Un festival de jazz gratos aux Puces de Saint-Ouen

© Wikimedia Commons

Vous avez été biberonné à Louis Armstrong, Nina Simone et Miles Davis. Vous avez claqué des phalanges sur Hit The Road Jack, massacré un nombre incalculable de fois I Got A Woman lors de karaokés endiablés. Vous avez sillonné les petits clubs de jazz peu connus, fréquenté les grands festivals du genre, ou même regardé La La Land.


Rassembleur depuis ses origines (il était chanté par les esclaves), le jazz est mis à l’honneur les 16 et 17 juin dans des lieux à son image, populaires et conviviaux. Des marchés (comme les Puces), des brasseries, stades et rues de Paris accueilleront ainsi des concerts, des fanfares, une tournée des bars en musique et même un grand bal populaire à l’occasion du Festival Didier Lockwood.

#swing #jazzmanouche #sunny #sunday #happy #pucesducanal

Une publication partagée par Les Puces du Canal (@pucesducanal) le

Lancé il y a 15 ans par le créateur éponyme, décédé cette année, le Festival des Puces affiche pour volonté de conserver et valoriser le caractère populaire intrinsèque du jazz. Mission réussie avec son implantation dans des lieux chill et gratos, tout de même plus accessibles que l’Opéra.

Alors puisque « at summertime, the livin’ is easy », venez profiter du ciel bleu et des airs entrainants du festoche aux milieux des sapes ou des haltères. Une expérience unique !


Festival Didier Lockwood
Puces de Saint-Ouen
Avenue de la Porte-de-Clignancourt – 18e
Du 16 au 17 juin 

Toute la programmation