7 expositions mode à voir en 2020 à Paris

© Palais de la Porte Dorée

Dites, ce ne serait pas la Fashion Week à Paris ? Au vu des hordes de mannequins immenses, des nuits agitées et des couleurs qui envahissent l'Internet et la capitale, on dirait bien que si. Si les aftershows, les cocktails et les défilés sont pour vous démodés depuis l'ère Instagram, les musées ont toujours cette capacité à incarner l'émotion dans la mode. Voici sept expositions mode qui vous inspireront cette année. 


Manfred Thierry Mugler 

Plus connu sous le nom de Thierry Mugler, le créateur multi-facettes est exposé par la galerie Polka, en partenariat avec Bercy Village. Ainsi, en accès libre, 34 clichés sont exposés dans les passages jusqu'au 7 juin. « Ce qui me guide, c’est la quête du lieu parfait, et le lieu parfait n’est pas forcément facile d’accès ou libre pour un shooting. Ma photographie est une aventure, elle se fait souvent dans des conditions extrêmes. On s’est retrouvés parfois dans des endroits interdits, en haut d’un temple ou d’un building », confiait Mugler à Sidonie Gaychet, directrice adjointe de la galerie Polka. Garantis sans trucages, les clichés de Thierry Mugler témoignent d'imagination surprenante, au-dessus des villes, dans le désert, à l’ombre des icebergs, sur des dinosaures, sous les sabots des chevaux du Grand Palais, sur les cimes Art déco du Chrysler Building à New York, en Russie, à Paris, en Chine, au Japon ou au Mali. On pénètre dans un univers onirique, entre science-fiction, transhumanisme et robotique, mettant en scène des super-héroïnes et des super-héros dans des paysages choisis pour leur beauté unique. À l’image de sa mode sculpturale, il parvient à affirmer une nouvelle fois son esthétique unique pleine de poésie en magnifiant « le plus bel animal sur terre, l’être humain ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Polka Galerie (@polkagalerie) le

Manfred Thierry Mugler
Dans les passages couverts de Bercy Village
Plus d'infos


Christian Louboutin : L'exhibition[niste]

Dès le 26 février, le musée de la Porte Dorée propose la plus grande exposition jamais consacrée à l’œuvre et l’imaginaire du créateur aux semelles rouges. On traverse 11 chapitres dédiés à ses sources d'inspiration ainsi qu’une sélection d’œuvres issues de sa collection personnelle et des prêts de collections publiques. Plusieurs suprises attendent le visiteur : saviez-vous que Louboutin a collaboré avec la Maison du Vitrail à Paris pour créer des vitraux et qu'il est l'heureux propriétaire d'un temple bouddhiste de 300 m2, star de l’Exposition universelle en 2000 à Hanovre ? 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pierre Laporte Communication (@pierre_laporte_communication) le

Christian Louboutin : L'Exhibition[niste]
Du 26 février au 26 juillet 2020
au Palais de la Porte Dorée 
293, avenue Daumesnil – 12e
Plus d'infos


Harper's Bazaar. Premier magazine de mode

Le Musée des Arts Décoratifs nous invite à plonger dans l'épopée du célèbre magazine de mode américain Harper’s Bazaar. On découvrira une grande rétrospective photographique agrémentée d'une sélection de pièces issues des collections de mode du musée. On prend conscience de l'énorme influence de cet iconique magazine fondé en 1867, qui a contribué à faire éclore un nouveau mode de consommation de la mode. Soixante créations de couture et de prêt-à-porter sont proposées, issues essentiellement des collections du musée, ponctuées de prêts de pièces iconiques prestigieuses sont présentées en correspondance avec leur parution dans ce magazine. Les artistes et photographes Man Ray, Salvador Dali, Richard Avedon, Andy Warhol, ou encore Peter Lindbergh ont contribué à l’esthétique hors pair du magazine tandis que les journalistes Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland ont achevé de l'inscrire dans la légende. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fashion-Spider Official (@fashionspiderofficial) le

Harper's Bazaar
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli – 1er
Du 28 février au 14 juillet 


Betty Catroux, Yves Saint Laurent, Féminin Singulier

Comme beaucoup de rencontres fructueuses, celle-ci s'est faite en boite de nuit : lorsqu'ils se rencontrent au New Jimmy's (ex-Régine, sur le boulevard de Montparnasse) en 1967, c'est le coup de foudre entre Yves Saint Laurent et Betty Catroux. Coup de foudre non pas amoureux, mais stylistique, elle reflète cet idéal physique et cette attitude androgyne que Saint Laurent est en train de définir à cette période. « Elle est Saint Laurent comme elle respireSon allure, son mystère, son côté sulfureux, un danger insaisissable, désirable, tout ce qui fait l’aura de cette maison, on en comprend l’ampleur quand on rencontre Betty. », dit d'elle Anthony Vaccarello, l'actuel directeur artistique de la Maison. Les pièces présentées dans l’exposition du musée sont issues de l’importante donation que Betty Catroux a choisi de faire à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Musée Yves Saint Laurent Paris (@museeyslparis) le

Betty Catroux, Yves Saint Laurent, Féminin Singulier
du 3 mars au 11 octobre 2020
au Musée Yves Saint Laurent Paris
5, avenue Marceau – 16e
Plus d'infos


Alaïa et Balenciaga, sculpteurs de la forme

Une exposition réunissant deux des colosses de la mode, on en a rêvé, l'association Azzedine Alaïa l'a fait. Lorsque Cristóbal Balenciaga décide de fermer sa maison de couture en 1968, la directrice adjointe de la maison Balenciaga, Mademoiselle Renée, contacte le jeune Alaïa pour lui proposer de lui transmettre les stocks de tissus et les robes entreposées dans l'atelier. Alaïa les conserve et débute la constitution d'une archive qu'il enrichira toute sa vie. L'exposition fait dialoguer les modèles des deux créateurs dans un duel de coupes et de volumes à couper le souffle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Art Director (@ann_maelfeyt) le

Alaïa et Balenciaga, sculpteurs de la forme
jusqu’au 28 juin 2020
Association Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie – 4e 
Plus d'infos


Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton

Artiste et photographe américaine de renom, Cindy Sherman est son propre modèle et ses mises en scène questionnent l'image et le rôle assigné à la femme américaine des années 60. Elle se réfère à l'imagerie publicitaire, cinématographique ou encore érotique et les détourne avec fantaisie et audace. Une expo résolument féministe.

Cindy Sherman - Untitled #582 (detail) 2016 - Courtesy of the artist and Metro Pictures, New York © 2019 Cindy Sherman Louis Vuitton

Retrospective Cindy Sherman
Fondation Louis Vuitton
8, avenue du Mahatma-Gandhi – 16e
Du 1er avril au 31 août


Thierry Mugler : couturissime

Retour au Musée des Arts décoratifs dès le 22 octobre pour l'exposition Thierry Mugler : couturissime initiée, produite et mise en tournée par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). On apprend de la vie et du parcours de ce créateur aux multiples talents : couturier visionnaire, photographe, inventeur de parfums et homme de spectacle, Thierry Mugler est un audacieux monument de la couture françaiseDans les années 1990, il contribue puissamment à la renaissance de la haute couture par ses collections et son sens de la mise en scène de défilés spectaculaires et de photographies grandioses alliés aux mannequins les plus iconiques, de Jerry Hall à Iman. Si vous avez aimé ses photos exposées à Bercy Village, vous adorerez ses créations. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Veerle (@veerleelise) le

Thierry Mugler : couturissime
À partir du 22 octobre 2020
Musée des Arts Décoratifs de Paris
107, rue de Rivoli – 1er 
Plus d'infos

Fin des articles