Pourquoi il ne faut pas porter de culotte la nuit

Depuis notre plus tendre enfance, on garde la culotte la nuit. C’est plus confortable, hein, et ça évite de se retrouver le cul à l’air quand le coloc’ ouvre la porte de sa chambre. Mais sachez que c’est une grossière erreur puisque garder la culotte pourrait vous causer bien des ennuis.


Les gynécos s’accordent tous à dire une chose : libérez donc votre vulve pendant la nuit ! Lors d'une interview pour le magazine américain Shape, l'auteure du livre V is for vagina ("V comme vagin" en français), la gynécologue Alyssa Dweck, explique qu'elle conseille à toutes ses patientes d’enlever la culotte. « Si cette zone est constamment couverte, surtout avec des sous-vêtements non absorbants, l'humidité s'accumule au niveau de votre intimité », explique-t-elle. Le terrain devient alors propice aux bactéries et aux infections, surtout chez les femmes qui sont sujettes aux cystites.


Nue c'est mieux, mais sinon ?

Si vous tenez absolument à garder de quoi "protéger" votre intimité du monde extérieur, la spécialiste recommande de choisir des sous-vêtements très larges en 100% coton (prenez quelques tailles au-dessus) et dormir à poil au moins deux nuits par semaine.


Let it breathe !