Paris : 10 terrasses cachées sans bruit à découvrir d'urgence

  • Zoé Stene
  • Loisirs
  • Publié le 17 Juin 2021 à 10h49
La terrasse Perruche, nichée sur le toit du Printemps Haussmann © DR

Nous non plus, on n'y croyait plus ! Mais le beau temps est revenu et il semblerait que l'on va enfin pouvoir vivre notre été ensoleillé. Pour fêter cette météo estivale, on vous a sélectionné 10 terrasses cachées où manger un bout et boire un coup. Un doux mélange de nos spots préférés et de nouveautés dans la capitale.

Amagat

Voilà que l’on tombe, un soir d’été, sur cette petite ruelle pavée qui s'illumine de loupiottes à mesure que le soleil disparaît. Non seulement l’endroit est superbe, romantique et dépaysant, mais en plus, on peut profiter d’un moment culinaire comme on les aime tant ! Le talentueux gang de Caché nous régale de tapas gourmands et raffinés dont les addictives croquetas de jamòn ibériquo et leur tortilla coulante. En plat, craquez sans hésitez pour le poisson entier du jour grillé au bbq. BIM BAM BOUM.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Amagat Paris (@amagat_paris)

Amagat
23 Villa Riberolle - 20e

Les Jardins secrets du Monsieur Georges

Que rêver de mieux, par un week-end ensoleillé, que de s'installer dans la petite courette ombragée du très branché Monsieur Georges pour se régaler d'un brunch d'exception ? RIEN ! Ses quelques tables bien espacées invitent à la détente en toute intimité. La carte, imaginée par le talentueux Thomas Danigo, propose une ribambelle de petits plats tous plus jolis et délicieux les uns que les autres. À la volée, on peut citer le big pancake à partager absolument sublime, des œufs Bénédicte avec une sauce hollandaise de compet', une délicieuse bolée de perles de chia au lait de coco et fruit de la passion ainsi qu'un ramen de soba, tofu fumé et pak choi à ne pas manquer. Ici, le temps semble s'être arrêté.

 
Perruche

À la fois bar à cocktail et restaurant, Perruche s'envole et fait son nid sur le toit du Printemps Haussmann. 500m2 coquets, végétalisés et cachés où l'on file se réfugier pour se couper du monde et profiter d'une vue à couper le souffle. Ici, on regarde le soleil baisser lentement sur Paris dont le surnom de "Ville Lumière" prend enfin tout son sens. L'air est doux, la terrasse pleine de bonnes ondes et l'on trinque à la chance qu'on a d'être dans la plus belle ville du monde.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Perruche (@perruche_paris)

Perruche
Printemps de l'Homme
2, rue du Havre – 8e
Tous les jours de 9h35 à 02h et de 11h à 19h le dimanche

 
Le Martin 

Direction Le Martin, magnifique resto de l'hôtel Renaissance, à deux pas du canal Saint-Martin. A peine la porte passée, la verdure nous transporte loin du tumulte parisien. À l'abri du bruit et des regards, on sirote une jolie carte de cocktails en se partageant quelques délicieux tapas tels que le guacamole maison ou le croustillant de crevettes au sésame. Un endroit bien posé où se retrouver du déjeuner au dîner.

Martin Restaurant
40 bis Rue René Boulanger, 10e
Plus d'infos

 
Laïa 

Laïa, c'est la nouvelle petite adresse planquée où il fait bon déconnecter. Au fond de la salle à manger illuminée par la grande baie vitrée, on voit s’afférer aux fourneaux le chef qui nous propose une bonne cuisine à la robata. Amélioré par les Espagnols, ce petit grill servait aux pêcheurs japonais qui l’emportaient en mer pour se chauffer et cuisiner le poisson qu’ils avaient pêché. Ça promet ! On s'installe sur la terrasse végétalisée pour se régaler d'une cuisine méditérannéenne bien exécutée. PS : quelques-uns de leurs produits viennent même du potager perché sur le toit ! Un bon petit spot quoi.

Laïa
226, boulevard Voltaire – 11e

 
Le Hyatt Regency

Le petit frère du Hyatt Paris Vendôme nous ouvre son food truck “Buns & Rolls by Mayo” tout au long de l'été. L'idée ? Souffler un vent 'ricain dans la courette de l'hôtel ! Au menu : une sélection de 2 buns et 2 rolls faits maison, avec des produits 100% français et un esprit 100% américain. Une alliance unique de recettes américaines aux bons produits français et locaux pour symboliser l’origine californienne de la marque et son emplacement parisien.

Hyatt Regency Paris Etoile
Food truck
3, place du Général Kœnig – 17e

 
L'Hôtel Particulier Montmartre 

C’est un endroit paradisiaque que l’on découvre après avoir eu le courage de grimper jusqu’à Lamarck-Caulaincourt et s’être un peu perdu dans les rues sinueuses de Montmartre. Sonnez, poussez la grande grille noire et marchez. Au bout de l'impasse : Le Très Particulier. Passez le petit portail, traversez le jardin et descendez les quelques marches. Le voilà : le fameux patio décoré par l'architecte d'intérieur Pierre Lacroix. Le lieu dégage une atmosphère tropicale et sensuelle. Une petite verrière nous donne l'impression d'être dans une maison de campagne, isolé de tout. Un cadre idyllique où l'on aime refaire le monde autour d'un (ou plusieurs) cocktail(s) accompagné(s) d'un bon petit grignotage à partager (leur bœuf wagyu est à tomber !). Définitivement l'un de nos endroits préférés.

Le Très Particulier
Hôtel Particulier Montmartre
Pavillon D, 23, avenue Junot – 18e

 
Le café Renoir 

Difficile de s'extraire du flot de touristes qui se répand sur la Butte Montmartre par les belles journées d'été. Et pourtant, on a foulé ce week-end la terre du dernier bois de Paris. Une merveille, planquée à deux pas de la place du Tertre, et dont la terrasse est aussi bucolique que tranquille. Un véritable havre de paix au romantisme foudroyant qu'on aurait voulu ne jamais quitter !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SERREpantin (@serrepantin)

Le Café Renoir
12 rue Cortot - 18e

 
Coya 

S'il vous fallait une bonne raison pour mettre les pieds dans le 7e, c'est bien COYA, son petit jardin et son menu péruvien. Ici, on se régale d'une cuisine traditionnelle péruvienne aux influences sud-américaines, japonaises et chinoises : ceviche végétarien pastèque, concombre et aji limo, ensalada de tomates, verbena et graines de chia, empanadas de joue de bœuf et sauce habanero criollo, Bao de Cerdo comme un pain de aji amarillo, épaule de cochon, mayonnaise pimentée… Un accueil aussi pro que chaleureux, une ambiance caliente et un pisco sour délicieux : validé à 100%.

Le Jardin de Coya
83 rue du Bac - 7e

 
Flora Danica 

C'est chez Flora Danica, la brasserie de la Maison du Danemark, que nous avons posé nos valises le temps d’un brunch dominical. On avait entendu parler de son magnifique patio verdoyant et calme, niché à l’abri de l’agitation des Champs-Élysées. Par une chaude journée d'été, on rêvait d'une bonne dose de fraîcheur et on a été servis ! Smørrebrød de saumon et de hareng fumé, concombres marinés ou encore tartare de poisson, on dévore le tout accompagnés de délicieux blinis. On est conquis !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Flora Danica (@flora_danica)

Flora Danica
142, avenue des Champs-Élysées

Fin des articles