Que faire en une heure pour sauver ta journée ?

  • Laura
  • Loisirs
  • 04/01/2017

Après une grosse journée au taff – qu’elle soit éreintante ou ennuyeuse – on n’a souvent qu’une seule envie : se jeter sur notre canap’ (plaid et confort food à portée de main) pour noyer notre cerveau dans une série. Sauf qu’au lieu de nous soulager, cette routine à tendance à nous enfoncer. Voici comment et par quoi la remplacer pour se faire réellement du bien. 


En s’enlisant dans le combo boulot-métro-Netflix, on tourne clairement au ralenti. On s’éteint peu à peu sans s’en rendre compte, notre motivation s’étiole et avec elle, notre matière grise. Conséquence : aucune nouvelle perspective, aucun objectif ou futur engageant à l’horizon. Ce cercle vicieux risque même d’entraîner les personnes les plus fragiles vers un état dépressif. Alors il est grand temps d’en sortir !

Les bénéfices de cette « heure à soi » 

En réservant une heure après le travail à une activité enrichissante, on se sent tout de suite plus accompli, plus heureux et on gagne en confiance en soi. En se lançant dans un projet DIY ou l’apprentissage d’une langue par exemple, on profite à fond de notre temps libre et on le transforme en quelque chose de réellement significatif, au lieu de s’oublier devant une série.

Pendant cette heure, on devient surtout son propre patron, on gère notre organisation, on décide de nos méthodes de travail… On est le seul maître à bord.

Et à la fin, on peut peut-être ajouter une ligne sur notre CV et pourquoi pas trouver grâce à ça, un job dans lequel on s’épanouira réellement.

Ce qu’on peut faire pour se faire du bien

Premièrement : on peut tout simplement commencer par s’offrir un livre. Alors que la télé ou les écrans en général ont tendance à nous abrutir (au vu de l’usage qu’on en fait), la lecture est une ouverture. Q’importe que ce soit des fictions, des bio, des ouvrages politiques : plus on lit, plus on accumule de connaissances. Notre regard sur le monde s’éclaire alors et nos discussions avec les autres en deviennent plus enrichissantes.

que-faire-apres-le-travail-lire


Deuxièmement :
entreprendre un projet personnel. Ça peut être l’apprentissage d’une langue étrangère, des cours de cuisine, une création DIY ou une séance de sport par exemple. Si notre travail nous ennuie, c’est le meilleur moyen de mettre à profit nos connaissances et compétences. D’ailleurs, c’est souvent en bossant sur un projet perso après le travail que les entrepreneurs décident de se lancer. Pourquoi pas vous ?


Troisièmement :
socialiser. On l’entend partout mais malheureusement c’est trop souvent vrai : la technologie a tendance à nous isoler. On ouvre maladroitement la porte qu’elle nous offre sur le monde, on l’entrebâille sans la traverser. Ose pousser les portes, les vraies. Celle d’un café, de l’appart d’un pote ou d’un atelier plein d’inconnus. Ça fait du bien à l’esprit et au cœur, tu verras.

que-faire-apres-le-travail-sortir-entre-amis 

Source