Le ticket de métro sur smartphone arrive à la rentrée ! mode d'emploi

Il était temps ! On peut enfin franchir les portiques du métro grâce à son smartphone. Enfin du moins certains voyageurs de la région parisienne, avec l’application Navigo Lab.


La dématérialisation annoncée des titres de transport débute enfin ! Et c’est Wizway, une co-entreprise créée en 2015 par Gemalto, Orange, la RATP et la SNCF, qui démarre le moteur avec son application Navigo Lab visant à remplacer le ticket de métro. « À terme, ce sont 3 millions de voyageurs, en Île-de-France, qui n'auront plus besoin de passer par les automates pour acheter leur pass Navigo ou leur ticket à l'unité », explique Wizway sur son site.

Pour en profiter, il faut un smartphone sous Android et être abonné Orange, seul opérateur offrant des cartes SIM adaptées. Une fois l’achat effectué, il suffira de présenter le téléphone devant la borne de contrôle ou au niveau du portique de sécurité. Easy ! Avis à ceux qui ont du mal à garder de la batterie : le titre de transport sera stocké dans la carte SIM du téléphone, donc même pas besoin de l'avoir allumé. 

Deux nouveaux pass verront aussi le jour prochainement. Le premier, Navigo liberté, suivra le même modèle tarifaire actuel que les carnets de tickets. On pourra notamment effectuer des correspondances bus-métro et tram-métro sans valider deux titres de transport comme c’est le cas aujourd’hui (ce qui est franchement une vraie galère). À la place, le montant des trajets réalisés sera prélevé sur le compte bancaire du propriétaire auquel il sera directement lié. Navigo easy est le second pass, et devrait arriver en avril prochain. Sans contact, il coûtera 2€ et permettra aux usagers occasionnels de charger des titres de transport à l'unité, en carnet, ou des forfaits Navigo journée. 

Vivement.