Un avion planté en plein milieu de la cour d’un immeuble à Paris 

@ Screenshot Google Earth

Un objet improbable a été découvert dans la cour d’un hôtel particulier à Paris grâce aux images satellite de Google Earth. Il s'agit d'un avion, mais comment est-il arrivé là ?

Si le logiciel Google Earth est un bon moyen de visualiser une rue pour se repérer et de voir en 3D la sublime maison de Messi, il peut aussi faire apparaître des choses insolites ! Et cette fois-ci, c’est un avion qui a été découvert dans la cour d'un hôtel particulier de Paris. Mais comment a-t-il atterri au cœur du quartier du Marais et à quoi (ou plutôt à qui) sert-il ?

Entre épave et œuvre d’art

Habituellement, dans la cour d’un immeuble on trouve des vélos, des motos, des trottinettes… mais un avion, alors ça c’est une première ! Ce dernier a été aperçu dans la cour de l’hôtel de Bondeville, un édifice construit à la fin de la Renaissance qui fait partie depuis 1961 de la liste des monuments historiques. À la fin du XIXe siècle, l’hôtel abrite le siège du "comptoir général de la bimbeloterie", qui proposait notamment des jeux et des jouets à bas prix.

Pour l’origine de cet avion, on ne sait pas vraiment. Les avis sont divers sur la toile : pour certains, c’est l'œuvre d’Anselm Kiefer, célèbre artiste contemporain allemand, pour d’autres c'est une carcasse d’un ancien avion de guerre. Mais il s’accordent à dire que l’avion ressemble à un DC3, un ancien avion de ligne américain. Pourtant, il est plus probable que ce soit la reproduction d’un artiste que le vestige des forces armées américaines de la Seconde Guerre mondiale.

Et si vous comptiez jouer les enquêteurs et aller voir de vos propres yeux l’avion mystérieux, ça n’est malheureusement plus possible. Selon une photo prise par Paul Second, l’artiste qui tient le compte Instagram Toits de Paris, l’engin a été retiré en octobre 2020. Il semble même que les indices se resserrent puisque qu’en 2021, un aéroplane fait de plomb a été exposé au Grand Palais Éphémère, selon un article web de la salle d'exposition. Les œuvres exposées étaient celles d’un artiste allemand qui vous est maintenant familier : Anselm Kiefer. Mais impossible d’être certain de quoi que ce soit, alors, enquêteurs, enquêtrices, si vous manquiez d'inspiration, c'est à vous de jouer !

Fin des articles