Que faire à Paris ce week-end ? (10-12 janv)

Salut les mélomanes ! Beaucoup de musique en perspective ce week-end, vous êtes vernis les amis ! Si par contre vous n'aimez pas la musique, déjà vous n'êtes pas mélomane, et puis commencez quand même à vous poser des questions, et enfin jetez un œil à nos bons plans ci-dessous, vous devriez y trouver de quoi vous occuper... ce sera beaucoup moins marrant, mais vous faites ce que vous voulez hein. 


Vendredi 10 janvier


On va écouter de jeunes talents à la Gaîté lyrique

Pendant deux jours, la Gaîté lyrique accueille ce festival totalement gratuit sur invitation. On vient y écouter les 10 finalistes retenus cette année, avec au programme, des talents émergents comme Bruck et son jazz-hop, le chanteur Ricky Hollywood, ou encore le duo rock Bandit Bandit

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Gaîté Lyrique (@gaitelyrique) le

Le festival du Prix Société Ricard Live Music 2020 
La Gaîté lyrique
3 bis, rue Papin – 3e
Les 10 et 11 janvier
Billetterie en ligne
Plateforme de votes
Plus d’infos 


On s'encanaille à la Bonbon Party

Petit résumé de ce qui vous attend au Bus Palladium tous les vendredi soirs : des coups au bar, quelques pas de danse, une clope dans le fumoir le plus stylé de Paname, une patate de forain dans le punching ball en bas, re-quelques pas de danse, une immitation douteuse de Freddy Mercury, re-des coups au bar... tu connais la suite. Le tout gratuit de minuit à 2h30 pour toi et tes potes. On se voit là-bas ! 

Voir cette publication sur Instagram

S H O T #rockisnotdead ? #buspalladium #rock #rocknroll #paris#paris9 #pigalle #bnw ? @cedriccanezza

Une publication partagée par Le Bus Palladium (@lebuspalladium) le

Le Bus Palladium
6, rue Pierre-Fontaine – 9e
Chope tes invits
Event Facebook


Samedi 11 janvier


On découvre l’expo Nourrir Paris

Qu’est-ce qu’on mange ? Éternelle question à laquelle la Bibliothèque Forney tente d’apporter une réponse avec son exposition Nourrir Paris. Au travers de photographies, d’affiches ou d’objets divers, l’exposition revient sur les habitudes de consommation et les moyens d’approvisionnement des Parisiens, dont le nombre ne cesse d’augmenter. Une visite qui promet de vous donner l’eau à la bouche.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Vestiaire (@levestiairecostumes) le

Nourrir Paris
Bibliothèque Forney
1, rue du Figuier – 4e 
Jusqu’au 1er février
Plus d’infos


On groove sur des pépites house et disco

Chaque mois, le fondateur des soirées Groovytude invite un artiste qui lui tient à cœur pour vous ambiancer. Pour cette nouvelle soirée, c’est le résident des soirées Groovytude Brandon qui vous fera groover lors d’une soirée déguisée. Amoureux des beats endiablés et des doux claviers, il sait faire partager son envie de danser et sa bonne humeur légendaire. Un B2B qui s’annonce housy et plein de surprises !  

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Groovytude (@groovytuderecords) le

Groovytude
Appart du Badaboum
2 bis, rue des Taillandiers – 11e
Samedi 11 janvier de 23h30 à 5h
Plus d’infos


On s’émerveille à La Pépinière Théâtre

C’est parti pour la 9e édition du Paris des Femmes ! Ce samedi 11 janvier se tient à La Pépinière Théâtre la dernière soirée du festival de pièces courtes écrites par des femmes. Une soirée de créations prometteuses avec sur le plateau un metteur en scène par soirée et neuf univers de neuf autrices que vont venir incarner une vingtaine de comédiennes : Cristiana Reali, Fanny Cottençon, Adeline d’Henry Philippe Rebbot ou encore Mélanie Doutey.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris des Femmes (@parisdesfemmes) le

La Pépinière Théâtre
7, rue Louis-le-Grand – 2e
Du 9 au 11 janvier de 20h30 à 22h30
Plus d’infos


On se déchaine à la Wet for la Darude 

Attention, cocktail explosif ce samedi soir entre deux collectifs qui foutent le feu partout où ils passent, et ce soir-là ils élisent domicile à la Machine du Moulin Rouge. D'un côté, les soirées lesbiennes Wet for me mettent le paquet avec Drame Nature (PARKINGSTONE), Kimberlaid et DJ Azo pour une ambiance trance de qualité et de l'autre, les lofteurs et lofteuses de la Darude, chantre de l'eurodance parisien. Mixez les deux et vous obtenez un cocktail qui fait pétiller les yeux et frétiller les culottes. 

Wet for la Darude
La Machine du Moulin Rouge

90, boulevard de Clichy – 9e


Dimanche 12 janvier


On brunche chez Divine

Au bar salé, on choisit entre du poulet frit et des gauffres, un croque-madame végé, des œufs pochés servis avec bacon grillé et hashbrown (sorte de mini gratin de pommes de terres effilochées) ou des chilaquiles (plat mexicain à base de tortillas, sauce verte ou rouge). Les fans de sucré auront le choix entre le funnel cake (pâte à beignet cuite servie avec des morceaux de banane et de la ricotta maison), les pancakes ou la faisselle servie avec granola et abricots. Pour arroser ça, café de la brûlerie de Belleville, thé ou carte des cocktails travaillée sur-mesure pour le brunch. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Divine (@bar_divine) le

Divine
61, rue d'Hauteville – 10e
25 €


On passe chiner au point Eph' 

Une fois repu.es, passez donc chiner vos prochaines pépites au point FMR, qui organise ce dimanche un vide-dressing. Les détenteurs d'un vestiaire trop plein pourront par ailleurs faire le vide en écrivant une missive à sam@pointephemere.org pour s'inscrire. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nancy (@lakota974) le

Vide-dressing du point FMR
De 14h à 19h
Entrée libre
Plus d'infos 


On s'imagine en costume d'opéra

Pour célébrer les 40 ans des Arts Florissants, le musée de la Musique dévoile au public une quarantaine de costumes issus des plus belles productions d’opéra, exposés au cœur des collections permanentes. Conçu avec le centre national du costume de scène de Moulins sous la forme d’un accrochage monumental, c’est ainsi un véritable dialogue poétique entre les costumes, les œuvres d’art et les instruments exposés. Bon à savoir : de nombreux spectacles évoqués dans cette installation furent joués sur les plus grandes scènes françaises, et témoignent d’une magnifique association entre les métiers des arts du spectacle. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Arts Florissants (@lesartsflo) le

Costumes en fête - 40 ans des Arts Florissants
Musée de la Musique - Cité de la Musique
221, avenue Jean Jaurès – 19e 
Jusqu’au 10 mai

Plus d’infos

Fin des articles