12 astuces pour bien choisir ses fruits et légumes

undefined 26 août 2019 undefined 14h47

Agathe Rey

Cuisiner des produits frais, c’est le top. De bonnes saveurs et de belles couleurs dans l’assiette, ça nous fait saliver d’avance. Seulement voilà, il suffit de tomber sur un mauvais fruit ou légume pour notre bon petit plat tourne au vinaigre. Alors voilà quelques astuces pour bien choisir ses fruits et légumes…

La mangue

Les mangues, on adore ça, que ce soit à grignoter comme ça ou en salade de fruits. Mais quelle galère pour les choisir. Déjà, il ne faut pas du tout se fier à la couleur. Verte ou rouge, peu importe. L’essentiel est qu’elle soit souple mais pas trop molle. Un peu comme les avocats quoi.

Le concombre

Super légume détox et hydratant en été, il est parfait cette saison. Pour qu’il nous apporte tous ses bénéfices, il faut le choisir bien vert ! Il faut aussi prêter attention à sa forme. Il vaut mieux le choisir bien lisse et bien droit.

L’ananas

Pas besoin de se frotter aux pics de l’ananas ! Pour savoir si cet ananas est le bon, il faut essayer de détacher une feuille. Si elle ne résiste pas et se détache facilement, bingo !

Les tomates

Bien entendu, il faut que la tomate soit bien lisse et ferme. Mais il faudra faire intervenir un autre sens pour être sûr de tomber sur une tomate qui a (presque) un peu de goût. Portez-y votre nez ! Et oui, la tomate doit sentir bon pour être goûteuse.

Les fraises

Aaaah, les fraises ! On en mange sans fin en été, que ce soit au sucre, à la chantilly ou nature ! Pour s’assurer qu’elles soient délicieuses, il faut que la collerette soit bien verte. De plus, la chair doit être bien rouge et brillante.

Les pêches

De la même façon que pour les tomates, les pêches sont meilleures lorsqu’elles dégagent une bonne odeur. En plus, plus elles sont grosses, plus elles sont mûres et plus elles sont sucrées.

Les aubergines

Pour les aubergines que l’on aime cuisinées dans de nombreux plats, il ne faut pas qu’elles aient de tâches marron. Sans tâche, et surtout bien violette ! Ni trop foncée, ou trop claire, et ça devrait le faire.

La pastèque

Pour trouver la bonne pastèque, on y va à l’ancienne ! On tape dessus, de manière assez vive pour entendre du bruit mais pas non plus trop fort (le but n’est pas de l’abîmer) Si elle sonne creux, elle sera délicieuse !

Le melon

Cousin de la pastèque, le melon ne se choisit pourtant pas de la même façon. Essayez de détacher la queue du melon, si elle s’en va facilement, c’est très bon signe. En plus de ça, plus la peau du melon est ridée, plus il est sucré.

Les radis

Bon pour les radis, pas besoin de trop se casser la tête. Si on les veut bons et frais, il faut juste vérifier que les fanes soient bien vertes. Il n’y a pas de fanes sur les radis en sachet, donc il vaut mieux privilégier les bottes.

Les oignons

Des oignons, on en cuisine à la pelle. Ils peuvent donner beaucoup de saveur à un plat un peu fade. Mais pour ça, il faut les choisir bien fermes et surtout bien brillants.

Les avocats

Le plus compliqué de tous. Si on peut se fier à la couleur (le vert étant pas assez mûr, et le noir foncé peut-être trop), il faut aussi le toucher et le prendre en main. Dans l’idéal il faudrait qu’il ne soit ni trop dur, ni trop mou, mais juste souple. Et même si on trouve la couleur parfaite et la bonne souplesse, on n’est pas sûr d’avoir THE avocat parfait pour nos avocado toast. Faut un peu chance aussi.