Anne Bocrie, l'effet papillon

Si vous preniez vraiment les choses en main ? Anne Bocrie vous reçoit chez elle, en plein coeur de Montmartre, pour définir à deux de vrais objectifs de vie... et les respecter.

« Lorsque vous voulez quelque chose que vous n’avez jamais eu, il est nécessaire de faire quelque chose que vous n’avez jamais fait. » C’est avec ces mots qu’Anne Bocrie pose le cadre. Anne Bocrie, c’est celle qui vous aide à retirer de votre chaussure le caillou trop petit pour vous empêcher de marcher, mais pas moins douloureux pour autant.

Timidité, stress, procrastination, phobie, etc. Identifier le problème, c’est la tâche première de cette maître praticienne en programmation neurolinguistique (PNL). Alors oui, les mots peuvent faire peur. Mais la PNL est un simple outil pour fixer un objectif et s’y tenir. En bonne coach, Anne reçoit, pendant des séances d’1h30, des artistes qui ne savent pas gérer leur trac, des jeunes stressés à l’idée de passer un examen, ou encore des managers qui peinent à prendre la parole en public...

Parmi les protocoles en place pour y remédier, l’un consiste à rechercher les ressources enfouies en soi pour lutter contre ces situations. « Rappelez-vous d’un moment pas évident qui s’est bien déroulé, comme un entretien d’embauche réussi. L’idée est d’associer ce souvenir à une image symbolique, à une zone de cocooning, comme un cercle, où se réfugier à l’instant T. »

Visualiser, donc. De même, avant le protocole, en début de séance, Anne demande d’évaluer ce qui ne va pas, puis de se projeter au-delà de l’épreuve – « Comment vous sentiriez-vous si, que feriez- vous si, etc. » – dans le but de se défaire des automatismes que notre cerveau a intégré depuis l’enfance, de réussir à s’adapter aux situations nouvelles. Pour un suivi plus approfondi, cette coach de vie propose également dix séances pour parler plus amplement. « L’objectif défini ensemble est souvent atteint avant la fin. »

Finalement, « la vie devient une aventure ». En changeant sa manière d’être, même de façon infime, des conséquences insoupçonnables en découlent. « C’est l’effet papillon, déclenché par un tout petit levier », conclut Anne. Le levier, c’est elle qui vous permet de le déclencher, seul.

8 passage des Abbesses - 18e Tél. : 09 53 63 31 77 bocriea@gmail.com Site internet

Texte : Justine Knapp