutage de fin d'année, les bacheliers aimeront se moquer des prochains. Pour rigoler encore un peu, on vous en laisse une dernière. Elle n'est pas de l'édition 2022 mais elle est tout de même exceptionnelle. Un peu comme une blague de tonton, qu'il repète à chaque fois qu'il nous voit. 

Fin des articles