[CARTE] 10 adresses pour (re)tomber amoureux à Paris

© Love, de Gaspard Noé

Que ce soit pour la Saint-Valentin ou pour ajouter un peu de piment à votre relation (extra-conjugale OU NON), Paris regorge d’adresses où le mot d'ordre est désir. Pas d'adresses glauques ou vulgos, mais des spots où roucouler en toute tranquillité, s’embrasser fougueusement, ou s'acoquiner en toute liberté.


Une ancienne maison close : 
La Maison Souquet

Bienvenue au bar de la Maison Souquet, haut lieu des rendez-vous charnels de la Belle Époque. Que ce soit pour profiter de l'atmosphère boudoir ou rencontrer l'amour pour toujours ou pour un soir, on s'attable au salon bibliothèque ou dans le jardin d'hiver. Avec un bon budget de 437€, vous pouvez vous offrir une nuit dans l'une des chambres portant le nom d'une grande courtisane de l'époque. Le plus ? Un accès privatif à la piscine du spa, ornée d’une voûte céleste dont les étoiles se démarquent sur un ciel bleu nuit. Féerique. 

10, rue de Bruxelles - 9e


Une librairie érotique : 
La Musardine

C'est le rendez-vous des passionnés du genre, mais aussi un lieu ouvert et convivial, où chacun peut venir flâner en toute liberté entre les rayonnages. Ici tout est permis. Ou du moins, côté littéraire : perversion, libertinage, audace... autant de mots sur lesquels vous risquez de tomber en feuilletant un des coquins ouvrages. 

122, rue du Chemin-Vert - 11e


Un café polyamoureux : 
Café Poly

Tous les mois à Paris se tiennent les cafés poly, des discussions autour du polyamour, de la possibilité d’avoir des relations non-exclusives consensuelles. L’ambiance est conviviale et décontractée et l’on se prend à des réflexions philosophiques autour de la notion même d’amour. 

Tous les 4e mardis du mois
158, rue Oberkampf - 11e


Un hôtel des amoureux : L’Hôtel Amour

Cet ancien hôtel de passe entretient son histoire et s'inspire des "love hotels" japonais. Chaque chambre été conçue par un créateur d'art contemporain dans un esprit chic où le désir se révèle partout présent. 

8, rue de Navarin - 9e


Une chambre aux 1000 miroirs : 
La Kissroom

Passez la nuit la plus insolite du monde en dormant dans l'œuvre d'art de l'artiste Mathias Kiss, créée spécialement pour le café La Perle. Cette chambre est la plus grande du monde : elle ne fait que 10 m2, mais grâce à ses 1000 miroirs qui habillent les murs, la pièce semble infinie.

78, rue Vieille-du-Temple - 3e


Un spectacle sulfureux : 
Crazy Horse

L’un des cabarets parisiens aux spectacles les plus coquins pense à la jeunesse avec une nouvelle offre Young & Crazy. Les moins de 26 ans auront donc l’occasion de découvrir la féminitée sublimée et assumée des filles du Crazy Horse, tous les mercredi soirs, au prix doux de 25€.

12, avenue George V – 8e


Une toile dans un cadre exceptionnel : 
Le Louxor

Le cinéma culte dispose d'une terrasse, au troisième étage, avec vue sur le Sacré-Cœur et Barbès. Romantique à souhait. La restauration y est légère mais fine, et les vins artisanaux valent le détour. Seul bémol, pour pouvoir y accéder, il te faudra aller y voir un film. Mais vu la programmation, on ne risque pas d'être décu !

170, boulevard de Magenta - 10e


Un vœu : La Fontaine de Médicis

La romantique fontaine Médicis, construite au XVIIe siècle, ne cesse d'enchanter les touristes et autres Parisiens romantiques. La légende raconte qu'une pièce jetée au fond fera réaliser tous vos rêves... A bon entendeur.

Jardin du Luxembourg
Rue de Médicis - 6e


Un baiser mythique : 
Le baiser de Doisneau

Bon ce n'est pas un lieu, mais plutôt une photo mythique dont on reproduirait bien la scène nous-mêmes. Pour rappel, la scène se passe dans les années 50, lorsque Robert Doisneau se promène dans les rues de Paris, appareil photo sur l’épaule, et qu’il tombe sur un couple d’amoureux dans un café qui se roulent des bonnes grosses pelles. Voilà le résultat. 

Hôtel de Ville - 4e


Le jardin : Albert-Kahn, musée et jardin

Non, vous n’êtes pas dans un conte de fées ! Ce havre de paix vous transporte à travers 4 hectares pour un voyage végétal autour du monde. L’ensemble paysager comporte un jardin français, une roseraie, un jardin anglais, un jardin japonais, une forêt bleue… wow. 

Une publication partagée par @myleneprata le

10-14, rue du Port - 92100 Boulogne-Billancourt