Optique des Vosges, l’opticien qui prend les tendances à contre-sens

  • Lisa B
  • Mode
  • Publié le 31 Mars 2021 à 18h50
© Thomas Reka

Cap sur la rue Saint-Antoine pour rencontrer Eric et Sabine, frère et sœur, mais surtout opticiens incontournables de la capitale depuis 1990. Chez Optique des Vosges, c’est avant tout l’amour du métier d’opticien traversant les tendances qui anime ces deux passionnés de lunettes… si passionnés qu’ils ont ouvert une seconde boutique, cette fois-ci du côté du 6e arrondissement de Paris. Zoom sur ceux qui vont vous rendre la vue plus belle.

Optique des Vosges, c’est l’histoire d’un opticien pas comme les autres. Un créateur passionné, à la fois authentique et décalé, qui soutient une technicité à l’ancienne tout en proposant des modèles atypiques comme on en voit peu ailleurs. Pas de doute, nous voilà chez Optique des Vosges, où la démarche est loin de celle des opticiens traditionnels et où l’on se laisse porter par une tendance réjouissante à la loufoquerie aussi millimétrée que maîtrisée.

Spécialisée en montures rondes, la boutique propose de vraies petites merveilles en écailles ou en métal ; vintage, carrées, colorées ou complètement déjantées, il y en a pour tous les goûts et tous les visages. Chaque lunette peut être faite sur-mesure, il n’y pas de limite dans la créativité ! Ici pas de grandes marques, mais une dizaine de créateurs atypiques comme Franswa, qui conçoit ses lunettes à la main, Res-Rei, marque italienne esthétique, Francis Klein chez qui l’élégance n’a d’égale que l’originalité ou encore Sabine be et ses modèles décalés. En bref, une sélection de lunettiers qui en mettent plein la vue !

À l’accueil du shop, Eric et ses yeux de lynx analysent la morphologie de ses clients, leur style, leur carnation et trouvent la paire de lunettes qui convient à chacun. « Je prends le temps de discuter et d’analyser attentivement mon client pour choisir l’objet qui lui ira le mieux. La lunette, c’est une prolongation de soi », résume Eric. C’est à la manière d’un psychologue qu’il demande au client de s’asseoir face à lui, confortablement dans un sofa pour l’aider à dégoter LA paire idéale, grâce à toute une série de questions de personnalité. Même son de cloche pour sa soeur Sabine, qui, grâce à son premier métier de gémmologue, sait travailler les lunettes à la façon de pierres pércieuses ; en déterminant leurs provenances, l’intensité de leurs couleurs, leurs formes et leurs tailles. Vous l’avez compris... ici, pas question d’être négligent !

C’est ensuite l’heure pour lui d’enfiler son costume d’expert de la vue en mode "opticien blouse blanche". Car de bonnes lunettes, c’est aussi de bons verres. Et pour proposer de bons verres, Eric s’est tourné vers Essilor, Numéro 1 Mondial* dans son domaine et dont les verres passent par 65 étapes de fabrication en usine avant d’être pris en charge par l’opticien. À l’origine du Varilux ou des verres qui protègent des écrans, Essilor est un gage de qualité, mais aussi d’une technicité à la pointe, et ce depuis la seconde moitié du 20e siècle, rien que ça !

« Toujours dans l’innovation, Essilor fait toujours preuve d’une grande expertise auprès des clients ! » s’exclame Eric. Avant de continuer : « Ce que j’adore surtout, c’est cette volonté très humaine de faire primer la technique au dessus du prix… je partage ces mêmes valeurs de respect et d’engagement. » C’est donc tout naturellement que notre amoureux de la lunette a choisi comme partenaire Essilor pour améliorer le quotidien de sa fidèle clientèle, de la salle de sport aux journées passées devant l’écran. Il n’y a plus qu’à ajuster nos petites trouvailles et nous voilà parés jusqu'au bout du nez !

Euromonitor, verres de lunettes édition 2018 ; Essilor international SA, valeur marchande PVO (prix de vente observé) dans la catégorie des verres ophtalmiques.

Optique Cauderlier
38, rue Saint-Placide – 6e

Optique des Vosges

12, rue Saint Antoine -4e

Tél. : 01 45 48 87 82

Fin des articles