Pépite du jour : l'Arrière Cour, le nouveau lieu caché du 17e !

  • Olivia
  • Découvertes
  • 02/05/2017
© l\'Arrière Cour

Avis aux épicuriens ! Un nouveau lieu atypique vient d’ouvrir au cœur des Batignolles. Caché au fond d’une cour, vous trouverez l’Arrière Cour et ses cocktails élaborés, ses vins voluptueux, ses amuse-bouches améliorés et sa déco à tomber. La dernière pépite du 17 !


Seuls les curieux pourront tomber sur l’Arrière Cour. A l’abri du tumulte de la place de Clichy, dans la petite rue Biot, s’est installé il y a à peine trois mois ce nouveau lieu gourmand. Passé la porte cochère du 9 de la rue, on découvre une jolie cour arborée qui nous mène vers ce bar d’un nouveau genre. On se retrouve dans un appartement cosy, avec des tables en bois, des nappes en toile de Jouy, une musique jazzy et des végétaux un peu partout. Avec sa grande véranda, l’endroit est baigné de lumière.

Derrière son bar, Félicien nous accueille tout sourire, prêt à nous montrer ses talents de mixologue. Ancien chef barman dans un hôtel 5 étoiles, le jeune homme manie l’art du cocktail à merveille. Parmi ses spécialités, on retient le Pop colada au rhum infusé au popcorn, liqueur de vanille, crème de coco et jus d’ananas ou encore le Pipigroni à la Suze, Vermouth Dolin Blan, Gin Hendricks, avec un subtil ajout de thym fumé qui change tout.

Niveau vins, la sélection est riche et originale. Toujours à la recherche d’une bonne bouteille, François, le proprio, ne propose que ses coups de cœur. Des vins argentins, des vins français, des vins bio, des vins naturels… Il y en a pour chaque palais !

 arrière-cour

Et parce qu’un verre solo, c’est toujours un peu triste, on nous propose une belle carte de mini-plats gastros. Pour nous sustenter, le chef Raphaël Garnier a élaboré une sélection de petits mets délicieux. Gambas au piment d’Espelette, rouleau de pommes granny farci au tourteau, encornets travaillés avec une farce aux champignons et pignons de pin, ballotine de lapin et sa réduction au piquillos, asperges vertes et blanches avec leur œuf mollet… La carte est susceptible de changer, mais vous l’aurez compris, on est loin de la simple planche de charcuterie.

Lorsque l’heure du dessert pointera le bout de son nez, les becs sucrés auront du mal à résister. Nonettes de Dijon maison (sorte de muffin au miel et aux épices), Budin de Pan (pain perdu en mode argentin) ou encore millefeuille avec son coulis de caramel beurre salé maison, la gourmandise à l’état pur !

 arrière-cour-cachée

On peut aussi opter pour un brunch ensoleillé avec un joli plateau composé de croissants, pain, cocktail de fruits frais, velouté chaud ou froid, salade César retravaillée à l’anchois, œuf mimosa au saumon fumé, crottin de chavignol au miel de romarin, verrine de vacherin… Le dej’ promet d’être divin.

A la fois cosy, joli et calme, l’Arrière Cour est notre nouveau coup de cœur (et on le parie, le vôtre très prochainement aussi) !


L’Arrière Cour

9, rue Biot – 17e