Un confinement le week-end à Paris n'est pas écarté

  • Zoé Stene
  • Loisirs
  • Publié le 24 Février 2021 à 10h24

Cette fois-ci, nous l'avons échappé belle. Alors que les habitants des Alpes-Maritimes doivent subir un confinement local le week-end, Paris continue de passer entre les mailles du filet. Mais pour combien de temps encore ?

C'est inédit en France : une population locale est autorisée à aller travailler la semaine mais doit rester cloîtrée chez elle le week-end. Maintenant que le pas est sauté, aucune région n'est à l'abri d'une décision similaire, Paris la première...

 
Une évolution de l'épidémie surveillée de près

Bien que l'évolution du taux d'incidence soit bien moins élevé à Paris que sur les bords de la Méditérannée – pour 100 000 personnes, les Alpes-Maritimes doivent faire face à une évolution de 390 à 557 contre une augmentation de 190 à 290 pour Paris sur la même période –, le nombre de patient.e.s hospitalisé.e.s et en réanimation est cependant supérieur dans la capitale.

 
Des lits de réanimation loin de la saturation

La situation reste toutefois plus tendue sur la Côte-d'Azur car c'est bien le taux d'occupation des lits de réanimation qui influence le plus la teneur des restrictions sanitaires ; alors qu'il affiche un taux de 117% à Nice, il n'est que de 57% à Paris. Le gouvernement reste toutefois sur ses gardes et scrute la situation parisienne de très près : avec les nouveaux variants et leur contagion plus importante, la situation pourrait vite devenir alarmante.

Fin des articles