Dark Tourism : ces Allemands traversent le pays pour voir les dégâts des inondations massives

  • Agathe S
  • News
  • Publié le 19 Juillet 2021 à 18h18
© Rhein-Erft-Kreis - Twitter

Alors que les intempéries de ces derniers jours ont causé d’importantes inondations en Allemagne, au moins 165 personnes sont décédées, et de nombreuses sont encore portées disparues. Tous ces évènements ont mit en lumière un bien triste phénomène : le Dark Tourism, ou l’art d’aller visiter des lieux en lien avec une catastrophe, avec la souffrance ou avec la mort.

L’été 2021 n’a manifestement pas souhaité montrer le bout de son nez, ni ici, ni en Allemagne. Touché par des intempéries et de terribles inondations, le pays se remet doucement des catastrophes qui l’ont marquées la semaine passée. 

Solidarité ou voyeurisme ?

Face aux dégâts causés par ces intempéries, l’ouest de l’Allemagne touché par les importantes inondations a vu affluer un nombre important de touristes. Le quotidien allemand Spiegel rapporte que cela a causé d’importants bouchons de plusieurs centaines de mètres à proximité des zones les plus sinistrées. Certains étaient là simplement pour observer la scène, d’autres se sont même permis de bloquer des rues pour prendre des photos. Alors qu’une poignée de ces touristes ont proposé leur aide aux locaux victimes de ces inondations, une grande partie d’entre eux n’a fait preuve uniquement de voyeurisme. Selon Spiegel, certains des touristes ont même tenu des propos tels que « la brocante » pour désigner les rues dans lesquelles les meubles avaient été sorti dans la rue. Une bénévole venue aider les sinistrés a d’ailleurs confié au quotidien que des personnes se sont « installées sur le pont avec café et gâteaux pour observer comment les gens s’affairent ».

Les locaux en colère

Face à cette vague de Dark Tourism, ou quand tourisme rime avec voyeurisme, la pilule a du mal à passer du côté des premiers touchés. Que ce soit les habitants, ou les autorités locales, cette activité est loin d'être apprécié. Björn Herrmann, un sapeur pompier en service sur les lieux depuis plusieurs jours a affirmé : « Ils n’ont tout simplement pas honte ». En effet, les nombreux embouteillages générés par l’afflux de touristes ne fait que déranger et bloquer le passage des services de secours. 

Tourisme, voyeurisme, quand il ne faut pas dépasser la (fine) limite.

Source : Spiegel

Fin des articles