Les plus belles terrasses qui rouvrent aujourd'hui

© La Rotonde Stalingrad

Elles nous ont manqué, on a pensé à elles à chaque nouveau rayon de soleil qui traversait notre fenêtre, on a rêvé de leur retour à chaque instant depuis leur fermeture le 14 mars dernier. Après trois mois de fermeture, voici enfin le retour des terrasses, et on n'aurait pas pu imaginer meilleure nouvelle à vous annoncer aujourd'hui. Pour l'occasion, voici les plus belles terrasses où fêter ça autour d'une bonne bouteille avec les copains.


  • La + cheesy : Le Claque Fromage (XXL)

Avis aux accros du fromage, venez profiter du soleil tout en dégustant votre passion. Au programme : planches de burrata et de fromages, vins, rosé bien frais et bières parisiennes...

À la carte, quatre planches sont proposées, parmi lesquelles un assortiment de fromage de chèvre, de tomme, de vache, ou l’envie du moment : un mix surprise préparé par Matthieu himself, selon les affinages de saison. Toutes les planches existent en format une ou deux personnes, à des prix défiant toute concurrence (15 € et 25 €). Que les gourmands se le disent, chaque planche est un repas en soi et est servie accompagnée de charcuterie, d’une confiture en accord avec les fromages choisis, de condiments, et bien sûr, de pain. Quant aux moins téméraires, la maison propose aussi des planches apéro à 5 €, idéales juste avant un resto ! La bonne nouvelle de ce déconfinement : la terrasse s'élargit pour accueillir encore plus d'addicts !


Le Claque-Fromage
49, avenue Trudaine – 9e
Tel : 01 42 80 02 0
7 

Du mardi au samedi de 17h30 à 01h30

Retrouvez Le Claque Fromage sur Facebook


La + champêtre : L'Hôtel Particulier Montmartre

C’est un endroit paradisiaque que l’on découvre après avoir eu le courage de grimper jusqu’à Lamarck-Caulaincourt et s’être un peu perdu dans les rues sinueuses de Montmartre. Derrière un portail noir, au bout d’une allée pavée, on trouve un endroit inattendu, caché dans un nid de verdure. Un véritable coin de campagne, idéal pour siroter un cocktail délicieux en terrasse dans un cadre idyllique. Et on te parle pas du resto !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hôtel Particulier Montmartre (@hotelparticuliermontmartre) le

Hôtel particulier Montmartre
23, avenue Junot – 18e  


La + provençale : la Gare

Ami de l’Ouest, pour un avant-goût de vacances le temps d’un repas, direction La Gare. Depuis début mai, ce fameux restaurant te donne rendez-vous dans son Jardin Caché, un nid provençal au cœur de la capitale. Au milieu du romarin, des lauriers et de la lavande, tu pourras siroter du rosé et jouer à la pétanque. Les plus gourmands se délecteront avec des plats frais et estivaux comme une soupe froide de petits pois, un crémeux d’aubergines, des cannelloni de chèvre frais et courgette, ou encore les filets de bar poêlés, artichauts poivrade, févettes, tomates confites. Un petit éden au cœur du 16e !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Gare (@la_gare_) le

La Gare
19, chaussée de la Muette – 16e


La + Paris Extra-Muros : Edgar

À deux pas de la rue Montorgueil et loin du tumulte de la rue Réaumur, tu trouveras Edgar. Avec sa terrasse sur une jolie place, on te servira comme un roi. Après un cocktail et quelques tapas à l'abri du bruit des voitures, tu pourras sélectionner ton poisson sur un étal comme au marché avant qu'il ne parte en cuisine où il sera sublimé. Les plats raffinés au bon goût d'ailleurs de ce restaurant terrasse te feront oublier Paris !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Edgar hôtel & restaurant (@hotel_edgar) le

Edgar
31, rue d'Alexandrie - 2e


La + esthétique : Hibou 

Niché à la pointe du carrefour de l'Odéon, le Hibou attire le regard avec sa façade de lambris bleu canard et ses stores noirs. Avec sa terrasse légèrement en retrait, c'est un refuge idéal pour une pause ensoleillée et calme. Du matin jusqu'au soir, on savoure de doux moments dans ce café parisien d'un genre nouveau. À la fois typique café parisien et maison de famille, c'est une terrasse vraiment top à l'abri du brouhaha de l'Odéon.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par يونس (@yattoumi.design) le


La + circulaire : la Rotonde Stalingrad

La terrasse – "Le Jardin" pour les habitués – entoure toute la rotonde. On trouve d’un côté la serre, de l’autre la terrasse centrale, deux bars, le tout sur une superficie de 1500 m2. Cet été, la Rotonde va installer son restaurant éphémère avec différents intervenants culinaires jusqu’en septembre. Dj sets, terrain de pétanque et design culinaire seront aussi au programme. Après ça, on peut toujours aller faire un tour au Mini Club, une annexe de la Rotonde, où l’on danse sous la boule à facettes sur du son électro-disco, tous les vendredis et samedis.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Rotonde Stalingrad (@larotondestalingrad) le

La Rotonde Stalingrad
6-8, place de la Bataille de Stalingrad – 19e


La + sportive : le Relais de la Butte

C’est le genre d’endroit qui rendrait fou un touriste. En haut de la rue Ravignan, à deux pas du métro Abbesses, on tombe sur un petit café typique à la française avec une grande terrasse sur les pavés et surtout une vue à couper le souffle. À l’abri des voitures, on se cale sur cette terrasse aux airs de place de village souvent exposée en plein soleil. L’endroit rêvé pour siroter un coca tout en se dorant la pilule en toute tranquillité.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par OLGA NIK | Visual storyteller (@olya_nik) le

Le Relais de la Butte
12, rue Ravignan – 18e


La + christique : le Café A

Dans la cour d’un ancien couvent, entre la gare de l’Est et le canal Saint-Martin, se cache le Café A. Il y a des petites tables, des transats, de la musique, le tout baigné par les rayons du soleil qui transpercent les feuillages. On boit un petit verre en terrasse tout en grignotant une planche de charcut’ et de fromages. L’endroit parfait pour s’éclipser loin du tumulte parisien.

Café A
148, rue du Faubourg-Saint-Martin – 10e


La + sudiste : Chez Janou

C'est une perle, une de ces petites pépites que l'on voudrait garder rien que pour soi. Dès notre arrivée, on prend l'accent du Sud et on se laisse séduire par le mur de pastaga qui s'ouvre devant nous et dont on peine à compter les références. On s'installe sur la jolie terrasse. La place est calme, l'atmosphère champêtre et le cerisier en fleurs. Tout est par-fait. À la carte, une vraie cuisine de bistrot avec des poissons à tomber. On est dans le Sud, ça y est !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chez Janou officiel (@chezjanou) le

Chez Janou
2, rue Roger Verlomme – 3e 


La + Parisienne : Les Deux Magots

On vous l'accorde, le simple café n'est pas donné... mais vous contribuez aussi pour la vue ! L'établissement a vu défiler pas mal d'écrivains, et a surtout été le théâtre du courant surréaliste avec André Breton, Robert Desnos, Raymond Queneau…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Saint Germain des Pres (@saintgermaindespres_org) le

Les Deux Magots
6, place Saint-Germain-des-Prés – 6e


La + mode : Le Café de Flore

Un autre QG d'écrivains, mais pris d'assaut par les gens de la mode pendant toutes les Fashion Week. Pour ne citer que Simone de Beauvoir : "Les chemins de la liberté passent par le Flore". Classique mais incontournable dans l’histoire du Paris des écrivains, le café de Flore est le témoin vivant des grandes convictions françaises du XXe siècle ! Outre Simone, les bancs de la brasserie ont été quotidiennement investis par Guillaume Apollinaire, et plus tard par Jacques Prévert, Yves Montant, Roger Vadim ou encore Juliette Gréco. Et bientôt vous ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Café de Flore Paris official (@lecafedeflore) le

Le café de Flore
172, boulevard Saint-Germain – 6e

Fin des articles