Apple met fin à l’iPod, cet objet iconique des années 2000

© Unsplash

Ce n’est pas un au revoir mais bien un adieu qu’il va falloir faire au célèbre baladeur des années 2000. Apple a annoncé la fin de la production de l’iPod. Réelle révolution de l’industrie musicale, venez avec nous faire un saut dans le temps pour rendre hommage à cet emblématique produit.

Rectangulaire, blanc, avec son petit écran, l’iPod est lancé le 23 octobre 2001 par Apple. Plus de 20 ans après la page se tourne, Apple met fin à la production de son baladeur au profit de ses autres produits comme l’iPhone. Pour Greg Joswiak, vice président du marketing international d’Apple, ce n’est que l’objet qui va disparaitre mais l’esprit perdure, « Nous avons intégré une expérience musicale incroyable dans tous nos produits, de l’iPhone à l’Apple Watch » a-t-il déclaré dans un communiqué. 

Une immense réussite 

L’iPod arrive sur le marché en 2001 en même temps qu’explose le téléchargement illégal de musiques. Ce petit appareil va alors révolutionner l’industrie musicale en popularisant le téléchargement légal notamment via le logiciel iTunes qui sort la même année. Avec son design iconique et sa facilité d’utilisation, l’iPod devient rapidement l’objet phare des années 2000. 

A l’époque Apple cherche à développer son offre de gadgets grand public fonctionnant avec le Mac, ils jettent alors leur dévolu sur les lecteurs de musiques numériques. En février 2001, Apple découvre un disque dur développé par Toshiba de seulement 4,5 centimètres de diamètre. C’est le jackpot pour l’entreprise qui réunit alors une équipe de trente ingénieurs, avec pour objectif de sortir ce nouvel appareil pour les fêtes de fin d’année. Objectif réussi, six mois plus tard sort l’iPod. 

Depuis cette date l’iPod en quelques chiffres c’est : 1000, le nombre de chansons que pouvait stocker la première version, une révolution pour l’époque. 50%, les ventes que représentaient l’iPod pour l’entreprise, la véritable poule aux oeufs d’or qui fait entrer la société Apple dans une autre catégorie. 450 millions, le nombre d’iPod vendu depuis 2001. Décliné avec l’iPod Nano, l’iPod Shuffle et l’iPod Touch, en 2011 Apple détenait près de 70% des parts du marché des baladeurs mp3. Une aubaine qui a permis par la suite, le succès de l’iPhone. 

Pour les fans de cet objet, l’iPod Touch restera disponible dans les points de vente de la marque jusqu’à épuisement des stocks. Alors, on va voir une dernière fois ce produit emblématique ?

Fin des articles