8 adresses de folie pour slurper des nouilles à Paris

© Tran Tran Zai

Qu’y a-t-il de plus réconfortant par temps frisquet qu’un bon plat de nouilles ? Qu'elles soient chinoises, tibétaines, thaï ou japonaises, elles sont toutes absolument divines. Fines en vermicelles, trempées dans une soupe, ou épaisses comme des ceintures, elles nous font toutes kiffer, ça c'est sûr.  


Les plus délicieuses : Délice de Condorcet

Alerte nouilles de rêve ! C’est en flânant paisiblement rue Condorcet que cette échoppe nous a tapé dans l’œil… et fichtre, quel délice ! Au programme : nouilles à slurper, ravioli aux couleurs pastel et estomac bien rempli. Voilà un de ces secrets comme on aimerait les garder pour soi, mais il est impossible de ne pas partager la claque en plein visage que représente Délice de Condorcet, cette petite pépite chinoise comme on n’en fait plus. Et par où commencer, quand tout, dans un si petit restaurant, est un tel coup de cœur ?

Mention spéciale pour les nouilles colorées aux légumes. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Albert Nahmias (@albertnahmias) le

Délice de Condorcet
10, rue Condorcet – 9e


Les plus artisanales : Mian Guan

Clac, clac, clac. Vous entendez ce bruit ? Ce sont les nouilles en pleine préparation à la minute, direct sous nos yeux. On les voit, au loin dans la cuisine, étendre la pâte élastique en faisant un mouvement de balancier de haut en bas, provoquant le claquement contre le plan de travail. Tout ça à la force des bras. Si le boui-boui ne paye pas de mine, les observer en pleine action est impressionnant et même plutôt envoûtant. Le bonheur est complet quand arrivent les nouilles bercées dans un gros bouillon, umami à souhait. Servies d’épaisseurs différentes et à toutes les sauces, elles réchauffent instantanément les papilles. Portions généreuses et moment réconfortant inévitables pour moins de 8 €. Ça, c'est un bon plan.

Mention spéciale pour les nouilles sautées au porc mariné et légumes. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Claire Seppecher (@claireseppecher) le

Mian Guan
34, rue de Belleville – 20e


Les plus pimentées : Trois fois plus de piment

Papilles sensibles, éloignez-vous de cette adresse, car comme son nom l'indique, ici le piment est à l'honneur. Petit frère de "Deux fois plus de piment", cette seconde adresse s'est spécialisée dans les nouilles et les ravioli, dans un cadre moderne avec des jolies tables en bois et des verres en céramique. Et en ce qui concerne le piment, les plus craintifs pourront toujours opter pour les ravioli sichuanais à la pâte maison fondante et élastique, le piment reste largement supportable.

Mention spéciale pour les nouilles au bœuf haché. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par blublu (@blublu913) le

Trois fois plus de piment
184, rue Saint-Martin – 3e


Les plus fat : Nouilles Ceintures

On choisit la largeur de ses nouilles, son bouillon, végétarien ou carnivore, épicé ou non. On craque pour les nouilles Biang Biang, spécialité de la maison, les moins chères (8 €) mais les meilleures, dit-on. Nouilles ceintures XXL, supra-larges pour une gourmandise sur-développée, huile de piment bouillante, ail, coriandre, ciboulette, chou chinois, le tout dans un petit bouillon bien relevé dont la maison a le secret. C’est chaud, on slurpe, ça coule dans la gorge, on fond. Le bouillon est parfait, le piment de qualité ne prend pas tout le palais, il relève avec délicatesse un plat déjà harmonieux. Les pâtes fondent en bouche, on croirait presque découvrir un bon plat italien. En accompagnement, des concombres marinés ultra légers, des champignons noirs à la ciboulette. Foudroyant.

Mention spéciale pour les nouilles végétariennes

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nouilles Ceintures (@nouilles_ceintures) le

Nouilles Ceintures
69, rue du Faubourg-Poissonnière – 9e


Les plus tradi : Tran Tran Zai

Une cantoche chaleureuse où l’on déguste des recettes authentiques et goûteuses, élaborées par Julie et son mari, à base des meilleurs produits. Que du bonheur ! La courte carte nous met immédiatement en appétit. En entrée, on craque pour les ravioli à la sauce piment soja, sortes de tendres bouchées parfaites sichuanaises, enrobant une farce de porc haché relevée. On ne loupe évidemment pas la sélection de soupes de nouilles épicées, et on décide de jeter notre dévolu sur les nouilles Dan Dan au porc haché (que l’on peut demander avec ou sans bouillon). Le large bol arrive fumant, dégageant ainsi les odeurs qu’on aime tant, celles du voyage et du dépaysement.

Mention spéciale pour la soupe de nouilles épicées.  

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Trantranzai 烫汤哉 (@trantranzai) le

Tran Tran Zai
3, rue de l'École-Polytechnique – 5e


Les plus tibétaines : le Pays des Neiges

Ce restau tibétain est une pure pépite. Situé à Guy Moquet dans le 17e, Pays des Neiges résulte de l'amitié entre Pema Tashi et Tashi Yangdzom, qui proposent une cuisine tradi et délicieuse, à commencer par les nouilles au poulet, au bœuf ou aux légumes. Pour encore plus de plaisir, on vous conseille de mixer poulet et légumes. Et si vous avez encore un petit creux, leurs momos sont à tomber. 

Mention spéciale pour les nouilles aux légumes. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ranjeev Beekarry (@ranj33v) le

 
Le Pays des Neiges
31, rue Guy-Môquet – 17e


Les plus japonaises : Abri Soba

Dans ce petit resto tout en bois à la déco nippone typique, adoré de tout le 9e – on y croise même souvent des reu-sta – on s'adonne à la délicieuse tâche de slurper des nouilles au sarrasin. Chaudes, plongées dans un bouillon, ou froides, égouttées sur une natte et arrosées d’une sauce exquise, elles sont garnies de canard (kabo soba) ou de beignets (tempura soba). 

Mention spéciale pour les nouilles garnies de tempura. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kyori Oshida (@abricotp) le

Abri Soba
10, rue Saulnier – 9e


Les plus authentiques : Sapporo

Voilà une adresse comme on n'en fait plus. Pourtant pas situé dans le quartier qui contient le plus de boui-boui, et en face de feu Colette, Sapporo fait son petit bonhomme de chemin depuis une flopée d'années déjà. Au menu, des nouilles en veux-tu en voilà, sautées ou dans un bouillon, mais aussi des gyozas, des bonnes soupes... Un vrai régal. Un conseil, demandez à être installé au fond de la salle, au rez-de-chaussée, pour une vue imprenable sur la cuisine ouverte, les casseroles qui mijotent, les aliments qui crépitent dans la poêle chaude, et les cuisiniers qui font sauter le tout sous nos yeux ébahis. Miam.

Mention spéciale pour les ramens sautés.  

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elantia (@furykake) le

Sapporo
276, rue Saint-Honoré – 1er
 

Fin des articles