Les bons plans gratuits de la semaine (29 juin-5 juillet)

Vive les groues

Salut les jeunes (et les moins jeunes, on n'est pas sectaires) ! Vous lorgnez sur les kids et les profs qui sont sur le point de raccrocher le cartable ? Point de déprime ici, seulement des idées lumineuses pour vous faire passer du bon temps entre deux journées de boulot. En avant, mes petits soldats au service du grand Kapital !


Lundi 29 juin

On répare des bricoles en visio

Une lanière de sac cassée, un meuble à moitié monté, une machine à smoothie un peu vieillotte... Pour ressusciter ces objets du quotidien, le Repair Café se transforme en Télé Repair Café. On s'inscrit, on pose ses questions et on se met au boulot, le tout sans bouger de chez soi.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @romyblue_ le

Plus d'infos


Mardi 30 juin

On rencontre un sans-abri de son quartier

Tous les mardis à 18h30, l'association Entourage organise Les Rencontres Nomades, des rencontres avec vos voisins sans-abris : se rencontrer, discuter, échanger, se marrer, le tout avec un membre de l'association. Un moment de partage et de convivialité pour bavarder avec ceux qui nous entourent. Envoyez un petit mail à paris@entourage.social

Voir cette publication sur Instagram

? Charles Aznavour avait tort : la misère n’est pas moins pénible au soleil. J-2 avant l'été : pétanque, apéro, soleil... . C'est aussi le début de la canicule ! N’oublions pas que nos voisins sans-abri font partie des personnes les plus vulnérables aux effets de la canicule ! . Hyperthermie, déshydratation ou encore chocs thermiques causés par les écarts de température entre le jour et la nuit. Les personnes sans-abri sont tout autant fragilisées qu’en hiver pourtant les aides et l’engagement des citoyens diminuent. . Agissez et soutenez vos voisins sans-abri ! ??? . . #sdf #solidarité #précarité #sansabris #uneideedentourage #été #soleil #chaud #besoin #eau #frais #ensemble #association #benevolat #application

Une publication partagée par Réseau Entourage (@reseauentourage) le

Plus d'infos


Mercredi 1er juillet

On participe à la construction d'un dôme géant

La friche Vive Les Groues située à Nanterre recherche des bénévoles pour aider à la construction de leur dôme géodésique. Deux créneaux possibles : du mercredi 1er juillet au vendredi 3 juillet de 10h30 à 18h00 et du lundi 6 juillet au vendredi 10 juillet de 10h30 à 18h00. Envoyez un mail à benevoles@vivelesgroues.org

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vive les Groues (@vivelesgroues) le

Plus d'infos


Jeudi 2 juillet

On cherche des solutions

Juste avant la teuf mentionnée ci-dessous, on fonce au centre Pompidou juste après le taf pour assister à un débat sur le thème "Discriminations raciales : que peut faire la culture ?" à 18h30. L'objectif est notamment d'interroger les discriminations raciales et stéréotypes postcoloniaux que connait la culture et d'ouvrir les s institutions culturelles, leurs programmes, leurs équipes et leurs publics, à davantage de diversité. La discussion est prélude à l’exposition « Global(e) Résistance » qui ouvrira le 29 juillet. Pour celles et ceux que le sujet intéresse, ce débat sera également diffusé en direct sur la chaîne Youtube du Centre Pompidou

Voir cette publication sur Instagram

#BlackLivesMatter #blm par Barthélémy Toguo. Black Lives Matter Série Urban Requiem, 2015 - 2019 Empreinte de bois gravé sur papier 65 x 50 cm - Courtesy galerie Lelong & co et Bandjoun station @barthelemy_toguo -— “La mobilisation actuelle contre le racisme porte une exigence de justice qui, parce qu’elle interroge les représentations et les récits, interpelle aussi l’art et la culture. Plaçant sa réouverture sous le signe de l’engagement, le Centre Pompidou et la Bpi lui consacrent le 2 juillet un débat exceptionnel. Prenant place au cœur du Forum, face à l’œuvre de l’artiste camerounais Barthélémy Toguo et en prélude à l’exposition « Global(e) Résistance » qui ouvrira le 29 juillet, ce débat sera également diffusé en direct sur la chaîne Youtube du Centre Pompidou https://bit.ly/live-discriminations-raciales.” @centrepompidou ——- Les intervenants : Catherine David, Conservatrice et directrice adjointe du Musée National d’Art Moderne du Centre Pompidou, Cédric Fauq, Commissaire d’exposition au Palais de Tokyo (Avril 2020), anciennement au Nottingham Contemporary (Royaume-Uni), Nadia Yala Kisukidi, Maîtresse de conférences en philosophie, Université Paris 8 Vincennes St Denis, Christine Macel, Conservatrice en cheffe du service Création contemporaine et prospective, Frédéric Régent, Maître de conférences en histoire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur de La France et ses esclaves (Grasset) Barthélémy Toguo, Artiste dont l’œuvre Rédemption sera exposée dans le Forum du Centre Pompidou dès le 1er juillet en amont de l’exposition « Global(e) Resistance » (29 juillet 2020 – 4 juillet 2021). Débat animé par Joseph Confavreux, Journaliste d’idées sur le site d’information Mediapart.

Une publication partagée par The Art Momentum (@theartmomentum) le

Discriminations raciales : que peut faire la culture?
Centre Pompidou
Musée, Forum, niveau 0

On s'ambiance en oubliant le vertige

Et c'est jeudi, c'est parti ! Mais pour quoi ? Pour la teuf, pardi ! Direction le Georges, lieu emblématique perché au sixième étage du Centre Georges Pompidou dans lequel le Paradisio prend ses quartiers d'été, pour une soirée exclusive en présence des 7 Salopards au cours d'une collaboration avec Villa Schweppes. Au programme : Marco Prince (FFF), Solo (Assassins), DJ Pfel (C2C), Gunther Love (Airnadettes), LeAm (DJ Baron), Dj Naughty J (NTM), Guillaume Salmon (RP COLETTE), Jules deba (Bar/Mixologie) et Sced (Cédric Russo).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vincent (@vincentllx) le

Entrée libre


On met fin au suspense

Avis à tous les amateurs de belles lettres : le Grand Prix Poésie RATP 2020 a été lancé le 11 mars dernier et 5 000 plumes, originaires de toutes les régions de France, ont soumis leur texte. À la clé pour 10 d’entre eux : l’opportunité d’être affichés pendant tout l’été sur l’ensemble du réseau RATPLe dévoilement des lauréats et des trois Grands Prix choisis par un jury présidé par la chanteuse Izïa Higelin se tiendra le 2 juillet prochain à 18h30 sur les réseaux sociaux de la RATP (YouTube, Facebook et Twitter). Un grand bravo ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sblanchard (@sblanchard75) le

Plus d'infos


Vendredi 3 juillet 

On écoute Isaac Delusion posés dans des transats

Les éclatantes reviennent cet été à Paris pour notre plus grand plaisir. Ce vendredi 3 juillet 2020, la Cité des sciences et de l'industrie accueille un concert du groupe parisien électro pop Isaac Delusion, à suivre allongé dans un transat, pour les plus chanceux, ou chez soi. En plus de ce live diffusé en simultané sur la toile, des expériences astronomiques sont proposées : les yeux levés vers le ciel, l'équipe du planétarium de la Cité des sciences et de l'industrie proposera d'explorer l'antichambre du septième ciel. Au programme ? Initiation au décodage de la carte du ciel ou encore une expérience du vide. Rendez-vous sur les réseaux de la Cité des sciences et de l'industrie pour tenter de gagner vos places. Pour les autres, cette soirée sera diffusée en simultanée sur Instagram, Facebook Live et YouTube

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Parth Patel (@boundless_valley) le


Samedi 4 juillet 

On passe découvrir la fine fleur de la création parisienne

Vous connaissez Nénés Paris ? Non ? Pour les novices, Nénés, c'est une petite marque parisienne dont on est absolument fans : lingerie, maillots de bain et petites tenues fabriquées entre Paris et Lisbonne, des essentiels ultra-stylés. Bref, tout ça pour vous dire qu'exceptionnellement, la marque organise un pop-up store dans le quartier des Abbesses et qu'on viendra chiner à coup sûr.

Pop-up store Nénés Paris
58, rue des Trois Frères - 18e
Plus d'infos


Dimanche 5 juillet 

On s'immerge dans le grand Belleville 

On part pour un grand shoot d'art dominical avec le réseau du Grand Belleville, qui fédère une soixantaine de galeries parisiennes. Elles vous ouvrent leurs portes toute la journée pour vous présenter la création ultralocale.

Plus d'infos

Fin des articles