Les lieux culturels qui feront bouger le Grand Paris en 2020

© @La Dynamiterie / Instagram

S'il faudra attendre 2024 pour que le Grand Paris prenne complètement forme, plusieurs projets représentent déjà la métropole que sera l'ensemble de la ville et des 130 communes alentour. Tour d'horizon des spots culturels qui feront bouger les Parisien.ne.s en 2020.

La capitale ne sera définitivement plus la même après l'achèvement des travaux du Grand Paris, englobant toutes les communes des départements de la petite couronne ainsi que sept communes de la grande couronne. Ce projet pharaonique, dont le coût est estimé à 35 milliards d'euros sur 15 ans, créera de nouveaux espaces d'échanges et de vie : les gares. 68 nouvelles gares écloront dans la région, pensées par les plus grands architectes et artistes de la planète. 

Quatre nouvelles lignes de métro automatique sont en construction et y transiteront, la première à ouvrir au public étant la ligne 15 en 2021, qui desservira le sud de Paris d'est en ouest. Les distances une fois sérieusement réduites, l'Île-de-France sera accessible rapidement et facilement de bout en bout, permettant de renouveler les pratiques culturelles. 


Le MAC VAL à Vitry-sur-Seine

Ce musée départemental d’art contemporain ouvert en 2005 est l'unique institution dédiée à la scène artistique en France des années 1950 à aujourd'hui. On y trouve les œuvres d’artistes incontournables tels que Christian Boltanski, Claude Closky, Annette Messager, Pierre Huyghe… et celles d'artistes émergents. Plus qu'un musée, l'établissement est un lieu de vie où l'on flâne volontiers. On y trouve un auditorium où sont régulièrement organisés des concerts, des performances et des projections, un centre de documentation avec un fonds important dédié à la jeunesse, un restaurant et deux ateliers-logements d'artistes accueillis en résidence pour quelques mois. Hors de tout snobisme et en marge des mondanités tradi, ce musée départemental n'a rien à envier à ses homologues parisiens. Pour plus de détails sur le MAC VAL, reportez-vous à notre visite à 360° dans cet article.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MAC VAL (@macval.musee) le

MAC VAL - Le Musée d'Art Contemporain du Val-de-Marne
Place de la Libération - Vitry-sur-Seine
Du mardi au vendredi de 10h à 18h
Les samedis, dimanches et jours fériés de 12h à 19h
Gratuit le 1er dimanche de chaque mois


Le Crapo à Vitry-sur-Seine

À Vitry-sur-Seine également mais dans un autre registre, le Crapo est un lieu situé dans la zone industrielle de la ville. Investi par La Ressourcerie du Spectacle en août 2017, ses occupants le définissent comme « un village dans la ville ». Ses occupants, ce sont une vingtaine d'acteurs du réemploi et de la culture : ressourceries, artisans, artistes, collectifs sont installés dans ce grand local de 2400 m2 et y développent leurs activités propres. À découvrir sur place, des ateliers de découverte (travail du cuir, céramique, musique, dessin, linogravure...) et des événements de sensibilisation à l'économie sociale et solidaire. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Dynamiterie (@ladynamiterie) le

Le Crapo 
14, avenue du Président-Salvador-Allende – Vitry-sur-Seine
Plus d'infos


La Cité de la Céramique à Sèvres
 

Peinture, sculpture et photographie ont vite fait d'éclipser certaines disciplines moins populaires. La céramique en fait partie. À Sèvres, le musée national de la Céramique a ouvert ses portes en 2010. Mais la discipline prend ses racines dans la ville depuis plus de 200 ans, lorsqu'en 1824, Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture de Sèvres, décide de créer le Musée céramique et vitrique. L'ambition de l'établissement était de présenter les exemples les plus variés de la création céramique, à travers les âges et le monde, afin de nourrir l'inspiration des artisans et des artistes de la Manufacture comme pour satisfaire les chercheurs, les industriels et les scientifiques. Aujourd'hui, la manufacture et le musée sont liés, se complétant dans l'histoire et la pratique, du XVIIIe siècle à nos jours en ses murs et hors les murs à l'occasion d'événements comme la FIAC. Au sein de la cité de la Céramique, l'on trouve la manufacture et le musée de Sèvres mais également le Musée national Adrien Dubouché de Limoges, consacré à la céramique et à la porcelaine qui a fait la renommée de la ville.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nicolas Lequeux (@nic0lasdesign) le

La Cité de la Céramique
2, place de la Manufacture – Sèvres
Plus d'infos


La Maison de la Photographie Robert Doisneau à Gentilly

Contrairement à ce que son nom indique, cette maison n'abrite aucune œuvre du photographe – natif de Gentilly – mais des photographies d'inspiration humaniste, qui portent un intérêt commun à l'Homme et à son quotidien. Se renouvellent régulièrement des expositions temporaires monographiques ou thématiques professionnelles ou amateures, historiques ou contemporaines. Le tout à neuf minutes à pied de la gare RER B de Gentilly. Cerise sur l'obturateur, l'entrée est libre.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maison Doisneau (@maisondoisneau) le

Maison de la Photographie Robert Doisneau
1, rue de la Division du Général Leclerc – Gentilly 
Plus d'infos 


Le Cube à Issy-les-Moulineaux

Bienvenue dans ce centre de création 2.0 – l'un des plus réputés d'Europe – où l'art et le numérique se côtoient depuis 2001. Le Cube, créé à l'initiative de la Ville, propose chaque année plus de 200 ateliers et événements ouverts à tous. Il est géré par l'association Art3000, composée de créateurs de tous bords, qui s'intéressent tous à l’impact des nouvelles technologies sur les pratiques de création. Depuis sa création, plus de 3000 artistes de la scène internationale, jeunes talents ou confirmés, ont pu rencontrer leur public au cours d'expositions, de rencontres, de projections, de concerts, de performances et de conférences promouvant la diversité de la culture numérique. Ces artistes d'un autre genre s'emparent d'enjeux plus que contemporains, à l'image des migrations, de l'exil, du transhumanisme, de la communication entre les espèces...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Cube (@lecube_) le

Le Cube
20, cours Saint-Vincent – Issy-les-Moulineaux
Plus d'infos


La Dynamo

Cap sur Pantin où se trouve la Dynamo, ancienne fabrique de sacs de jute reconvertie en haut lieu de la culture où se jouent concerts, festivals et autres diffusions musicales. Elle est partie intégrante de l'association (qui organise le festival éponyme) Banlieues Bleues, qui accueille pendant quatre semaines les artistes qui font l’histoire du jazz et des musiques qui lui sont liées, ou représentent les courants novateurs du moment. Ouverte en 2006 dans le quartier des Quatre Chemins, la Dynamo est la première salle en France construite spécialement pour le jazz et les musiques improvisées dans une ancienne fabrique industrielle réhabilitée. Elle  constitue le cœur de la permanence artistique de l’association et accueille nombre de groupes et musiciens franciliens en résidence. Toute l'année, on suit activement sa programmation de concerts.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rasmus Svale Kjærgård Lund (@rasmussvale) le

La Dynamo
9, rue Gabrielle-Josserand – Pantin
Plus d'infos


La Fabrique du Métro à Saint-Ouen

L'un des lieux centraux du Grand Paris à l'heure actuelle, où l'on trouve les réponses à toutes les questions concernant le projet, c'est bien la Fabrique du Métro située à Saint-Ouen. Le lieu, situé en face de la ZAC des Docks, répond à deux objectifs majeurs. D'une part, expérimenter et démontrer dans le processus de conception du Grand Paris Express (comprenez les quatre nouvelles lignes de métro et l'extension de la ligne 14) en présentant par exemple des éléments de gare grandeur nature. D'autre part, la Fabrique du Métro est un lieu de promotion et de communication du Grand Paris Express auprès du grand public. Ainsi, tout le monde peut visiter le lieu et se faire voyageur du Grand Paris Express « depuis les entrailles de la Terre jusqu’au parvis d’une gare » d'après le site, qui vante également une multitude de supports pédagogiques : « maquettes, panneaux et vidéos, dispositifs multimédias interactifs, et une salle immersive avec images projetées en 3D, plongeront les visiteurs, en particulier le jeune public, au cœur de l’aventure humaine et technique de la construction du nouveau métro », indique le site du Grand Paris Express. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Makhlouf ?? (@makhlouf_hmi) le

La Fabrique du Métro
50, rue Ardouin – Saint-Ouen-sur-Seine
Plus d'infos
Visite virtuelle 


Les ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois et Montfermeil

L'ambition affichée depuis 2016 pour les ateliers Médicis, c'est de bâtir « un grand équipement culturel de dimension métropolitaine, nationale et internationale, qui ouvrira à Montfermeil, à l'horizon 2024 ». Résultat, cette maison en bois rouge vif est une véritable émulsion artistique, entre résidence d'artistes, radio locale, projets culturels et workshops. On s'intéresse en particulier aux Regards du Grand Paris, qui appelle pendant dix ans (2016-2026) six à dix photographes pour répondre à la commande photographique nationale des Regards du Grand Paris portée par les Ateliers Médicis en coopération avec le Centre national des arts plastiques (Cnap).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ateliers Médicis (@ateliersmedicis) le

Les ateliers Médicis
4, allée Françoise N’Guyen – Clichy-sous-Bois
Plus d'infos

Fin des articles