Nouveaux restaurants à Paris en 2020: les tables qui vont nous régaler

© The Social Food

On compte bien continuer sur la même lancée que l'année dernière et découvrir les meilleures adresses de la capitale. Et qui dit nouvelle année, dit nouveaux spots pour submerger nos palais de plaisir ! Encore un peu de patience, si certains sont déjà ouverts, d'autres accueilleront leurs premiers clients d'ici peu. En attendant, on salive et on note leur ouverture sur l'agenda.

 

Rosie

Rosie est la première grande brasserie parisienne du XXIe siècle à reprendre les valeurs historiques de ce modèle de restaurant devenu mythique au fil des années. La cuisine 100% faite maison met à l’honneur des plats traditionnels et réconfortants. Au menu : oeufs mollet champignons, tartine de jambon de Paris, magret de canard ou encore un parmentier végétarien... sans oublier les coquillettes à la truffe (big succès) ! En plein cœur du 11e, cette nouvelle brasserie branchée et multi-générationnelle à la décoration intemporelle propose une carte simple qui évoluera en fonction des saisons.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Brasseries à la mode (@brasserie_rosie) le


Rosie
53, rue du Faubourg-Saint-Antoine – 11e
Ouverture en janvier 2020


Cali Sisters

Cali Sisters, c’est le nouveau restaurant californien le plus attendu de 2020. Derrière cette nouvelle adresse acceuillante et confortable, deux sœurs, Capucine et Juliette Vigand, passionnées par cette région ensoleillée des États-Unis. Ici, on pourra manger all day long de la bonne cuisine californienne, aussi gourmande que saine et surtout à prix très abordables. Ce restaurant bohème et vibrant situé à deux pas de la place de la Bourse accueillera une centaine de couverts et tous les classiques de la cuisine californienne dans ses assiettes. Pancakes au citron et ricotta, meatballs en cocotte, short rib fumé et courge butternut rôtie aux épices, brocolinis snackés au pesto ou carottes multicolores citronées, on n’est pas prêt de s’en lasser.

©Sergeeva

Cali Sisters
17, rue Notre-Dame-des-Victoires – 2e
Ouverture mars 2020


Tigermilk

Après une première adresse dans le quartier du sentier qui fait fureur depuis plusieurs mois, Tigermilk a ouvert la deuxième adresse sur le canal Saint-Martin. Tout comme sa grande sœur, cette nouvelle adresse propose une cuisine d’inspiration sud-américaine. Et au-delà des produits frais, et d'un cadre des plus agréables, les plats sont proposés à des prix imbattables. Quesadillas, nachos, guacamole onctueux, savoureux ceviche, tiramisu au maracuya, on ne sait que choisir. Un voyage gourmand en Amérique latine vous attend quai de Valmy.

©JulietteDM

Tigermilk
37, quai de Valmy – 10e
Ouvert


Sir Winston

Le Sir Winston est l’un des plus vieux pubs anglais de Paris. Au Printemps, il se transformera en table épicée, à mi-chemin entre le pub anglais et une table indienne, comme une incroyable demeure des colonies anglaises, décorée par la talentueuse Laura Gonzalez. Cette nouvelle table sera ouverte tous les jours du petit-déjeuner au dîner, pour un moment entre amis, un déjeuner d’affaire ou même un brunch indien en famille le dimanche. Sir Winston proposera une cuisine de partage parfumée d’épices et signée par un chef indien dans un décor coloré. Au sous-sol, on retrouvera un speakeasy étonnant et idéal pour siroter de très bons cocktails.

©Sir Winston

Sir Winston
5, rue de Presbourg – 16e
Ouverture printemps 2020 


Le petit Victor Hugo

Cette ancienne institution du 16e fait peau neuve ! Olivier Flottes et Michel Boiron, déjà à la tête de Gilberte et Huguette, promettent une complète renaissance au petit Victor Hugo qui part à la conquête des côtes du monde avec une véritable "maison Mer" insolite. On retrouvera tous les plats iconiques du monde autour du poisson, avec notamment du King Crabe, des paellas, des tacos de poisson, enchiladas, ceviches, taramas multiples, chawarma au poulpe, des california rolls, des poke bowls, des tajines de poisson ou des nouilles aux crevettes. Laura Gonzalez a encore frappé, et finira d’étonner l’œil avec une végétation luxuriante, des banquettes en forme de vagues, un immense toit ouvrant et même un incroyable rooftop coloré.

©Le Petit Victor Hugo

Le petit Victor Hugo
143, avenue Victor Hugo – 16e
Ouverture avril 2020


Zola

C’est dès début janvier que l’on pourra découvrir cette nouvelle adresse du mythique passage des Panoramas. Avec un décor haut en couleur, cette nouvelle adresse met à l’honneur une cuisine aux influences italiennes. À la carte des pizzas bien joufflues et des pasta plus que généreuses. Sur deux étages, on est plongés dans un décor pop et ultra coloré avec des tomettes terracotta au sol, des murs en béton ciré ou flanqués de néons coquillettes, un four à pizza or et des assiettes aux dessins psychédéliques. Au sous-sol, la table d’hôte verdoyante aux couleurs bleu Majorelle est l’endroit parfait pour une soirée exclusive en grandes tablées. Zola, c’est le partage, la convivialité et la générosité !

©The Social Food

Zola
62, passage des Panoramas – 2e
Ouverture janvier 2020


Mon Square

Mon Square, c’est la nouvelle adresse follement trendy du 7e juste en face du square Samuel Rousseau et de l’église Sainte-Clotilde. Dans son décor à la fois arty, végétal et girly, on retrouve de jolies toiles fleuries qui ornent les murs du Salon Vert et du Salon Rose, des oiseaux en céramique confectionnés à la main et un arbre monumental en céramique surplombant le grand bar central, mais aussi une Kiss room privée plus communément connue sous le nom de "salon privatisable" tout de miroirs vêtue. Dans l’assiette, une cuisine française de saison qui mélange classiques de brasserie chic et notes plus originales.

©Mon Square

Mon Square
31, rue Saint-Dominique – 7e
Ouverture janvier 2020


5 Baht

Cette véritable "Thaï Noodle House" ouverte depuis quelques semaines ravit les papilles des amateurs d’Asie. Comme à Bangkok mais en plein Marais, on retrouve des bols de nouilles concoctés par la cheffe thaïlandaise Ja Euarchukiati. 5 Baht, c’est le prix du bol que la cheffe commandait autrefois dans les ruelles de Bangkok, et elle a voulu nourrir le corps et le cœur des Parisiens avec cette cuisine de goût, reconfortante et au prix juste. Elle s’est ainsi inspirée des gargottes typiques du centre du pays qui bordent les rivières et servent à toute heure d’excellentes nouilles et petits plats à partager. Mais la carte compile d’autres spécialités plus rares de la cuisine thaï, à tester de toute urgence. C’est l’une des rares tables qu’il manquait à Paris.

©Marine Brusson

5 Baht
10, rue Saint-Merri – 4e
Ouvert 


Onii San

On ne se lasse pas de la cuisine nippone. Le Haut Marais accueillera Onii San en mars prochain avec au menu des temaki hand roll et des tapas izakayas créatifs, les deux plats phares. Mais ce nouveau lieu de vie, intimiste, tamisé et festif, s’inspire de plusieurs concepts nés à Tokyo et Los Angeles ; le duo Isaac Romero et Risa Ichimaru a imaginé une carte pointue à base de spécialités japonaises et recettes authentiques. On ne manque pas la belle sélection de sakés proposée par le restaurant.

Onii San
82, rue des Archives – 3e 
Ouverture en mars 2020


La Fontaine Gaillon

On ne présente plus l’unique et prestigieux chef doublement étoilé Marc Veyrat, un pied à Paris, l’autre en Haute-Savoie. Dès janvier 2020, le grand chef s’installe dans l’iconique Fontaine Gaillon et proposera une carte iodée pour l’occasion, faisant la part belle aux poissons de lac. Sans parler de la grande sélection de vins, le tout dans un décor chic parisien. La terrasse généreuse sera l’une des plus agréables de Paris, et cette "nouvelle" adresse pensée avant tout dans la continuité d’une institution de quartier.

©alexey_ds

La Fontaine Gaillon
15, rue Gaillon – 2e
Ouverture janvier 2020


Mamo Trattoria

Après quelques travaux de rénovation, le troisième restaurant du chef Pepino Mammoliti fait peau neuve et devient Mamo Trattoria. Une maison italienne dans les règles de l’art autour d’une cuisine simple et généreuse avec des grands classiques comme les fameux spaghetti cacio e pepe ou encore la délicieuse foccacia truffée. On se croirait en Italie avec l’esprit convivial et chaleureux du lieu, et les larges banquettes confortables nous donnent envie d’y rester des heures.

©AlexPro9500

Mamo Trattoria
2, rue La Pérouse – 16e
Ouverture début janvier 2020

Le bonus : Pavyllon

Si le Pavyllon a ouvert ses portes en octobre 2019, 2020 commence tout particulièrement bien pour le restaurant qui vient tout juste d'obtenir sa première étoile Michelin. Le chef Yannick Alléno (trois étoiles au guide Michelin depuis 2007) a ouvert cette troisième adresse, la pensant comme un comptoir gastronomique ou tout le monde s'attable autour d'une large cuisine ouverte. De là, on observe l'agréable ballet des chefs de partis, commis, sauciers...Dans l'assiette, une incroyable valse de saveurs et de textures qui s'équilibrent à la perfection. Si la carte (très généreuse) change régulièrement et comporte uniquement des produits de saison, l'on peut vous conseiller de déguster en entrée les quenelles de noix de Saint-Jacques, Duxelles et crus de Paris, suivi du turbot nacré, fricassée de couteaux et salicornes, son échalote noire et pickles d’oignons et nage à la ciboulette et en dessert, surtout, ne loupez pas le chocolat chaud en crème tendre, sa Cristalline de sarrasin et sa quenelle au beurre noisette. Inoubliable. Le Pavyllon est sans conteste l'une des tables à tester absolument en 2020, dans une atmosphère chic mais pas guindée, idéale pour les grandes occasions. 

Pavyllon
8 Avenue Dutuit - 8e

Fin des articles