La Gaufrerie, à la découverte des gaufres salées

La Gaufrerie, c’est l’aboutissement du rêve de Jonathan. Cet ancien banquier, féru de gastronomie, s’est reconverti pour offrir aux Parisiens un endroit spécialement dédié à la gaufre : « Le produit est toujours rattaché à la nourriture de rue / fast-food ou à la gourmandise sucrée. J’ai eu envie de le revisiter, lui donner une nouvelle image ». Pari gagné ! Ici, c’est l’originalité qui prime. Jonathan joue sur les formes grâce à deux modèles de gaufriers à l'ancienne et surprend nos papilles par des associations de saveurs inspirées de ses voyages.

La carte change en fonction des saisons et donc du marché. Que des bons produits frais, du matin, bio, pour des gaufres et des accompagnements faits maison de A à Z. C’est tout naturellement que cet automne, on peut déguster une Forestière à la farine d'épeautre, chanterelles et lardons servie avec un gratin de potimarron-champignons-noisettes et parmesan.

Nouvelle carte d'automne : voici La Forestière #gaufre #gaufre salée #champignons #potimarron

Une photo publiée par La Gaufrerie (@lagaufrerie) le

On craque aussi sur la Paysanne avec sa pâte à base de farine, ses lentilles et saucisse de Morteau, servie avec une sauce à la moutarde et une petite salade… sans oublier la désormais traditionnelle gaufre Burger… Et bien d'autres pépites gustatives toutes plus gourmandes les unes que les autres. Hummmm !

La pâte, parlons-en ! Avec son père, boulanger-pâtissier, Jonathan a mis au point une recette unique et légère, où est incorporé une partie des ingrédients pour donner une saveur unique à chaque gaufre salée.

Les becs sucrés ne seront pas en reste non plus grâce aux gaufres traditionnelles (sucres, nutella…) et aux créations plus surprenantes telle la M&M’s, Tatin ou 100% choco Valrhona.

Du côté des boissons, La Gaufrerie se fournit chez de petits producteurs en régions. On retrouve la brasserie Northmaen pour les bières et cervoises (!), ainsi qu’une vraie carte de cidres, parmi lesquels on peut compter des bouteilles d’Eric Baron et Eric Bordelet, deux références dans le domaine de la cidrerie. Ce dernier produit d’ailleurs un sidre (oui oui, avec un « s ») : bien plus minéral, qui s’adapte mieux au salé. Une aubaine ! Petit plus : la cuisine ouverte, qui laisse entrevoir les plats, nous met déjà en appétit. Et pour les patients, nous savons déjà, et en exclusivité, que cet hiver nous réservera sa gaufre raclette

_

La Gaufrerie
5, Rue Marie Stuart - 2e
Tél. : 01 42 33 05 89
www.lagaufrerie.fr
La gaufrerie sur Facebook