Des scientifiques britanniques révèlent le meilleur remède contre la gueule de bois

IStock

Quelle solution pour votre gueule de bois du dimanche ? Des scientifiques britanniques répondent à la question et ça ne va pas vous plaire. 

Les lendemains de soirées arrosées… une épreuve difficile à surmonter pour beaucoup. Certains se réconfortent avec de la bonne bouffe, certains avalent un cachet et retournent se coucher, d'autres testent tous les remèdes de grand-mère possibles et imaginables. Infusions détox, clous de girofle, curcuma, vitamine C… Et si on vous disait que tous ces efforts ne servaient finalement pas à grand-chose ?

Effet placébo ?

Une méta-étude britannique publiée dans le journal scientifique Addiction a passé en revu près de vingt et un remèdes différents. Le verdict ? Aucune raison scientifique ne justifierait leur réel fonctionnement sur la gueule de bois, à part le possible effet placébo. L’équipe scientifique ne manque pas de mettre en évidence aussi le manque de réalisme dans les différents remèdes proposés. Sur vingt et un, huit d’entre eux ont été testé uniquement sur des sujets masculins. L'occasion pour ces scientifiques de militer pour une inclusion genrée plus large dans les expériences réalisées sur l’alcoolémie.

Dr Emmert Roberts, leader de ce rapport, explique : « Notre étude a trouvé que les résultats mis en évidence de ces remèdes, sont de très mauvaise qualité et ont besoin d’une évolution plus rigoureuse. Pour le moment, le moyen le plus sûr pour prévenir les gueules de bois c’est de s’abstenir de boire de l’alcool, ou de boire avec modération. » Donc pas de solution miracle pour votre dimanche matin pour le moment. Il est peut-être trop tard pour commencer votre Dry January…

Remèdes scientifiques gueule de bois

Fin des articles