Astrologie : Voici les 3 signes les plus hypocrites

Astrologie : Voici les 3 signes les plus hypocrites ©Don’t Look Up: Déni cosmique

Il nous arrive à tous de mentir, plus souvent qu'on ne veut bien l'avouer d'ailleurs. Il existe de bons et de mauvais menteurs mais comment déceler les imposteurs ? Plus besoin d’étudier le langage corporel, on vous dévoile les trois signes les plus hypocrites. Allez hop, fini les bobards ! 


Gémeaux : 

Tiens, tiens, vous re’vlà vous, comme d’habitude en haut de la liste. Mes petits Gémeaux vous avez une personnalité très sociable, vous êtes à l’aise dans tous les milieux et vous attirez rapidement les sympathies. Mais votre humeur changeante fait de vous le signe le plus hypocrite du Zodiaque. Vous arrangez votre discours selon votre interlocuteur.trice pour servir vos propres intérêts, et ça, c’est mal. 


Balance : 

De leur côté, les Balances ne sont pas en reste. Vous maîtrisez l’art de l'hypocrisie avec perfection, plutôt surprenant pour un signe qui aime la justice… Vous préférez mentir pour éviter les conflits même si cela vous blesse et vous renferme sur vous-même. Toujours à la recherche d'admiration, vous avez tendance à embellir les histoires pour attirer les regards. Pour ne pas vous sentir jugé et maintenir une bonne image que les gens ont de vous, vous allez même jusqu’à adapter votre personnalité et bafouer vos valeurs. Ce comportement vous place directement à la deuxième position. Désolé les Balances… 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Astrotruc (@astrotruc)


Vierge : 

Vouant un véritable culte aux ragots, mes petit·e·s commères les Vierges n'hésitent pas à lancer des torrents de critiques dès que quelqu’un leur tourne le dos. Vous préférez mentir et jouer les hypocrites pour ne pas altérer vos relations. Ne serait-il pas plus simple d’avouer vos pensées les plus profondes ? Quoi qu'il en soit, ça ne fait pas de vous quelqu'un de fondamentalement mauvais, mais c'est pour cette raison que vous êtes dernier·e sur cette liste. Sans rancune. 

Fin des articles