11 brunchs pour faire le tour du monde à Paris

© JulietteDM

Et si on faisait un petit tour du monde des brunchs à Paname ? Fini les avocado toasts et les granola bowls à gogo. Place à l'originalité, aux saveurs du monde, aux couleurs flamboyantes et aux épices pour une véritable invitation au voyage le temps d'un brunch de fin de semaine ! Pizza à la truffe, shakshouka, tapioca, tacos ou ceviche, le choix est large et il ne tient qu'à vous de choisir votre destination pour vous envoler à l'autre bout du monde !


Ibrik, le plus grec

La porte rouge de ce petit coffeeshop du 9e attire notre curiosité et l’œil grec installé au-dessus nous annonce la couleur de ce brunch. On s’installe à l’étage où les tables basses en bois sans chichi se marient parfaitement avec les banquettes fleuries et les plantes suspendues. On s’y sent déjà bien. Et ça, c’était avant de déguster l’assiette de mezzés composés de labneh au zaatar, d’une salade de tomates cerises, pickles maison, d’un excellent hummus et viande hachée, d’un caviar d’aubergines et de pain pita pour les déguster.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par IBRIK (@ibrikparis) le

Comme les grecs sont aussi gourmands que nous, on enchaîne avec un shakshouka de poivrons, tomates et œufs – avec un supplément feta fortement conseillé. On termine sur une note sucrée plus qu’agréable et on choisit parmi leur délicieux fondant au chocolat, leur yaourt grec agrémenté de fruits frais et secs, ou leur fameux gâteau à la pistache. Le bon thé glacé maison est parfait pour se rafraîchir avant de tester leur Ibrik café, spécialité des Balkans, où le café est chauffé dans le sable à même une petite casserole portant le même nom.

Ibrik
43, rue Laffitte – 9e
Brunch tous les samedis de 12h à 15h
Plus d'infos


Wunderbär, le plus allemand

Si on avait pas mal d’aprioris sur la cuisine allemande, on les a vite laissés de côté lorsqu’on a découvert le restaurant Wunderbär. Accueilli par un personnel souriant et aux petits oignons, on embarque direction Berlin en commandant une délicieuse currywurst servie avec des accompagnements tous aussi originaux que bons. On oscille entre des pommes de terre sautées à la vinaigrette de céleri, une salade de chou fraîche et croquante et une soupe à la carotte. On ne s’arrête pas là, et on se laisse tenter par un énorme bretzel au fromage, tout chaud, tout moelleux. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Raphaelle Orliange (@chef.raph) le

Et pour finir en beauté, un strudel aux pommes bien garni, au doux parfum de cannelle. Côté boissons, on goûte un jus de kiwi fraîchement pressé. Tout est fait maison et on applaudit la fraîcheur des produits. Pour 22 € seulement, vous en sortirez rassasiés sans avoir fait du mal à votre porte-monnaie, et surtout contents de vous être réconcilié avec la gastronomie germanique !

Wunderbär
16, rue Beaurepaire – 10e
Brunch tous les dimanches
Plus d'infos


Flora Danica, le plus danois 

Parés au décollage et cap sur le Danemark. C’est plus précisément chez Flora Danica, la brasserie de la Maison du Danemark, que nous avons posé nos valises le temps d’un brunch dominical. Passé le pas de la porte, on découvre un charmant patio, calme et verdoyant à l’abri de l’agitation des Champs-Élysées. Côté cuisine, on débute ce brunch (formule à 39 €) par un buffet à volonté où des Smørrebrød de saumon ou de hareng fumé, de pastrami ou de concombres marinés nous font gentiment de l’œil et n’attendent qu’â être dévorés.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Flora Danica (@flora_danica) le

On opte également pour un succulent tarama et des rillettes de saumon. On jette notre dévolu sur d’énormes blinis moelleux à souhait. Et le festin continue ! Place aux œufs brouillés délicieusement crémeux et l’assiette de dégustation autour du saumon et du hareng d’une fraîcheur inégalable. Côté sucré, viennoiseries, cakes et verrines multicolores sont au rendez-vous. On arrose le tout d’une eau détox au concombre, ou d’un jus d’airelles. En bref, on repart rassasiés et complètement conquis par cette découverte gastronomique scandinave !

Flora Danica
142, avenue des Champs-Élysées – 8e

Tous les dimanches de 12h à 16h 
Plus d'infos


Salatim, le plus israélien

Impossible de vous parler brunch sans mentionner Salatim. Nichée au cœur du Sentier, cette petite cantine israélienne est le repère idéal pour aller se remplir la panse tout en voyageant à Tel Aviv. Cuisine ouverte, coude à coude avec vos voisins de table, objets chinés : l'ambiance est conviviale et on s'y sent bien. Mais alors, qu'est-ce qu'on y mange ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Salatim_סלטים (@salatim_paris) le

Au menu, une formule brunch à 21 € composée d'un assortiment de salatims (comprenez salade en hébreu) de chou rouge, carottes râpées au citron, houmous, suivi d'un plat du jour (au choix une viande confite ou un poisson), d'une démente shakshouka et pour finir en beauté, un assortiment de desserts : une babka moelleuse au chocolat, un cake à la fleur d'oranger et une petite salade de fruits – histoire de. Arrosez votre repas d'une limonana (menthe-citron) pour un brin de fraîcheur. En quelques mots, votre palais sera comblé et votre addition tout sauf salée.

Salatim
15, rue des Jeûneurs – 2e
Brunch tous les dimanches de 8h30 à 16h
Plus d'infos


Café Lai Tcha, le plus chinois

Ce nouveau traiteur, restaurant du groupe YamTcha créé par la cheffe Adeline Grattard, propose un brunch aux saveurs asiatiques. Dans le quartier des Halles, on est charmé par ce café atypique aux tables en bois rondes, au comptoir de bois incrusté dans les colonnes de briques et au mur de pierre. On apprécie déguster notre brunch depuis le premier étage un peu plus intimiste donnant sur la salle en longueur.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Café Lai Tcha (@cafelaitcha) le

On commence par une viennoiserie au choix entre la brioche chinoise PoloBao et la Babka au chocolat, tous deux très goûtues, et on enchaîne sur une soupe au choix entre celle de riz complet aux Saint-Jacques et celle de nouilles aux légumes. On choisit ensuite un side pour accompagner le sandwich de poisson fumé cream-cheese ou le toast aux œufs à la hongkongaise, ciboule et comté. On termine sur un coulis d’airelles aux épices et une mousse de fromage blanc très onctueuse ou une salade de fruits exotiques. On ressort ravi par ce brunch aux influences asiatiques.

Café Lai Tcha
7, rue du Jour – 1er
Brunch tous les dimanches de 10h30 à 16h30
Plus d'infos


Oultma, le plus marocain

Malika et sa sœur ont ouvert Oultma il y a à peine quelques mois, et quel endroit ! À peine le seuil de la porte franchi, nous voilà transportés à Essaouira. Murs blancs, déco épurée façon bord de mer et pièce baignée de lumière font de cet endroit un véritable havre de paix dans le quartier agité du Haut-Marais. L’accueil ensoleillé finit de nous charmer, on s’installe pour le brunch de tapas marocains sucrés-salés. On craque pour le granola aux flocons d’avoine, mélange de graines et d’épices orientales, fromage blanc et fruits secs, ainsi que pour le bledi sucré-salé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Oultmaparis (@oultmaparis) le

Tour à tour, on trempe nos tartines et harsha (galettes de semoule) dans le miel, la confiture et l’amlou (sorte de pâte liquide à l'huile d'argan et aux amandes), et on s’en lèche les doigts ! Côté salé, le plateau est composé de zeitounade (préparation secrète de la maîtresse de maison aux olives), fromages frais aux épices libanaises, olives, et autres petites découvertes étonnantes et gourmandes, à accompagner des recettes spéciales de thé et de café. Vous l’aurez compris, énorme coup de cœur pour cette nouvelle pépite de quartier. 

Oultma
18, rue du Pont-aux-Choux – 3e 
Brunch tous les jours de 9h30 à 17h
Plus d'infos


Uma nota, le plus brésilien

Loin du brunch continental classique, ce restaurant brésilo-japonais respirant le bonheur et la joie de vivre dans un cadre coloré et rempli de culture propose un brunch atypique basé sur le partage. On retrouve trois entrées à partager composées de dés frits de tapioca et fromage, de croquettes brésiliennes de poulet et gombo, et d’un carpaccio de poisson blanc au lait de coco et jus d’orange version ceviche. On choisit ensuite un plat entre le bar de ligne cuit en feuille de banane accompagné de farofa de manio, l’aubergine au miso et fromage de chèvre, le filet mignon de porc et la bavette au grill farofa de maïs.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Uma Nota Paris (@umanotaparis) le

Comme accompagnement, les frites de patate douce, le riz coco ou la salade brésilienne se marient parfaitement avec les quatre plats. On picore d’une assiette à l’autre en s’imaginant à Rio et on s’hydrate avec leur ice tea rafraîchissant changeant tous les jours. Les saveurs indescriptibles de cette cuisine brésilienne aux influences japonaises nous fait voyager et ensoleillent notre week-end. On termine par le dessert du jour, avec un peu de chance vous tomberez sur l’incroyable pudding de tapioca ! On est fan de cet endroit !

Uma Nota
86, rue Réaumur – 2e
Brunch tous les samedis et dimanches de 12h à 15h
Plus d'infos


Inka, le plus péruvien

Une adresse qu’on connaît bien, mais qui pourtant ne cesse d’innover ! Le restaurant Inka de l’hôtel 1K propose un nouveau brunch à la carte, à la recherche de la perfection. On parle du Hangover brunch réalisé par Juan Carlos Recamier, le nouveau chef mexicain passionné par la cuisine péruvienne. On commence par un guacamole maison à partager, et on enchaîne sur un avocado toast sur un pain de campagne gourmand ou sur un ceviche au leche de tigre de maracuja pour une envie plus légère – l’une de ses spécialités parmi les autres ceviche.

©JulietteDM

La tostada de thon mariné au soja, les chilaquiles, plat préféré des Mexicains pour le brunch, ou encore l’omelette sans pareil au chorizo et patata bravas du chef sont de belles pépites culinaires ! On termine par l’un des desserts uniques du chef pâtissier Romain Littiere, avec une préférence pour le dessert à l'avocat-chocolat blanc ou le nutella toast maison bien onctueux. Ce n’est que le début, mais Juan souhaite en faire un brunch vivant, où les gens viennent un lendemain de soirée hangover pour continuer sur un bon mood et connecter le mal par le bien, avec des produits de qualité et une cuisine saine. Un bar à micheladas et autres cocktails latino ne saurait tarder pour éveiller l’esprit festif ! 

Inka restaurant
13, boulevard du Temple – 3e
Brunch tous les dimanches de 12h à 15h
Plus d'infos


Big Love Caffè, le plus italien

Inutile de vous présenter le groupe Big Mamma qui nous charme toujours autant par son accent italien, son talent et ses produits de qualité venant tout droit d’Italie. C’est au Big Love Caffe, cette fois, qu’il est temps de bruncher à l’italienne avec une nouvelle carte chaque mois ! Au menu, des pancakes fondants aux fruits rouges, un avocado toast un peu spicy, des pizzetas, des œufs Bénédicte truffés sur un pain brioché majestueux agrémenté d’un jambon cuit finement tranché ou encore l’onctueuse et incontournable burrata des Pouilles à partager !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Unefrenchie ???? (@unefrenchie_foodie) le

On enchaîne avec les belles pizzas napolitaines sans gluten comme celle à la double truffe ou avec des pâtes fraîches farcies au caviar d’aubergines et ricotta ! À moins que vous ne soyez plutôt du genre ceviche ou belle pièce de bœuf grillée… Les plus gourmands d’entre vous termineront par le fameux et indémodable "Tigramisu" ou mieux encore avec le Nocciomisu, un tiramisu twisté au mascarpone cacahuète, toffee caramel et un crunchy riz soufflé ! On s’hydrate avec un triple jus frais maison changeant quotidiennement et on termine par « un buonissimo caffè ». Petit conseil : venez tôt…

Big Love Caffè 
30, rue Debelleyme – 3e
Tous les samedis et dimanches de 9h à 15h45
Plus d'infos


Chilam, le plus mexicain

C’est un embarquement immédiat pour le Mexique qui vous attend rue de Brissac. Ce bar à tacos de Lucia et Juan, nous fait découvrir la vraie cuisine mexicaine et c’est un vrai bonheur ! Cette nouvelle adresse du quartier de Bastille est bien plus grande que l’ancienne et nous plonge directement dans l’univers de Frida Kahlo. Tous les dimanches, un tout nouveau brunch, bien trop gourmand, où l’on retrouve une entrée sucrée et une entrée salée (tacos version croquetas fourré à la pomme de terre et au chorizo miam), suivie d’un burrito ouvert cassant tous les codes des burritos que l’on connaissait jusqu’à présent.

©JulietteDM

Et puisque l’originalité de ce fameux burrito coloré ne s’arrête pas à sa présentation, on est fan de sa composition faite de risotto au pesto, d’avocat savoureux, d’œuf poché coulant, de tomates cerises, champignons, oignons rouges et roquette, le tout saupoudré de feta et salsa verde. Pour les carnivores, la version chorizo ou arrachera ne sera qu’un plus ! On termine, difficilement, par une salade de fruits ou un pastel tres leches, d’une gourmandise honteuse ! L’amour du Mexique est bien là ! Enfin, on évite de prévoir un dîner le soir…

Chilam
4, rue de Brissac – 4e 
Tous les dimanches de 12h à 15h
Plus d'infos


Délirio, le plus colombien

Paradis d’Amérique Latine, c’est rue Amelot, en plein cœur du quartier de Bastille, que l’on décolle pour la Colombie. Plongé dans une décoration végétale aux couleurs pastels et aux trompe-l’œil "forêt végétale" et sol fleuri, on se régale avec un brunch latino. Une boisson chaude au choix accompagnée d’un jus d’orange pressé minute, que l’on déguste avec des pancakes aux fruits frais et miel ou un chia muesli aux fruits frais et yaourt pour commencer.

On enchaîne avec des œufs bénédictine à la colombienne, très bien garnis, sur un pain de campagne accompagné d’une sauce hogao, d’avocat et de jambon serrano ou d'un patacon (banane plantain colombienne écrasée et frie) surplombé d’avocat et accompagné d’œuf brouillés ou en omelette avec au choix, bacon, tomates ou champignons. Les veggies craqueront pour le patacon au tofu. On termine par le dessert du jour, un excellent et moelleux banana bread, saupoudré de sirop de chocolat.

Délirio
39, rue Amelot – 11e
Tous les samedis et dimanches de 11h à 15h
Plus d'infos

Fin des articles