Les nouveaux restos tendance de l’été

  • Rachel
  • Food & Drink
  • 26/06/2017

L'été apporte avec lui son lot de nouvelles adresses plus chouettes et plus gourmandes les unes que les autres. Des bonnes et des moins bonnes, des belles et des moins belles ; pas toujours facile de s'y retrouver. L'été c'est encore pire, il fait chaud, tu as la flemme de chercher l'endroit le plus au frais, le plus au calme, bref, celui qui fera chavirer ton petit cœur gourmand. Pas de panique, ouvre grand tes yeux et tes papilles, on t'a concocté le top des nouveaux restos tendance de l'été !


Palazzo

Si je vous dis qu’au Palazzo on peut se détendre avec du yoga, se régaler de délices sucrés et salés, siroter des cocktails, se faire masser, apprendre à se dandiner ou encore faire des siestes en musique, jouer à la pétanque, bouquiner à la librairie en plein air, le tout avec la bande du Mellotron et bien d’autres... On y court ! On y vole ! Surtout quand le brumisateur est activé !

293, avenue Daumesnil - 12e
Du 15 juin au 15 octobre


Le 88 Menilmontant

Située dans le 20e, juchée en haut de la rue de Ménilmontant, la friche du 88 se transforme en un lieu éphémère en plein air. Cet espace de détente, de découvertes artistiques et d’ateliers variés devient pour l'été la nouvelle adresse cachée de l'Est parisien. On pourra jouer (pétanque, ping-pong, échecs géants), boire un verre, profiter de concerts et de Dj sets, et même se régaler dans un décor végétalisé et dépaysant. Côté food, deux cabanes seront investies par le Lapin Blanc, cuisine tradi française, et L’Echappée, cuisine thaï délicieuse. 

88, rue de Ménilmontant - 20e


La Summer House

On pose ses stylos, son clavier et tout ce qui a trait au travail et on file s’amuser dans ce nouveau lieu éphémère ! Nos collectifs et spots préférés s’associent au Mona Bismarck American Center pour nous offrir un été de folie. Niché dans le 16e et dédié à la pop culture américaine, Summer House est le nouvel antre de la teuf. Le meilleur de la scène food américaine avec la présence de The Beast, spécialiste du barbecue texan. Vous retrouverez aussi plusieurs chefs qui viendront illustrer en cuisine leur vision de la fusion food US.

34, avenue de New York - 16e

Polpo

Ce n'est pas le plus nouveau, on vous l'accorde, mais comme nous n'avons pas pu vraiment en profiter l'été dernier, disons que ça ne comptait pas. Cette superbe barge au fil de l'eau a larguée ses amarres sur les quais de Seine de Levallois Perret et croyez-nous, ça vaut le détour ! Transformée en véritable paillotte estivale, avec ses fauteuils en rotin, ses couleurs acidulées et ses magnifiques tablées de bois brut, c'est l'une des déco et atmosphère les plus inspirantes que l'on ait pu croiser ces temps-ci. Au menu, une carte seafood très bien travaillée, avec les incontournables huîtres (6 huîtres + 2 verres de blanc à 19€ pour l'apéro), une salade de poulpe tout en fraîcheur, des poissons entiers dorés au four, ou encore de délicieuses pâtes aux saveurs de la mer. Mais notre pêché mignon, c'est leur homard entier rôti (29,90€). Le plus : un brunch buffet terre-mer le dimanche et des soirées dj set arrosées tous les vendredis de l'été. Impossible de passer à côté ! 

Polpo, Brasserie Seafood
47, Quai Charles Pasqua, 92 300 Levallois-Perret


Roberta

Difficile de garder cette pépite secrète. Ce qu'on adore chez Roberta : les aperitivos. Pour 13 euros, vous avez un délicieux cocktail ET un buffet de tapas italiennes (jambon, croquettas...) à volonté. L'épicerie vous fournira en délicieux produits authentiques italiens, tandis que le restaurant vous délectera les papilles. C'est pas beau ça, franchement ?

5 bis, rue Lavieuville - 18e


La Démesure sur Seine

Pour les mecs de La Démesure, pas question de jouer sur les mots. Le nouveau vaisseau amiral au fil de l'eau et à ciel ouvert compte 900 m2 de terrasse, le plus grand barbecue de Paris, quatre bars et un espace chill sous les arbres. Et comme si ça ne suffisait pas, cette bulle alternative éphémère proposera différents espaces et terrains d’expression allant des apéros piano aux créations cocktails tirées de la carte de La Démesure. On y trouvera deux bars à cocktails couverts de 200 m2 où déguster le fameux Bobo is not Dead (vodka, Prosecco, fraises et sucre de canne), ou It Was a Long Night Mary (vodka infusée au wasabi, citron jaune et jus de tomate).

69, port de la Râpée - 12e


Pink Mamma

La nouvelle en a ému plus d'un : l’équipe du Big Mamma a encore frappé ! Cette fois, c'est à Pigalle que le duo a élu domicile, dans un superbe immeuble de quatre étages. Après les pasta et les pizzas, ils se sont donné un nouveau défi : servir une viande de dingue. A tavola !

20 bis, rue de Douai - 9e


La Abuela

L’ambiance authentique d’une bodega espagnole et des tapas comme on n’en trouve que là-bas, c’est ce que vous trouverez chez La Abuela, nouvel antre gourmand du 9e. A midi ou à minuit, ce lieu propose des recettes typiques hispaniques, la touche moderne parisienne en plus. Un bar à tapas, c’est toujours sympa, mais il faut l’avouer, ceux que l’on trouve à Paris sont souvent un peu lambda. Avec ses spécialités espagnoles, ses vins pointus et son ambiance à la cool, La Abuela apporte un nouveau souffle à la scène gastronomique hispanique.

43, rue Notre-Dame-de-Lorette – 9e


Les Grands Verres (Palais de Tokyo)

On n'en sait encore que très peu, mais on a déjà l’eau à la bouche à l’idée de dîner dans le nouveau resto du Palais de Tokyo. On sait qu’il y aura un bar à cocktail et que l'architecture du lieu a été complètement transformée par l’équipe de Quixotic Projects (Candelaria, Glass, Mary Celeste et Hero). Côté bouffe, il faudra découvrir par vous-mêmes en juillet... 

13, avenue du Président Wilson - 16e


Mais Oui Madame

Sur le déjà prolifique boulevard de Ménil’, une nouvelle adresse de petits délices vient d’ouvrir. Ni une ni deux, on a enfilé nos plus belles baskets pour découvrir la carte, les recettes, le tenancier Elias et en terrasse s’il vous plait. Accompagné d’une bouteille de Sancerre avec glaçons de rigueur, on pioche dans les acras de morue, on plonge les tortillas dans du guacamole maison, on se lèche les doigts pour finir le délicieux hommous d’aubergine et le tzatziky et on termine sur le ceviché de cabillaud, un régal ! Tout est frais, fait maison et ça se sent. Merci Elias et à bientôt.

100, boulevard Ménilmontant – 20e