Top des restos les plus fous du monde

© Insta / kwong_jack

Le bistrot d'en bas a tendance à vous lasser ? Certains endroits gourmands rivalisent d'inventivité pour nous faire rêver. Tour du monde des restos les plus oufs du monde. 


Celui où on mange nu

C'est dans le 12e arrondissement qu'ont élu domicile deux jumeaux, Parisiens de naissance et anciens assureurs qui, après 20 ans de métier, opèrent un virage à 180° et ont ouvrent à la mi-octobre Ô Naturel, un restaurant dédié aux naturistes. « Nous sommes allés à la rencontre de personnes naturistes et nous avons découvert un état d'esprit qui prône des valeurs communes comme le respect de soi et d'autrui, la liberté et une envie de vivre épicurienne », ont expliqué les deux fondateurs à Naturisme magazine. Impossible cependant de s'y rendre nu au risque d'écoper d'une amende, vous devrez passer par un vestiaire avec casier pour ensuite entrer dévêtu dans la salle. Un peu comme à la piscine, en fait. Être naturiste jusqu'à l'assiette a tout de même un prix : comptez 49€ pour un menu entrée-plat ou plat-dessert et 59€ pour l'entrée-plat-dessert

Ô Naturel
9, rue de Gravelle – 12e


Celui où on mange avec son chien
 

Vous aimez manger sans vous séparer de votre chien ? Au Canada, ce café-resto canin permet aux personnes ayant des chiens de passer un bon moment sans quitter leur animal favori. L'idée ? Que vous puissiez boire un coup, pendant que votre chien se refait une beauté au salon de toilettage ou qu'il se repose au parc à chien intérieur. 

Hot Dog et Cie à Québec
Plus d'infos


Celui où on s'allonge dans un cercueil

Concept un peu chelou on vous l'accorde, mais qui vient d'un intellectuel bouddhiste de Bangkok dont l'ambition est de permettre à ses clients de « réfléchir au sens de leur vie ». Pour cela rien de plus simple, chacun est invité à s'allonger dans un cercueil avant de profiter des gourmandises proposées – glace, cocktail aux noms pas banals : "mort", "naissance" etc. Vous voyez le genre ! 

Kid Mai Death Awareness Cafe à Bangkok
Plus d'infos


Celui où on déguste des insectes
 

Les insectes, c'est le futur de la gastronomie, on le sait tous. À New York, un resto mexicain agrémente certains de ses plats de ces petites bestioles : guacamole à la fourmi noire ou encore crevettes panées à la sauterelle. Pour ceux qui n'ont pas envie de passer ce cap, vous pourrez toujours opter pour les classiques enchiladas et tacos gourmands ! 

Black Ant à New York 
Plus d'infos


Celui où on dine sous la mer 

Situé à 5,8 mètres de profondeur, ce restaurant vous propose un véritable voyage gourmand dans le grand bleu ! Pour pénétrer dans cet aquarium grandeur nature, il faudra vous engouffrer dans une petite hutte sur la jetée puis descendre par un escalier en colimaçon. Aux fourneaux, le chef néo-zélandais Shannon Batten connu dans son pays pour être le cuisinier des chefs d’État, des têtes couronnées et de nombreuses célébrités. 

Hurawalhi Island Resort aux Maldives


Celui où on dine dans les airs 

Depuis le 11 juin 2010, Dinner in the Sky est un nouveau concept de restaurant venu de l’étranger et propose un repas gastronomique "en l’air" à 30 voire 50 mètres au-dessus du sol. La plate-forme, comprenant une table rectangulaire pesant pas moins de six tonnes et entourée de 22 sièges, est maintenue par 16 câbles en métal et surélevée par une grue. Le tout est conçu « dans le respect des normes de sécurité allemandes et européennes les plus strictes ». Ce concept déjà présent dans une quarantaine de pays a été introduit au Liban par la société Alf Event dont l’actionnaire principal est Alfred Asseily, copropriétaire du restaurant La Table d’Alfred.

Dinner in the Sky
Plus d'infos