10 signes qui prouvent que vous n'avez plus 20 ans

  • Camille
  • News
  • Publié le 11 Janvier 2021 à 12h37

Le temps est à la vie ce que la pelleteuse est à un chantier. Sauf que rien ne viendra reconstruire ces années de jouvence qui ont filé sans que vous vous en aperceviez. Votre énergie est moindre, les kilos commencent à s'installer sur votre corps en train de décrépir et vous, vous continuez d'insister. Il faut voir la vérité en face, pourtant : vous n'avez plus 20 ans, vous n'aurez plus jamais 20 ans, et des signes indéniables le prouvent. Voilà lesquels.


Vous vivez mal les lendemains de soirée

Il est midi, vous tentez difficilement de décoller vos yeux gonflésDormir le plus longtemps possibile pour tenter de récupérer n'a pas suffi. Là, maintenant, seul et sale dans vos draps, vous ressentez les conséquences de l'âge. La gueule de bois est un tunnel noir et profond que vous vous évertuez à nier. Pourtant, le premier pas serait d'accepter que ces maux de tête, ce foie endolori et cette faiblesse physique outrancière ne sont que les prémices de ce qui vous attend pour le reste de votre vie. A 18 ans, après une teuf, votre corps vous dit « recommence ». A 25, il vous supplie de l'abreuver d'un tonneau de thé et d'une grande assiette de quinoa.

via GIPHY

 

Vous mangez "healthy"

L'indépendance (et la solitude) vous a forcé à cuisiner vous-même, pour vous-même. De fait, elle vous a aussi forcé à commander, aller au fast food, vous gaver de surgelés. Et vous avez progressivement compris, encore une fois grâce aux maux de ventre, que votre estomac n'est pas le receptacle de votre immonde laisser-aller. Et puis il y a autre chose, aussi : vous allez devenir gros. La cellulite s'accumule sur votre corps comme les années sur votre visage ; manger ou grossir, il faut choisir.

via GIPHY

Vous n'êtes pas sur Snapchat ou TikTok 

Les réseaux sociaux sont un poison. Une épine dans le pied de la communication, un frein à l'épanouissement personnel, au contact humain et même à l'amour. De fait, Snapchat est pour vous une application (si tant est que vous sachiez que c'en est une) sans utilité aucune. En même temps, il est vrai qu'elle peut s'avérer en effet dispensable si seule votre nièce de 16 ans vous envoie des photos dessus.

via GIPHY


Vous ne comprenez pas certains mots  

L'incompréhensible dialecte des individus à appareil dentaire et peau acnéique n'est pas une langue étrangère. C'est simplement le signal qui vous indique que vous faites partie d'une génération, une ancienne, qui n'est ni au courant des actualités type nouveaux Tiktokeurs, ni des rave party illégales, ni des mots à employer. Has been, en français, c'est a été.


Vous appelez des gens plus jeunes que vous "les jeunes"

Avez-vous déjà entendu des adolescents appeler des personnes plus jeunes qu'eux "les jeunes" ? Non, premièrement car les personnes plus jeunes qu'eux sont des enfants. Deuxièmement car ils sont trop jeunes pour se rendre compte qu'il existe une hiérarchie des âges. Troisièmement, car "les jeunes" est une expression exluante qui signifie qu'on n'en fait plus partie et que l'on se range dans une une autre catégorie, celle des vieux.


Vous savez qui est Priscilla

Avant d'être cette jeune femme en crise posant pour Entrevue afin de, dans le même temps, se sexualiser et montrer que sa poitrine a poussé, Priscillia était autre. Elle était celle dont vous fredonniez les chansons dans votre chambre de prépubère desespéré pour vous rappeler que vous n'étiez pas seul : Toujours Pas d'Amour. Ensuite, en vous sentant directement concerné, vous reprenniez le tube Quand Je Serai Jeune car vous attendiez avec beaucoup de hâte l'âge de votre majorité. Eh bien la voilà, et pendant ce temps, vos cadets pensent toujours que Priscilla est le nom d'une star de téléréalité. 


Pour vous, une femme de 35 ans n'est pas une milf ni une cougar, c'est juste une femme de 35 ans 

Car 35 ans n'est vieux que pour les jeunes. Pour ceux qui approchent de la trentaine, en revanche, c'est une étape à venir, pas si lointaine. Fustiger quelqu'un de 35 ans à propos de son âge reviendrait donc à s'auto-flageller.

via GIPHY


Vous commencez à faire des plans en tout genre et à vous organiser pour les réaliser

Car si vous ne faites pas d'économies pour vous acheter un appart' ou une maison, qui le fera pour vous ?


Ça commence à parler enfants 

Fini les apéros ou ça parle sexe, soirées, joints. Hello les dîners (parfois à quatre, entre couples) où vos amis discutent bébé. L'horloge biologique des femmes, le bon âge pour procréer, vos prénoms préférés. Et puis finalement, peut-être qu'au contraire vous n'en voulez pas, et que c'est définitif. L'avancée dans le temps signifie non seulement qu'il faut vous responsabiliser, mais aussi songer à fonder un foyer. Et même si vous vouliez faire autrement, le bourrage de crâne ambiant suffit à vous persuader qu'il y a un âge pour tout. 

via GIPHY


Vous vous êtes déjà entendu dire « je suis trop vieux/vieille » ou pire, « c'était il y a 15 ans »

En regardant un vêtement trop excentrique, en veillant jusque tard alors que vous bossez le lendemain, en faisant un effort trop intense, quand on vous propose un dernier verre. Et ça, c'est vraiment la loose, le début de la fin. La liste est non exhaustive car il serait possible de continuer d'énumérer éternellement tous les aspects de votre dépérissement. Mais on va arrêter là, pour le bien de votre honneur, de votre santé et de votre cœur. A partir d'un certain âge, les crises cardiaques sont plus fréquentes. 

Fin des articles