5 raisons de passer un été sans soutif

Tout comme la petite culotte qu’on enfile chaque matin ou les chaussures essentielles pour fouler les pavés, le soutien-gorge est omniprésent dans notre garde-robe. Mais est-il vraiment indispensable ? En effet, plusieurs témoignages et études révèlent que le soutif est loin d’être nécessaire, et pourrait même se révéler être nocif pour notre poitrine. Voici cinq raisons qui te donneront peut-être envie de te mettre en mode "seins-libres". Allez profites-en, c’est l’été !


1. Parce qu’on s’en fiche de passer pour une sauvageonne

Inventé en 1889, comment le soutien-gorge est-il devenu si nécessaire ? Il y a certes eu quelques révolutions pour le bannir (notamment en 68), mais ça n’a jamais vraiment pris. N’est-il finalement pas qu’une contrainte sociale ? On se sentirait obligée d'en porter car cela peut paraître indécent de montrer un téton qui pointe sous un t-shirt blanc ou que l'on puisse trop percevoir la forme de nos seins. Sans oublier la connotation sexuelle qu'il y a à ne pas en porter, on passerait presque pour une fille facile aux yeux de certains (et de certaines) si on décideait de vivre "seins-libres". L'idée est donc d'oublier tous ces a priori et de ne pas porter de soutien-gorge si on n'en a pas envie.  

© arte


2. Parce que c’est plus confortable

Ça peut sembler bête, mais quand tu rentres chez toi le soir, n’as-tu pas qu’une seule envie, te débarrasser de cette chose qui te serre un peu trop ? Ne pas mettre de soutif, c’est nettement plus agréable (pour les petites poitrines en tout cas). Avec l’été qui arrive, c’est aussi l’occasion de se sentir plus libre, et de se défaire de cet accoutrement un peu oppressant.

© Nicolas Gavino 


3. Parce que son utilité est loin d’être avérée

En 1997, en constatant qu’aucune étude ne montrait l’intérêt qu’il y avait à porter un soutien-gorge pour protéger le sein de la ptose (c’est-à-dire de son vieillissement), ou qu’au contraire rien ne prouvait que les femmes qui ne portaient pas de soutien-gorge avaient les seins qui tombaient, le professeur Jean-Denis Rouillon a décidé de mener sa propre étude. Pendant une quinzaine d’années, il a mesuré les seins de plus de 300 femmes qui ne portaient pas de soutien-gorge pour savoir si le sein évoluait favorablement ou défavorablement. Les résultats de son étude ont montré que loin d'être nécessairement utile, en porter aurait même des effets néfastes.

© the_topless_tour / Instagram


4. Parce que tes seins seront raffermis

Selon le professer Rouillon, à 25 ans, deux femmes sur trois présentent des signes de ptose. « Le mammelon doit regarder plus haut que l’horizontal ; s’il regarde vers le bas, c’est un signe de ptose. Le deuxième signe, c’est d'avoir un pli sous le sein qui serait supérieur à deux centimètres. Si vous avez ces deux critères, votre sein est réputé "ptosé", cela veut dire dégradé par rapport à des critères esthétiques occidentaux », explique-t-il dans un reportage sur France Culture. Ne pas porter de soutien-gorge pourrait donc se révéler bénéfique. En effet, « le mamelon des seins [des femmes ayant participé à l'étude] remontait en moyenne de 7 millimètres en un an, par rapport à l'épaule », explique-t-il. Le médecin a également révélé que globalement, « les seins se raffermissent et les vergetures s'estompent ».

© Nicolas Gavino


5. Parce que ça te fera économiser

Autre raison non négligeable, ça te fera faire des économies. Parce qu’on ne va pas se mentir, le prix d’un soutien-gorge monte vite, surtout quand on veut un peu de qualité. Pense à toutes les autres choses que tu pourras t’acheter à la place... Bon évidemment, cette raison ne s’applique pas si tu as envie de porter de la lingerie. Véritable symbole de féminité, la lingerie est aussi un atout séduction ; dans ces cas-là, on peut mettre le prix !

 © cathy_linstant_mode


Evidemment cet article ne concerne pas toutes les poitrines, et chaque femme est libre de faire ce qu'elle veut ! Par ailleurs, si tu veux en savoir plus sur cette idée de vivre "seins-libres", tu peux aller faire un tour le site freetheboobies.fr où tu trouveras plein de témoignages ! 

 

Fin des articles