Les meilleures escapades culturelles de l'hiver

In the studio, December 2017 [Dans l'atelier, décembre 2017], 2017, dessin photographique imprimé sur 7 feuilles de papier, monté sur 7 feuilles de Dibond, 278 x 760 cm, assisté de Jonathan Wilkinson.

Envie de changer d’air pendant l’hiver ? Échappez-vous le temps d’un week-end et profitez des meilleures offres culturelles de fin d’année dans toute la France. Voici notre top des escapades culturelles du moment, à faire en famille ou entre amis.


1.
 Un voyage d’hiver enchanté à Nantes

Pour les fêtes de fin d’année, on s’échappe en famille du côté de Nantes pour Le Voyage en hiver. À l'occasion des vacances de Noël, Le Voyage à Nantes vous plonge pour la première fois dans la magie des fêtes. Inspirés par l’ambiance unique et festive de cette période, les artistes célèbrent la ville à travers de joyeuses propositions : création d'œuvres plastiques inédites, programmation musicale et découverte de la gastronomie nantaise. L’occasion d’explorer la ville au cours d’un songe enchanté, le temps d’une escapade hivernale…

La-nuit-je-vois-Vincent-Olinet-Le-Voyage-en-hiver-2022-Le-Voyage-a-Nantes-©-Martin-Argyroglo
La nuit je vois Vincent Olinet Le Voyage en hiver 2022 Le Voyage à Nantes ©Martin Argyroglo

Le Voyage en hiver
Le Voyage à Nantes
Jusqu’au 1er janvier
Plus d’infos sur le site


2.
 Les momies débarquent au Muséum de Toulouse

Qu'elles soient naturelles ou artificielles, les momies s'installent au Muséum de Toulouse le temps d'une expo inédite. Et ce n’est pas par hasard puisque cette année marquait à la fois le centenaire de la découverte du tombeau de Toutânkhamon et aussi le bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par J.F. Champollion. L’expo s’ouvre bien au-delà de l’Égypte et s'intéresse à la conservation des corps de façon plus globale, qu’ils soient humains ou animaux, et aux rites qui les accompagnent. C’est aussi l’occasion de découvrir les techniques de conservation contemporaines et de réfléchir à des questions éthiques et déontologiques liées à nos rites et pratiques funéraires. À travers une scénographie innovante et interactive, cette exposition interdisciplinaire questionne notre rapport au temps, à la quête d’éternité et à la mort, des réflexions universelles et intemporelles qui traversent chacun de nous.

Momies, corps préservés, corps éternels
Muséum de Toulouse
35, allées Jules-Guesde – Toulouse
Jusqu’au 2 juillet
Plus d’infos sur le site


3.
 Un spectacle interactif pour mieux comprendre le réchauffement climatique

Cap Sciences Bordeaux vous propose une expérience immersive à mi-chemin entre le théâtre, le cinéma et l’atelier participatif, pour sensibiliser toute la famille au dérèglement climatique de façon ludique et pédagogique. Réchauffe l’ambiance… pas la planète ! offre une perspective aux plus jeunes (et aux plus grands) pour comprendre et réagir face à la crise climatique. Vivez une expérience collective à la fois drôle, percutante et surtout engageante qui permet à tous de se sentir concernés par le Climat, sans pour autant culpabiliser. GaIA, conscience planétaire, épaulée par les témoignages d’experts scientifiques, nous enseigne les blocages à dépasser pour agir et offrir un monde meilleur aux générations futures. Après votre visite, il ne vous restera plus qu’à passer à l’action pour protéger notre chère planète ! 

© Gautier Dufau© Gautier Dufau

Réchauffe l’ambiance… pas la planète !
Cap Sciences Bordeaux
Hangar 20, quai de Bacalan – Bordeaux
Jusqu’au 8 mai
À partir de 10 ans
Plus d’infos sur le site


4. Une odyssée lumineuse au c
œur de Bordeaux   

C’est le rendez-vous incontournable de l’hiver à Bordeaux, l’odyssée lumineuse 1001 Lumières vous attend au cœur du parc Bordelais pour une sortie familiale féérique. À la tombée de la nuit, découvrez un monde fabuleux où faune et flore s’illuminent à travers 30 tableaux de lanternes géantes et colorées. L'événement 100% éco-responsable, alimenté par des panneaux solaires, célèbre l’art de la Chine ancestrale dans un parcours lumineux mettant en scène des animaux mythiques dans de somptueux décors où vous pourrez admirez des sculptures gigantesques allant jusqu’à 20 mètres de long. 

1001 Lumières
Rue du Bocage – Bordeaux
Jusqu’au 2 janvier
Plus d’infos sur le site


5. Intime, voyage au cœur de l’œuvre d’Yves Klein

Plongez dans la l’intimité de l’œuvre d’Yves Klein, au-delà de sa dimension spectaculaire. Entrez dans l’univers de l’inventeur du fameux IKB (International Klein Blue), ce bleu lumineux et profond, qui malgré une disparition prématurée, laisse derrière lui une œuvre prolifique et variée. L’Hôtel de Caumont vous fait (re)découvrir l’artiste niçois sous un angle inédit, en explorant les liens entre sa vie personnelle et sa création aussi audacieuse que radicale. À côté des chefs-d’œuvre les plus emblématiques, dont les fameux Monochromes, vous découvrirez des œuvres méconnues du public et des archives exclusives pour comprendre la démarche artistique du créateur, à la fois intellectuelle et spirituelle, dissimulant souvent une certaine touche d’humour. Des œuvres d'Arman, Christo, Martial Raysse ou encore Jean Tinguely témoignent aussi des amitiés et complicités artistiques que Klein a entretenues durant 8 ans de création. Profitez des visites commentées proposées les mercredis et week-ends pour devenir incollable sur cet artiste à la renommée internationale.

© Culturespaces / Thomas Garnier - © Succession Yves Klein c/o ADAGP, Paris, 2022
© Culturespaces / Thomas Garnier - © Succession Yves Klein c/o ADAGP, Paris, 2022

Yves Klein, intime
Hôtel de Caumont
3, rue Joseph-Cabassol – Aix-en-Provence
Jusqu’au 26 mars 2023
Plus d’infos sur le site


6. David Hockney, de la Tate au Musée Granet
 

Le musée Granet d’Aix-en-Provence accueille une rétrospective du célèbre artiste britannique David Hockney, en partenariat avec la prestigieuse Tate londonienne. Admirez les chefs-d’œuvre de l’un des artistes les plus influents et populaires du monde sur plus de 700 m2 d’exposition. Audacieux et avant-gardiste, le maître de l’art contemporain réunit de multiples sources dans ses œuvres pour réinventer les grands classiques de l’art : natures mortes, portraits et paysages. Le tout en insistant toujours sur son obsession de toujours : la représentation de la perspective. En traversant 9 sections, retracez le parcours unique d’Hockney du milieu des années 50 à nos jours. Une carrière durant laquelle il n’a cessé d’élargir le champ des possibles en explorant les domaines de la peinture, de la gravure, du dessin et aussi de la photographie et du numérique. De ses créations d’étudiant à ses chefs-d’œuvre reconnus, David Hockney a toujours interrogé les représentations et continue de bousculer notre perception du monde.

Mr. and Mrs. Clark and Percy [M. et Mme Clark et Percy], 1970-1971, acrylique sur toile, 213,4 x 304,8 cm, Tate, don des Amis de la Tate Gallery 1971, © David Hockney, Photo : TateM. et Mme Clark et Percy, 1970-1971, acrylique sur toile, 213,4 x 304,8 cm, Tate, don des Amis de la Tate Gallery 1971, © David Hockney, Photo : Tate

David Hockney, collection de la Tate
Musée Granet
Place Saint-Jean-de-Malte – Aix-en-Provence
Du 28 janvier au 28 mai
Plus d'infos sur le site 


7. Quand l'amitié et la créativité ne font qu'un 

L’Album Zutique, le Cadavre Exquis, l’Œil Cacodylate, le Grand Tableau antifasciste collectif, ont en commun d’être des projets issus de collaborations et coopérations entre artistes, poètes et écrivains professionnels. Au cours des XXe et XXIe siècles, philosophes, écrivains, musiciens et cinéastes ont aussi produit des œuvres collectives à la fois expérimentales et singulières repoussant les normes et codes esthétiques dominants. Amitiés, créativité collective réunit pour la première fois différents types d’œuvres collaboratives en dévoilant 117 réalisations issues à la fois de collections publiques et privées. De Picasso à Picabia, de Gabrielle Buffet à Arp, de Klein à Saint-Phalle et Tinguely, de McCarthy à Rhoades, ces collaborations artistiques sont souvent le fruit d’amitiés et ont permis d’ouvrir le champ des possibles artistiques et d’expérimenter de nouvelles formes d’expression. Découvrez des œuvres inédites nées d’un mélange explosif des inventions des plus grands artistes et intellectuels modernes.

L’Album Zutique, le Cadavre Exquis, l’Œil Cacodylate, le Grand Tableau antifasciste collectif, ont en commun d’être des projets issus de collaborations et coopération entre artistes, poètes et écrivains professionnels. Au cours des 20e et 21e siècle, philosophes, écrivains, musiciens et cinéastes ont aussi produit des œuvres collectives à la fois expérimentales et singulières repoussant les normes et codes esthétiques dominants. Amitiés, créativité collective réunit pour la première fois différent types d’œuvres collaboratives en dévoilant 117 réalisations issues à la fois de collections publiques et privées. De Picasso à Picabia, de Gabrielle Buffet à Arp, de Klein à Saint-Phalle et Tinguely, de McCarthy à Rhoades, ces collaborations artistiques, sont souvent le fruit d’amitiés et ont permis d’ouvrir le champ des possibles artistique et d’expérimenter de nouvelles formes d’expression. Découvrez des œuvres collectives inédites nées d’un mélange explosif des inventions des plus grands artistes et intellectuels modernes.Francis Picabia, L’Œil cacodylate, 1921. Huile sur toile et collage photographique, 148,6 × 117,4 cm. Paraphes de Marcel Duchamp, Tristan Tzara, Gabrielle Buffet, Georges Ribemont-Dessaignes, Marthe Chenal etc. Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle © Adagp, Paris 2021 / photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Jacques Faujour

Amitiés, créativité collective
Mucem 
7, promenade Robert-Laffont – Marseille
Jusqu’au 13 février
Plus d’infos sur le site


8. Un tour du monde Magique au Musée des Confluences

Qui n’a jamais gardé avec lui un objet “magique” ou porte-bonheur pour se porter chance ? Des potions de sorcières aux mystérieux tours du prestidigitateur en passant par les incantations du chamane et les prédictions du devin, la magie est présente dans notre société. Aventurez-vous dans une mystérieuse forêt et laissez-vous surprendre par les magies du monde. Tout au long du parcours, objets archéologiques, ethnographiques et spécimens dialoguent ensemble et nous montrent à quel point la magie est présente dans nos vies. Mais derrière cette popularité se cache un véritable désir de décrypter le monde et d’influencer le cours des choses conjugué au plaisir d’entretenir le mystère. Exaucer nos souhaits, guérir, réussir, être aimé, nombreux sont ceux qui ont recours à la magie, même si c’est parfois pour se venger ou ensorceler…

Magique
Musée des Confluences
86, quai Perrache – Lyon
Jusqu’au 5 mars
Plus d’infos sur le site


9. (LA)HORDE fait Danser l’image au Centre national du costume de scène et de la scénographie 

Le Centre national du costume de scène (CNCS) célèbre cinquante ans de pratiques artistiques plurielles et ouvertes sur le monde avec l’exposition Danser l’imageCréé en 1972 par Roland Petit, le Ballet est, depuis septembre 2019, dirigé par le collectif (LA)HORDE qui place la danse au cœur de sa pratique pluridisciplinaire. L’expo témoigne de l’énergie créative et profuse du BNM en dévoilant plus de 130 costumes issus de collaborations avec de grands couturiers tels que Yves Saint Laurent, Hervé Léger ou encore Versace. Accessoires, dessins et éléments de décors reconstituent l’identité et le patrimoine du BNM. Le tout dans une scénographie cinématographique et vivante à laquelle s’ajoute photographies, vidéos et affiches qui attestent de la singularité du récit multiple du célèbre ballet. Une expo à ne pas manquer, à seulement 2h30 de Paris et Lyon en train ! 

Stylisme de Malika Slimani et Paul-Arthur Jean-Marie pour The Master’s Tools. Chorégraphie (LA)HORDE, 2017. Ballet national de Marseille, 2020. © BNM / Gala / Kito MuñozStylisme de Malika Slimani et Paul-Arthur Jean-Marie pour The Master’s Tools. Chorégraphie (LA)HORDE, 2017. Ballet national de Marseille, 2020. © BNM / Gala / Kito Muñoz

Danser l’image
Centre national du costume de scène (CNCS)
Quartier Villards, route de Montilly – Moulins
Jusqu'au 30 avril
Plus d'infos sur le site

Fin des articles