43 restaurants végétariens de folie à tester à Paris avant de mourir

Publié le 20 mars 2023 à 19h51

par Sarah Leris


Pour manger français

1. Saveurs Veget’halles

Ce restaurant, installé depuis de nombreuses années à Châtelet, gagnerait à être plus connu car, si la déco n’est pas des plus accueillantes, la carte y est somptueuse. Comme ce petit poulet végétal à base de protéines de soja accompagné d’une sauce aux échalotesces brochettes de crevettes ou cette escalope de seitan. Le coup de cœur ? Cette marmite fumante d’aubergines au lait de coco et basilic et protéines de soja, dinguissime.

41, rue des Bourdonnais – 1er
Du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 23h


2. Véro l’autre cantine

C’est l’histoire d’une cantine du midi, en plein 11e, où l’on se sent simplement bien. Sur l’ardoise, des lasagnes faites maison avec de bons produits, une soupe fumante et des petits rouleaux pour ouvrir son appétit, à tremper dans une petite sauce cacahuète, mais surtout un plat du jour qui ne déçoit jamais pour moins d’une quinzaine d’euros. Allez-y les yeux fermés, vous nous remercierez plus tard.

30, rue Popincourt – 11e


3. 42 degrés

Dans les cuisines de ce resto cru et vegan de la capitale, rien ne grimpe au dessus de 42 degrés. Passé le chiffre magique, les aliments commencent à cuire et à perdre leurs apports nutritionnels : c'est le concept même de la raw food et du restaurant – conserver tous les bienfaits des produits de la terre tout en les cuisinant de façon à obtenir des plats beaux et savoureux. Comme ce burger, dont le bun est composé de champignons portobellos marinés puis déshydratés auxquels on ajoute des graines de sésame. Les procédés de déshydratation ou de cuisson très basse et très longue permettent de faire tout ce qu'on veut avec les aliments, et le jeu consiste souvent à présenter des plats pop faits avec des aliments bio et crus : sushis, pizzas, burgers… C’est ludique, sain et bon.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 42 Degrés (@42degres)

109, rue du Faubourg-Poissonnière – 9e


4. Primeur

Cette petite cantine de Belleville ravit les habitants et les curieux de passage. Dans la minuscule rue Lemon, Primeur propose un délicieux parmentier et un burger qui a sauvé nombre de nos gueules de bois au fil des années. Particulièrement frais, son petit pain léger, steak de légumes, hashbrowns et mayo aident à éponger juste ce qu’il faut. L’essayer, c’est l’adopter.

Rue Lemon – 20e


Pour un burger

5. Theory Vegan Food

Si vous avez faim, très faim, et que vous voulez de la street food bien fat, qui cale, qui explose le bide, oubliez tout ce que vous savez et foncez chez Theory. Déjà, parce qu’il est impossible d’être déçu peu importe la recette que vous choisirez, en plus, parce que vous ressortirez en roulant comme le gros galot avec lequel vous jouiez dans la cour de récré. Vous voyez l’idée. Au menu ici, des burgers délicieux dans leurs deux adresses à Paris et à Levallois (coup de cœur pour le Spicy Cajun et son pané de soja bien croustillant), mais aussi des bowls plus sains – ne loupez pas le Roasted power bowl et son haché de soja rôti au tamari.

11, boulevard des Filles-du-Calvaire – 3e
32, rue Louise-Michel – Levallois-Perret


6. Mopa

Mopa est une de ces adresses qui font plaisir. En plein quartier du Sentier, le fast food entièrement végétal propose quelques recettes de burger à ne pas louper, mais c’est sur le Berliner kebap qu’on a jeté notre dévolu : pain pidé, émincé végétal grillé, légumes sautés, crudités marinées et sauce blanche. On le dévore avec des frites et un brookie en dessert, et on se régale. Attention, c’est (très) coquin.

17, rue du Croissant – 2e


7. Green Farmers

L’un des petits derniers de la capitale a tout bonnement volé notre cœur. Là, à quelques encablures de la place Pigalle, le fast-food 100% vegan propose des smash burgers particulièrement régressifs, on pourrait vous en parler longtemps mais on va simplement vous conseiller de jeter votre dévolu sur le Smash Truffe dont la sauce truffée hante encore nos nuits. Vous nous en direz des nouvelles.

49, bd de Clichy – 9e


8. Season Square

À l’origine un blog hyper cool de recettes de cuisine vegan tenu par deux amis, le concept s’est décliné en un restaurant ouvert en 2016 grâce à un crowdfunding sur Ulule. Grandes tables en bois dans une atmosphère végétalisée et lumineuseburgers aux steaks végétaux grillés ou au fruit du jacquier… Si tu t’aventures dans le 13e, tu sais où manger !

3, rue Louise-Weiss – 13e
Du mardi au vendredi de 12h à 14h30
Le samedi de 12h à 15h30 et de 19h à 22h


9. Hank

C’est l’un des plus iconiques. Hank était le premier à proposer un burger qui soit à la fois vegan et à la fois délicieux, et la qualité depuis est restée inchangée. Ici, on peut choisir de goûter le fameux steak Beyond Meat mais on vous conseille de rester sur la base, le steak maison à base de tofu, champignons, riz, céréales, épices, un délice. De la vraie street-food comme on aime servie sur un plateau, à commander au comptoir et à accompagner de frites et mayo vegan et, si on a la place, d’un carrot cake à se damner. Le fromage coule sur les mains, les cornichons pimpent notre palais, le bun fond sous la dent.

55, rue des Archives – 3e
8, rue de Rochechouart – 9e


10. Furahaa

Ancien fada de M*do, le meilleur fast-good de la capitale propose une revisite des traditionnelles recettes de fast-food en éthique, vegan et tout aussi satisfaisant pour le palais. Non, vraiment. En plus, Furahaa est également hyper inclusif et œuvre à l'insertion des personnes sourdes. Vous allez adorer. Attention, food porn !

78, rue Réaumur – 2e


11. Les Tontons Veg

Autant vous le dire franco : vous n’êtes pas prêts pour ce qui vous attend. Car tout, absolument tout chez les Tontons Veg, fait preuve d’une justesse de goût exceptionnelle et chaque burger est plus alléchant que l’autre. On retient l’excellent burger Arlette qui doit son nom à la grand-mère de Vincent ­et qui a les saveurs du Sud de notre enfance, ou encore le Weon inspiré d’Amérique du Sud avec sa sauce cacahuètes, oignons confits et platanos frits, fauxmage frais et steak de seitan façon fried chicken. Le pain à burger est bien moelleux, les steaks végétaux sont plus vrais que nature et, bon Dieu, goûtez-moi ces frites aux herbes de Provence et ces panisses  !

9, rue de Lancry – 10e


Pour manger asiatique

12. Tien Hiang

Ce petit restaurant vietnamien niché au bout de la rue Bichat, véritable institution depuis 1999, ne paie pas de mine mais est indéniablement l’un des meilleurs de la capitale. 100% vegan, la carte affiche pourtant des plats qui n’ont pas l’air de l’être : porc laqué, poulet sauté aux noix de cajou, bœuf sauce saté, raviolis vapeur aux crevettes… La texture est semblable aux produits d’origine animale, l’imitation est saisissante et le goût est incroyable (goûte les nems, clairement les meilleurs de Paris). Bonus : les tout petits prix. Coup de cœur pour le "poulet" sauté aux champignons noirs accompagné de riz gluant, on en salive rien qu’à écrire ces lignes

Plus d’infos
14, rue Bichat – 10e
Tous les jours de 12h à 14h30 et de 18h30 à 22h30

Fermé le mardi


13. Bodhi Vegan

Tout aussi engagé, ici, pas une trace de viande, mais de fausses appellations et une texture similaire aux différentes viandes, comme chez Tien Hiang. Les deux restaurants vietnamiens ne se situent pas loin l’un de l’autre, et chez Bodhi, on craque pour les brochettes et les tempuras. En plus le chef garde les invendus pour les distribuer à des sans-abris lors de maraudes.

Plus d’infos
23, avenue Claude-Vellefaux – 10e
Du lundi au samedi de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30

Le dimanche de 18h30 à 22h30


14. Vegebowl

Dans la famille des restaurants vietnamiens, je demande Vegebowl. Ouvert après Tien Hiang par son ancien chef qui a décidé de se lancer en solo, le restaurant propose une offre très similaire à la carte de Tien Hiang. Riz cantonais, "poulet" frit (incroyablement bon), rouleaux de printemps, jusqu’à la marmite de bœuf au poivre noir… Ici aussi, toute la "viande" est faite à partir de protéines de soja texturées travaillées et parfaitement cuisinées.

24, rue du Faubourg-Saint-Martin – 10e
Du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 23h


15. Végé saveurs

Un quatrième et dernier vietnamien qui possède une carte similaire, c’est Vege’saveurs, restaurant entièrement végétarien près de Bastille. Nems, raviolis et ban cuòn (tu sais, ces raviolis tout plats farcis à la viande hachée ou aux champignons noirs), bo-bun et poulet à base de protéines de soja texturées, que tu sois végétarien ou non, tu te régaleras, c’est promis.

29, rue de Charenton – 12e
Ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30


16. Mori Café

Pardonnez-nous car nous allons jurer : bon Dieu, que c'est bon ! Dans cette petite cantoche du quartier de Bastille qui ne propose que quelques plats typiquement japonais à déguster assis en tailleur sur des tatamis, on slurpe allègrement des udon à tom-ber servis dans un bouillon au curry épais et méga onctueux. En topping, cébettes, poireaux croquants, maïs et togarashi parce qu'on n'a qu'une vie pour être heureux. Parfois on en rêve même la nuit.

2, rue des Taillandiers – 11e
Ouvert mercredi, jeudi et dimanche de 12h à 15h
Vendredi et samedi de 12h à 20h45


17. Bloom Sushi

Oubliez les makis du japonais du coin, voici de la cuisine japonaise de haute volée ! Le roi du sushi botanique végétal Christian Ventura, qui règne sur deux adresses montréalaises complètement folles, a exporté le concept outre-Atlantique pour atterrir en plein 17e. Résultat, une adresse distinguée mais cosy comme tout, confortable, 100% végétale et absolument délicieuse, où s'entremêlent rolls incroyablement savoureux, plateau "Omakase" de dégustation de makis au saumon végétal, futomaki, gyozas... le tout d'un raffinement rare. Ici tout se partage et l'on voudrait que les petites assiettes n'en finissent plus d'arriver. Notre coup au cœur ? Les pièces Mr. Crunch, avec shiitake, pleurotes, avocat, masago arare et sauce tartare à la truffe. À déguster près d'une bougie, sur une banquette, entre les fleurs séchées et sous une lumière tamisée, avec un service impec'. L'adresse parfaite pour impressionner son date.

99, rue Jouffroy-d'Abbans – 17e
Du mardi au samedi tous les midis et soirs


Pour manger afrovegan

18. Jah Jah by le Tricycle

Prêt à goûter les meilleurs hot-dogs de ta life ? Promis on n’en rajoute pas. En 2013, le tricycle était un triporteur poussé par Coralie & Daqui et qui sillonnait la capitale en vendant ses différents hot-dogs. Mais voilà qu’avec Jah Jah, on revisite la cuisine afrovegan qui fait saliver, avec un bowl chaud, un froid et un cru, des légumes aux influences créoles, des smoothies frais, et surtout des accompagnements de folie – dont des wings de chou-fleur et ce hot-dog vegan avec double dose de holy guacamoly et onions frits sur le dessus.

Jah Jah by le Tricycle
11, rue des Petites-Écuries – 10e


19. L’Embuscade

Les plus fêtards d’entre nous connaissent déjà l’adresse, pour les autres, il suffit de s’éloigner de quelques mètres de la place Pigalle pour découvrir l’une des tables les plus charmantes du quartier. En entrée, on jette son dévolu sur le succulent maïs grillé au barbecue enrobé de jerk-sauce maison et au délicat goût de coco. En plat, du mafé de légumes de saison accompagné de riz cassé au curcuma, et enfin au sucré, des diablitos, ces petits beignets fourrés au chocolat noir avec une sauce caramel et coco râpé. Chaque préparation est une explosion, une découverte de saveurs inconnues, chaque plat est pensé, équilibré, surprenant. Ça pète en bouche, c’est étonnant, renversant, ça boxe tes papilles et ça caresse ton palais. L’Embuscade est une pépite comme il n’y en a jamais assez.

47, rue de la Rochefoucault – 9e


20. Chéri Coco

Comme ses confrères afrovegan, Chéri Coco est une petite pépite qui vaut le détour, mais c’est aussi le premier resto végétal de Pantin. La cuisine y est afro-caribéenne, les produits utilisés proviennent d’une agriculture bio, raisonnée et de saison. Brochettes de pleurotes rôties aux épices, makis panés, accras de haricots niébé, ou encore un plat du jour toujours juste et savoureux.

12, allée des Ateliers – Pantin


Pour manger de la street food

21. Samam

Anciennement Veggie Tasty, l’adresse s’est renommée mais la carte reste inchangée. Et heureusement, parce qu’elle a fait le bonheur de nombre de nos pauses déj' au bureau. Au programme, quatre recettes de bowls vraiment savoureux, dont le grec avec seitan façon kebab, tzatziki, olives noires et concombre, ou sa version orientale avec du riz aux épices. Vraiment, c’est validé.

78, rue La Fayette – 9e


22. Vegetal Food Court

Il n’a pas quelques mois d’existence mais il a déjà fait parler de lui. Le nouvel arrivant de la rue du Faubourg-du-Temple propose un menu street food bien pensé 100% végétal et 100% gourmand, avec des burgers certes, mais aussi des hot-dogs et des pizzas toutes végétales. Mention spéciale pour la Toscane avec crème tomate maison, tenders de chickenless, tomate confite, roquette, champignons, mozzarisela, pesto et mascarpone végétal. C’est fat, c’est gras, et parfois, c’est tout ce dont on a envie.

33, rue du Faubourg-du-Temple – 10e


23. Aujourd’hui Demain

Ce concept store 100% vegan est une véritable révolution et comprend, en un lieu, un restaurant dont la carte est folle, une épicerie où faire le plein de délicieux produits, et un shop qui regroupe des vêtements, accessoires et chaussures éthiques et responsables. À table, on dévore un bourguignon de seitan, un burger façon BLT ou une tartine garnie d’une mozza végétale… Jusqu’au brunch du week-end et sa fameuse assiette de pancakes salés qui s'accompagnent de tofu brouillé, de légumes rôtis et d'une saucisse vg. Complètement dingues.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marine (@mrnrgs)

42, rue du Chemin-Vert – 11e


24. Jimmy’s Street Food

À deux pas de Pigalle, on pousse la porte d'une petite échoppe tout juste installée à deux numéros de feu le Bus Palladium qui régale les gourmands avec sa carte bien pensée, particulièrement régressive, 100% végétale et bien, bien gourmande. Et quel menu ! Tous les codes de la street-food sont revisités en version vegan, et c'est réussi. Coup de cœur pour les tenders à base de seitan ainsi que pour la salade César et sa sauce tartare à tomber avec un méchant goût de reviens-y. Les plus aventureux se laisseront tenter par les wings – comme des vrais – à base de fruit du jacquier. C'est une adresse comme on n'en connait pas deux, qui innove et qui nous emmène sur des terrains complètement nouveaux.

4, rue Pierre-Fontaine – 9e
Plus d'infos


25. Plan D

À la recherche du sandwich parfait ? On l’a trouvé. À deux pas du canal, Plan D affole les foodies depuis une année, et on comprend pourquoi. Une échoppe, deux recettes de sandwich qui changent avec les saisons, chacune une couleur, un petit pain à l’huile d’olive et des assaisonnements très folichons. En ce moment, le dwich brun avec champignon portobello façon fried chicken, mayonnaise comme une sauce au poivre, compotée de champignons et oignon jaune, sauce fumée maison, topinambour fondant, châtaigne fraîche, effeuillé d’endives xérès. À déguster au bord de l’eau.

22, rue des Vinaigriers – 10e


Pour manger healthy

26. Sol Semilla

Attention pépite ! 8 ans que cette cantine affole nos pauses déj’, il était temps pour nous de vous dévoiler le secret. Aux abords du canal, Sol Semilla met nos papilles en émoi avec une cuisine végétale, résolument saine mais incroyablement gourmande, équilibrée juste comme il faut et dont les superaliments de compet' nous aident à traverser l’hiver. À chaque jour sa nouvelle carte courte et efficace avec une assiette crue et l’incontournable grande assiette où se chahutent des préparations toutes plus coquines les unes que les autres – une céréale, une légumineuse, des légumes chauds, des crudités, une crème et un caviar de spiruline. Tout est préparé avec amour le matin même avec les arrivages. Ce jour-là, risotto de sarrasin aux champignons, lentilles corail au curry et levure maltée, poireaux et chou chinois, chou rouge, graines de courge et açaï, crème de millet curcuma et crème de cacahuète et caroube. Bref, laissez-vous guider, vous allez kiffer.

23, rue des Vinaigriers – 10e
Ouvert tous les jours de 12h à 22h
Fermeture à 19h les dimanches et lundis


27. Sweet Rawmance

Auparavant dans le 14e, Sweet Rawmance vient tout juste de s’expatrier aux abords du Sacré-Cœur et, depuis, régale les Montmartrois d’une cuisine saine et équilibrée. Bowls de légumes, soupe de légumes de saison bien chaude, pizza raw et vegan, spaghettis crus de courgettes, cheese toast avec tomates séchées, champignons et sauce aïoli… C’est validé.

17, place Saint-Pierre – 18e


28. Wild and the Moon

Ambassadrice du mouvement bio à Paris, l’équipe de Wild and The Moon a à cœur de prouver que manger sain, local et bien, c’est possible. Avec plusieurs adresses dans la capitale, ce café branché sert des jus pressés à froid, des laits végétaux à se damner, des snacks ultra sains et des bowls de toutes les couleurs. C’est pas donné, mais c’est bon ! À déguster dans une ambiance de cantine new-yorkaise avec des plantes qui dégringolent du plafond, des graines, du bois, du blanc et une grande verrière, pour combler aussi bien ses pupilles que ses papilles.

19, place du Marché-Saint-Honoré – 1er
55, rue Charlot – 3e
4, rue du Helder – 9e
138, rue Amelot – 11e


29. Les Bols d’Antoine

Nichée en haut du parc de Belleville avec vue sur la capitale en prime, voici une cantine végétalienne que se refilent sous le manteau les habitués. Dans la très agréable ambiance des Bols d'Antoine, on rit, on discute et on se remet de sa soirée arrosée de la veille avec une formule brunch à 22€ seulement, meilleur rapport qualité-prix de la capitale, et le reste de la semaine, on jette son dévolu sur les bowls tellement gourmands. Buddha bowl avec légumes rôtis et falafels, jackfruit rôti à la sauce barbecue, des pancakes au sirop d’érable… Une cuisine gourmande et bienveillante, des produits de qualité, et une adresse hyper engagée qui milite pour la défense de l'environnement, aide les personnes dans le besoin et œuvre à la cause animale. On ressort heureux, le ventre plein et les papilles satisfaites, à compter les jours avant de revenir.

10, rue des Envierges – 20e


30. Florian Bio

Florian a ça de rare qu’il se niche à deux pas des Champs-Élysées, en plein no man’s land des restaurants vegans. Mais puisqu’il en faut partout et pour tout le monde, la cantine végétale du midi relève le pari de régaler les papilles du quartier d’une cuisine saine et délicieuse, avec deux plats seulement qui changent tous les jours, des produits frais et de saison, le tout à un prix carrément accessible. Franchement, chapeau.

30, rue Washington – 8e


31. So Nat

L’un de nos chouchous de la liste, et vous allez vite comprendre pourquoi. Dans cette petite cantine végétale, trois recettes de bowls très consistants qui changent à chaque saison et, à l’intérieur, une tripotée de préparations hyper pensées et assaisonnées à la perfection. Pour 10€ seulement, le bol Divine comprend des pommes de terre cumin et piment doux, pois chiches croustillants au curry, labneh, petits pois asperges et sarrasin, copeaux de céleri-rave à la polenta, beignets de blettes et maïs, pesto d'ail des ours et kasha. On aimerait garder le plan pour nous tant la file d’attente qui se dresse chaque midi devant l’adresse en démotive déjà plus d’un, mais le coup de cœur est assuré. Vraiment, on insiste.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SO NAT (@sonatparis)

5, rue Bourdaloue – 9e


32. Le Myrha

Petite cantine de quartier, le Myrha est la meilleure adresse pour un déjeuner ensoleillé quand on traîne dans la Goutte d'Or. On dévore des bols de légumes bio et de saison, et on craque pour le plat du jour qui nous en coûtera une dizaine d’euros, ultra consistant. On mange très très bien, pour vraiment pas cher, le tout dans une grande et agréable salle. Adresse parfaite pour bruncher entre copains ou en famille le week-end.

70, rue Myrha – 18e


Pour manger méditerranéen

33. Le Mezze du chef çig köfte

Perché rue de Ménilmontant, le Mezzé du chef ne ressemble pas à ses confrères. Sa cuisine turque et végétarienne, avec nombre d’options vegans, est absolument délicieuse et sauve les fins de soirées arrosées. Ouvert de 9h à minuit tous les jours, il nous régale d’un koumpir, cette grosse pomme de terre rôtie au four, ouverte en deux et garnie de houmous, champignons, poivrons et autres mezze de folie. Le reste de la carte vaut tout autant le détour, vous êtes prévenus, arrêtez-vous.

80, rue de Ménilmontant – 20e


34. Daily Syrien Veggie

C’est dans une ancienne boucherie rue du Faubourg-Saint-Denis que s’est installée la version végétarienne du Daily Syrien, donc, en meilleur. Ici, on ne quitte pas la table sans avoir goûté le foul, plat traditionnel syrien composé de fèves qui baignent dans une tahina, quelques tomates, du persil, dans lequel on plonge un gros pain. Folie.

72, rue du Faubourg-Saint-Denis – 10e


Pour manger sucré

35. Land&Monkeys

Depuis plusieurs années, les boulangeries-pâtisseries Land&Monkeys se multiplient dans la capitale, et franchement, on ne va pas s’en plaindre. Car ici, tout est vegan, des délicieuses pâtisseries qui trônent en vitrine en passant par les viennoiseries, cakes, salades et sandwichs du midi. Un conseil, embarquez avec vous le monkey cookie (praliné, caramel beurre salé, fourré choco) qui vaut le détour à lui seul, ainsi que le sandwich fermier pensé comme un poulet-mayo.

86, bd Beaumarchais – 11e
2, rue de Turenne – 4e
158, rue de la Roquette – 11e
54, rue d’Amsterdam – 9e
85, rue Raymond Losserand – 14e


36. Boneshaker

Rien n’indique que la meilleure adresse de donuts de la capitale soit 100% vegan, et pourtant, elle l’est ! Ici, on se rue sur des vrais donuts à l'américaine twistés par la technique d'une pâtissière qui a fait ses classes en France. La pâte à beignet est le résultat de plusieurs mois de travail. Derrière la vitrine, il y a des classiques : cannelle, glaçage au sucre ou cinnamon roll et des recettes tout droit sorties de la tête de la pâtissière comme le pétillant banane, rhum, citron vert. L’adresse est si populaire qu’on a également vu apparaître un bar à brownies signé Boneshaker, parce qu’on n’a jamais assez des bonnes choses.

86, rue d’Aboukir – 2e


37. Cloud Cakes

Depuis 2014, Cloud Cakes propose, outre de délicieux cafés, des pâtisseries végétaliennes en veux-tu en voilà toutes aussi gourmandes les unes que les autres. Cupcakes, cookies, muffins, croissants et autre gâteaux du moment sont à déguster confortablement installés sur les banquettes. Mention spéciale pour le gâteau vanille-myrtilles ou matcha-framboise-chocolat blanc, qu’on n'est pas prêts d’oublier ! Et quand le creux de l’estomac est plus grand, on s’installe dans le coffee shop pour un déjeuner de qualité, notamment avec ce grilled cheese dans un pain aux graines garni d’une poêlée de champignons.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CloudCakesFr (@cloudcakesfr)

6, rue Mandar – 2e
32, rue Notre-Dame-de-Lorette – 9e


38. VG Patisserie

Passionnée de pâtisserie et de nutrition, Bérénice Leconte a longtemps bossé son concept avant d’ouvrir VG Pâtisserie. Dès 9h, les viennoiseries, s’alignent dans la vitrine, rapidement rejointes par les pâtisseries, bio et à base de produits de saison. Parmi les délices proposés, on craque pour le banana bread, le flan à la vanille, le cake marbré, mais aussi les pâtisseries fines comme le macaron à la pistache ou l’entremet au chocolat. Vous allez être accro.

123, bd Voltaire – 11e


39. Ara Chocolat

Fondé par Andrés et Sabrina, un couple de Vénézuéliens, Ara Chocolat est un véritable coup de cœur. De la fève à la tablette, tout est finement surveillé afin d’obtenir le meilleur produit. Travaillant avec des petits producteurs et des coopératives de différents pays d’Amérique latine, chaque bout de chocolat nous procure un plaisir unique et constitue un voyage pour les papilles. Tout est bio, entièrement fait maison et surtout vegan. Alors pourquoi s’en priver ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ara Chocolat (@arachocolat)

54, rue de Dunkerque – 9e


Pour une grande occasion

40. Mesa de Hoy

Besoin d’un peu de réconfort ? Mesa de Hoy nous accueille dans son magnifique cocon. De la déco en pierres en passant par l’assiette, on retrouve des matières et des produits bruts. En bref, on a de quoi passer un moment hyper agréable, sous une verrière au charme sans pareil. Le soir venu, on se laisse guider par le menu découverte 100% végétal. Arancini au riz noir, belle tranche de courge rôtie, chou kale massé et mariné, ganache chocolat, le tout accompagné d’une bouteille de vin orange nature… On y va les yeux fermés !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par HOY Paris (@hoyparis)

MESA de HOY
68, rue des Martyrs – 9e
Ouvert tous les jours de 7h30 à 22h


41. BrEAThe

Longtemps un temple de la cuisine française végétale de haut vol, Breathe a revisité son concept pour devenir un bar à cocktails avec tapas asiatiques. On commande un peu de tout, les petites assiettes mignonnes et coquines jouent des coudes sur la table, l’Amaretto Sour se joint à elles, on dévore des ravioles de champignons bruns, shiitake, 5 épices et sauce au soja noir fermenté ; riz cantonais ; brochettes d’eryngii au grill ; guabao façon pulled pork au fruit du jacquier ; ou encore boulettes tsukune ultra moelleuses à la japonaise. Pour les férus de makis, la deuxième adresse rue Montorgueil les revisite à la perfection. Tout est dingue, le service est en or, c’est un coup de cœur.

16, rue Henry-Monnier – 9e
3, rue Mandar – 2e


42. Friendly Kitchen

Fanny Mijon, à l’origine de Friendly Kitchen, avait à cœur d’ouvrir une table gourmande, bio, dont les assiettes évoluent au gré des saisons et provoquent des émotions. Pari réussi, le tofu mariné en croûte de noisettes ferait presque chialer et le risotto de petit épeautre à la crème de noix & miso blond nous a achevés. Le tout s’accompagne d’une carte de vins nature touchante, parfait pour un date en bonne compagnie.

8, rue Popincourt – 11e
Du mercredi au samedi de 12h à 13h30 et de 19h à 21h30
Le mardi de 19h à 21h30


43. Le Potager de Charlotte

Le Potager de Charlotte est l’une de ces adresses comme il s’en fait rares qui réussissent à prouver que les légumes sont loin d’être une source d’ennui. Ici, quatre plats de haut vol pensés par le chef David Valentin, dont ce millet et crème de chou-fleur avec topinambour grillé, amande torréfiée, radis vert et jeune pousse d’épinard. On l’accompagne de l’entrée star du restaurant depuis son ouverture en 2016, l’avocat façon œuf dur avec houmous au curcuma et dont l’ajout de sel kala namak donne l’impression de croquer dans un véritable œuf. Une justesse des saveurs et tant de souvenirs attendrissants qui accompagnent ces lignes.

12, rue de la Tour-d’Auvergne – 9e
21, rue Rennequin – 17e

À LIRE AUSSI