Où faire de la luminothérapie à Paris ?

© hipokrat

Teint palo, grise mine, et moral en berne ? Après la joie des fêtes, dites bienvenue au blues hivernal. Pour ceux qui sont en gros manque de monsieur Soleil, il existe une solution lumineuse : la luminothérapie. Bon, elle ne vous apportera pas le teint hâlé, mais au moins vous vous sentirez mieux à l'intérieur. 


La luminothérapie : la solution anti-blues hivernale

Pendant l’hiver, notre organisme est mis à rude épreuve : froid, manque de lumière, virus… Nombreux sommes nous à ressentir un cruel manque d’énergie durant la journée, des troubles de l’humeur, mais aussi des troubles du sommeil. En plus de faire le plein de vitamines en mangeant un max de fruits et légumes pour booster vos défenses immunitaires, pensez à la luminothérapie !

La luminothérapie est un dispositif qui consiste à exposer ses yeux à la lumière blanche dépourvue d’UV. La lumière diffusée favorise la sécrétion de cortisol, hormone qui booste l’énergie et la bonne humeur. A l’inverse, la lumière bloque la sécrétion de mélatonine, hormone du sommeil qui donne envie de dormir lorsqu’on manque de lumière.

Bon à savoir : ces lampes n’émettent pas de rayons nocifs comme les UV. En hiver, pratiquer une séance de luminothérapie puis une activité physique à l’extérieur est extrêmement bénéfique. En l’absence de soleil, la luminothérapie pallie le manque de lumière naturelle.

Un bain de lumière... dans un café 

Du côté de Chaussée d'Antin, la Maison Vélib’EXKi vous accueille pour un véritable bain de lumière. Le bar à luminothérapie est disponible tout au long de la journée pendant l'hiver, du petit-déjeuner au dîner. On vous garanti plus d'énergie, une meilleure humeur, et une meilleure concentration ! Allez hop !

22 Rue de la Chaussée d'Antin - 9e

Dans un centre de bien-être


En moyenne, pour une séance de 30 minutes, comptez entre 10 et 15 euros. Mais, il faut pas rêver : une seule séance de 30 minutes de luminothérapie n’aura pas d’effet vraiment notables sur vos troubles. Les bains de lumière doivent être réguliers et effectués pendant 10 à 15 jours.

Centre Qee
46 Rue de la Victoire - 9e

Parenthèse bien-être
16 bis Avenue Parmentier - 11e

Clinique Lutécia
4 Rue Brunel - 17e

Une publication partagée par Qee (@centreqee) le

Chez soi

Dernière option, s'acheter le dispositif ! Les moins chers coûtent 60€, mais ne sont peut-être pas les plus efficaces. Le choix d’un modèle dépend de vos besoins. Si vous recherchez une lampe pour vous réveiller en douceur, il existe des réveils lumineux qui simulent l’aube en éclairant très progressivement la pièce avant le déclenchement de la sonnerie. Mais ces réveils n’ont pas de visée thérapeutique. Il y a peu de modèles, et très peu de marques : Philips, qui domine le secteur en France, Beurer, Dayvia et quelques autres. 

Dans un article pour bien choisir une lampe de luminothérapie, 60 millions de consommateurs nous prévient : "La luminothérapie ne convient pas à tout le monde. Elle est ainsi déconseillée aux patients atteints de certaines pathologies oculaires, notamment de la rétine, ou de troubles bipolaires (appelés aussi maniaco-dépressifs) en phase haute. De manière générale, il est préférable d’en parler à son médecin, qui peut recommander l’usage d’une lampe sous certaines conditions."

Vous voilà toutes les clefs en main pour passer cet hiver de bonne humeur !