Simone Veil à l'honneur dans une exposition biographique à l'Hôtel de Ville

L’hémicycle strasbourgeois du Parlement européen lors de la proclamation de l’élection de Simone Veil à sa présidence, 17 juillet 1979 CVCE. © Jean-Louis Debaize/Union européenne.

“Je baisse la voix, on pourrait nous entendre : comme l’immense majorité des Français, nous vous aimons, Madame” déclarait Jean d’Ormesson à Simone Veil, reçue à l’Académie française en 2010. Onze ans plus tard, l’Hôtel de Ville lui rend hommage à travers une exposition biographique.

Le topo

Décédée en 2017, Simone Veil est un monument politique et social en France. L’Hôtel de Ville retrace à partir du mois de mai  la vie et le parcours de celle qui fut déportée dans les camps de la mort, puis magistrate, ministre, élue au Parlement européen et à l’origine de la loi dépénalisant l’avortement. 

Pourquoi c’est cool 

On pourra consulter de nombreuses archives de la vie de Simone Veil : un enregistrement d’un témoignage de Simone Veil sur la déportation, à l’Assemblée nationale, datant de 1947, les  discours  tenus  à  l’Assemblée  lors de l’examen du projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse en 1974 : le brouillon manuscrit et la version dactylographiée et lue à la tribune que Simone Veil croyait perdus ou encore le  costume  d’académicien signé par Karl Lagerfeld en 2010 ainsi que l’épée.

Le petit plus

Plusieurs événements sont prévus autour de l’exposition : une installation de l’artiste David Teboul,“L’aube à Birkenau, 2021”, composée d’un néon monumental installé sur la façade de l’Hôtel de ville, la projection du documentaire “Simone Veil, mémoire d’une immortelle” (sur inscription) ou encore une balade “Où est Simone ?” autour du street-art avec le collectif Merci Simone


Exposition Simone Veil à l'Hôtel de Ville
28 mai-21 août 2021

Du lundi au samedi sauf jours fériés
10h - 18h30 - Dernière entrée 17h30
Entrée gratuite – inscription obligatoire



Fin des articles