5 tips pour survivre au retour du pollen à Paris

undefined 4 mars 2024 undefined 17h27

Auriane Camus

Le printemps n’est pas encore là mais les allergies sont déjà de retour pour nous jouer de mauvais tours. Alors que la saison hivernale 2023-2024 a été marquée par des températures particulièrement hautes — cet hiver étant le troisième plus chaud de l’histoire française — forcément, les effets du printemps arrivent un peu plus tôt que prévu. Les bourgeons commencent à éclore, et le pollen, lui, fait son grand retour pour venir titiller nos voies respiratoires. Si vous êtes allergique, pas de panique, quelques techniques existent pour survivre à l'attaque du pollen. On vous explique.


Misez sur les bonnes bactéries

Les probiotiques n'ont pas fini de nous étonner ! Bons pour la digestion, pour le système immunitaire et la synthèse des vitamines B et K, ils seraient aussi efficaces contre cette satanée rhinite allergique. Ces micro-organismes vivants que l’on trouve dans certains aliments comme les yaourts ou dans des compléments alimentaires participent à un bon équilibre de la flore intestinale et donc à une bonne immunité.


Alimentez-vous de bonnes choses

Pour faire face au méchant pollen, la vitamine C et la vitamine E sont vos alliés : orange, citron, pommes... tous les fruits en contiennent un minimum. Comment cela se fait-il ? L’histamine, molécule qui déclenche les symptômes de l’allergie en cas d’intolérance, augmente lorsque les niveaux de vitamine C diminuent. D'autres molécules peuvent aussi vous aider, comme la quercétrine présente dans les oignons, qui permet de lutter aussi contre les yeux larmoyants et les démangeaisons de l’asthme et du rhume des foins. Enfin, il a été démontré que plus on mange des poissons riches en acides gras, moins on a de risque d'être allergique grâce à leur super pouvoir anti-inflammatoire !


Du collyre et des mouchoirs dans la poche

On ne vous apprend probablement pas grand-chose, mais ça ne fait jamais de mal de le rappeler : le collyre est miraculeux pour les yeux qui piquent. On n'oublie pas ses petits mouchoirs pour essuyer les larmes qui coulent. Ils peuvent aussi servir de masque pour inspirer moins de pollen. Sinon, ressortez les boîtes de masques anti-covid qui prennent la poussière dans votre placard, et le tour est joué !


Rincez-vous les cheveux le soir

Quel rapport entre les cheveux et l'allergie au pollen, nous direz-vous ? Et pourtant ! Lorsque vous vous baladez cheveux au vent, un tas de petites particules de pollen viennent se loger dans votre crinière. Le soir, venu, on va se coucher et on respire tout ce qui s'y trouve ; bonjour les dégâts. La solution ? Un bon coup de brosse à cheveux (qu'on pense à nettoyer toutes les semaines) et un petit coup de rinçage sous la douche avant le dodo pour éliminer tout ça. Ça marche aussi pour la pollution et la bière collée renversée par cet inconnu un peu trop ivre au bar.


Portez des lunettes de soleil

Les taupes qui se trouvent parmi nous savent à quel point les lunettes peuvent vous sauver en cas de tempête de pollen. Non seulement vous aurez l'air cool, mais en plus, elles sont un écran protecteur pour limiter le contact avec les allergènes. Ça permet aussi de cacher ces pauvres yeux rougis...


Mots-clés : allergie pollen, allergie au pollen que faire, allergie au pollen yeux, allergie cutanée pollen, allergie pollen bouleau, allergie pollen et fievre, allergie pollen fatigue, allergie pollen graminées, allergie pollen nez bouche, allergie pollen symptômes, allergie pollen traitement, allergie pollen traitement naturel, allergie pollen yeux gonflés, allergie pollen yeux traitement, anti allergie pollen, symptômes d allergie au pollen, toux allergie pollen