Un château abandonné hanté par le street art aux portes de Paris

© Instagram Novaxia Paris

Lieux consacrés des films d’horreur ou thrillers, les maisons ou châteaux abandonnés nourrissent notre imaginaire avide d’histoires sordides ou surréalistes. Sombres, imposants, labyrinthiques, on les associe à des intrigues mystérieuses, à des lieux de torture ou à des scènes glaçantes à la Walking Dead.


On en connaît un de château abandonné, à la lisière de Paris (Boulogne), qui possède le charme des vestiges du passé et une histoire incroyable. S’il vaut le détour, c’est aussi pour sa seconde vie. Depuis que la famille Rothschild a déserté les lieux, il a été ressuscité par des street-artists. On vous fait voir l’envers des murailles de cette forteresse incroyable.

Implanté au milieu d’un gigantesque parc, le château est acheté en 1817 par le baron Edmond James de Rothschild qui le fait décorer richement, dans le style Louis XIV. Avec la Seconde Guerre mondiale, la famille est contrainte de s’enfuir en Angleterre. La résidence tombe aux mains de la Kriegsmarine, qui s'empare des peintures de maîtres et du mobilier précieux, envoyés en Allemagne. À la Libération, les troupes américaines en font un centre de transit et réquisitionnent les boiseries et la pagode japonaise pour en faire du petit bois (oui, le respect était mort).

Quand les Rothschild reviennent, ils sont tellement désemparés par l’ampleur des dégâts qu’ils délaissent le château, fantôme de son faste passé. Le parc est ensuite amputé, après avoir perdu le duel qui l’opposait au projet de construction de l’autoroute A13.

On se dit que, fantôme ou pas, ce château est un peu maudit, jusqu’à ce qu’on découvre la quantité de graff’ qui recouvrent ses murs décrépis. La demeure n’est pas morte, non, loin de là. Elle se paie une seconde jeunesse, retouchée par les bombes et pinceaux des artistes du coin

Si l'envie vous prend de vous balader, le parc, même raccourci, vous laisse une belle marge de liberté. Mais on vous prévient, le château reste une propriété privée, surveillée h24 par un chien qui mord. A vos risques et périls !

NB : vous avez toutefois la possibilité de vous adresser au propriétaire qui vous autorisera PEUT-ETRE à admirer les trésors que renferme le lieu.       

Château Rotschild
3, rue des Victoires – Boulogne-Billancourt, 92100