Top des visites street art les plus cool de Paris

© Jeanne Menjoulet sur Flickr

Il semblerait que la scène street art de Paris commence à égaler celle de Berlin ! La ville est devenue un véritable musée à ciel ouvert depuis le développement de ce mouvement urbain et artistique dans les années 1960. La beauté de cet art éphémère vient en général de la technique et de l’esthétique. Mais elle peut aussi résider dans une dimension engagée. Le Bonbon vous parle des visites street art les plus cool de Paris.


Le Street Art du 13e

Plusieurs organismes tels que My Urban Experience, Background Paris ou Street Art Tour Paris ont pris le parti de faire de la visite de ces lieux leur métier. Et ce pour notre plus grand plaisir, il est vrai. Des lieux d’exception qui se font finalement de plus en plus répandus ! Si vous habitez le 13e, et que vous ne regardez pas uniquement vos pieds en marchant, vous avez forcément dû passer devant des fresques murales, toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Les visites payantes proposent de les découvrir de la place d’Italie jusqu’aux quais de Seine, en passant notamment sous la BnF. L’une des plus célèbres de l’arrondissement est celle de l’Américain Shepard Fairey. Et elle porte la devise de notre belle nation : "Liberté, égalité, fraternité". Une autre a aussi interpelé plus d’un regard en reproduisant l’adoré (quoique parfois controversé, il faut le dire) Docteur House, sous l’aérosol du Français Invader. Une vraie mine d'or d'art de rue contemporain, au cœur d’un quartier qui se renouvelle sans cesse… Touristes ou Parisiens, la visite vaut le coup.


Le street art à Belleville

Autre quartier incontournable, qui est aussi la cible des professionnels du street art : Belleville. Street Art Paris propose, au prix de 15€, une visite de qualité qui passe notamment par la célèbre rue Denoyez, dans le 20e, et par son street art peut-être moins technique que sur d’autres façades. Mais la rue présente un max d’œuvres spontanées, toutes aussi intéressantes à explorer. Toutefois, si votre œil est plus sensible aux fresques "travaillées" – dirons-nous, bien que l’expression ne soit pas très heureuse –, ne manquez pas la partie de la visite au cœur du parc de Belleville, en pleine nature. Vous pourrez ainsi découvrir l’art de graffeurs à la renommée internationale dans l'univers du street art, tels que Seth, Kenor ou encore El Pez.


Le street art féministe

Un projet original, et deux jeunes femmes à l’initiative. Cécile et Julie vous guident au sein du 13e arrondissement, dans le quartier de la Butte-aux-Cailles, à la découverte d’un street art bien particulier : le street art féministe. L’occasion de découvrir des artistes tels que Miss Tic, plasticienne et Parisienne, tout en revenant sur l’histoire des lieux et des œuvres. En plus, trop sympas, les deux acolytes vous proposent un verre de fin de parcours pour échanger sur les problématiques et sujets évoqués.

Infos pratiques : Entre 13 et 16€, une heure et demi de visite. 
Sur réservation Places limitées (10 personnes). Prochaines dates : 10 juin – 16 juin.


Le street art souterrain

Peut-être que la visite street art la plus insolite de tout Paris est celle proposée par l’artiste Codex Urbanus, grand passionné de fonds marins et de créatures imaginaires en tout genre, entre le mignon et le flippant... Après avoir investi l’Aquarium de Paris, sa nouvelle exposition baptisée Légendes souterraines se tient dans les égouts de Paris depuis le 2 juin dernier, jusqu’au 30. Des visites commentées sont proposées. Prochaine date ? Le 6 juin à 15h. Rendez-vous sur le site du dessinateur pour découvrir son bestiaire étrange et extraordinaire. Et observer toute une série de chimères qui se décline pour le pur plaisir des yeux !

Légendes souterraines
Musée des égouts de Paris : pont de l’Alma – 7e
Du 2 au 30 juin les samedis, dimanches, lundis, mardis et mercredis de 11h à 17h


Le street art en festival

Le Wall Street Art Festival se tient actuellement au cœur du Grand Paris Sud, et ce jusqu’en octobre. Ça vous laisse pas mal de temps pour vous motiver à bouger et à profiter d’une balade entre Evry, Corbeil-Essonnes et jusqu’à Savigny-le-Temple dans un parcours atypique. Et ça vaut le coup ! Partez voguer à la découverte d’œuvres exceptionnelles d’artistes tels que Stew, Astro, ou encore Cyclope. Vous ne connaissez pas le coin ? Pas de souci ! Le Wall Street Art a créé une jolie carte interactive à l’usage des festivaliers. Vous pourrez alors facilement déambuler en ravissant vos pupilles.


Le street art en live

On peut visiter et contempler le produit fini, c’est vrai. Mais de nombreux artistes nous permettent aussi de vivre l’expérience en live en les observant travailler la matière : le mur. D’ailleurs, c’est l’association éponyme qui propose régulièrement des performances sur un mur dédié. Et bien sûr, elle est ouverte au public ! Une manière de créer sous les yeux des spectateurs, de saisir l’intention de l’artiste, voire d’échanger avec lui. Et une manière qui convainc de plus en plus de monde, à l’instar du Secours Populaire, qui invite une quarantaine de street-artists pour du live painting ce 21 juin prochain, dans le cadre d’une récolte de fonds pour Haïti.

Le M.U.R
Site internet

107, rue Oberkampf - 11e


Le street art en intérieur

Oui, on sait, c’est un top des visites street art. Mais qu’est-ce qu’on y peut si cet art a peu à peu conquis les intérieurs ? Notre belle capitale héberge notamment le premier musée du Street Art français, Art42, au cœur de l’école d’informatique créée à l’initiative de Xavier Niel. Dans ces locaux du 17e, vous pouvez admirer les œuvres de la collection de Nicolas Laugero Lasserre, grand passionné de street art, ainsi que des fresques réalisées in situ. Au total, plus de 150 œuvres sur 4000 m2. Mais attention, la partie musée, qui se fond tout de même dans les locaux des étudiants, ouvre seulement les mardis, de 18h30 à 20h30, et le premier dimanche de chaque mois de 14h30 à 17h30. Et c’est gratuit !

Musée Art42
96, boulevard Bessières – 17e