“Montmartre, décor de cinéma” : l'expo qui nous plonge au cœur de notre quartier favori

© L\'Homme à l\'imperméable - Amarande et Ferandel

Depuis toujours, Montmartre est une mine d’inspiration pour les artistes, les écrivains ou les cinéastes. De Pigalle au Moulin Rouge en passant par Barbès ou le Sacré-Cœur, ces lieux emblématiques de la vie parisienne ont servi de décor à de nombreux chefs-d’œuvre cinématographiques. A travers une sélection de documents exceptionnels, le Musée de Montmartre met en lumière ce quartier mythique par son aura, son romantisme, ses lieux de plaisir et de vice. Que vous soyez cinéphile ou simple amateur, cette exposition est un véritable joyau à découvrir sans tarder. 

Amis Montmartrois, vous pensez connaître le quartier comme votre poche ? Peut-être, mais le connaissez-vous avec l’œil du cinéphile ? C’est ce que vous propose le Musée de Montmartre avec sa nouvelle exposition Montmartre, décor de cinéma

A travers une série de documents uniques – extraits de films, affiches originales, costumes ou encore scénarios, le musée nous fait redécouvrir des films entrés dans la postérité. Des réalisations autant nationales qu’internationales, tournées au cœur du quartier ou parfois reproduites dans des studios, que l’on redécouvre avec un plaisir inouï. 


An American in Paris _ terrasse du café Huguette

Muni d’un audioguide, c’est la voix de Marcel Aymé qui vous guidera tout au long de la visite. Véritable parcours initiatique au cœur de Montmartre, chaque pièce est dédiée à un endroit phare du quartier. Le Sacré-Cœur sera le premier à vous accueillir dans ce voyage, avec des extraits de films où il est mis à l’honneur - An American in Paris de Vincente Minnelli, Les quatre-cents coups de François Truffaut ou encore Everyone Says I Love You de Woody Allen. Vous tomberez ensuite sur cette suite d’escaliers interminable, ponctuée de lampadaires dans la pénombre comme dans Juliette ou la clef des songes de Marcel Carné. Ces escaliers vous embarqueront d’ailleurs vers le métro Barbès, reconstitué dans un studio pour Les Portes de la nuit du même Marcel Carné. 


Boulevard - JP Leaud et Monique Brienne

Montmartre est aussi le lieu de tous les plaisirs et de tous les vices, repère pour les filles de joie, les voyous ou les artistes miséreux. Vous découvrirez ainsi le Moulin Rouge de Jean Renoir, de Baz Luhrmann ou de Cédric Klapisch ou encore le Lapin Agile, le plus vieux cabaret du quartier dans Allo Berlin ? ici Paris ! de Jérôme Duvivier. 

 
Les Portes de la Nuit - métro Barbes

Plus qu’une mine d’inspiration pour tous les cinéastes, le 18e est également le lieu où les premiers temples du cinéma ouvrent, avec notamment la salle des Grands Magasins Dufayel de la rue de Clignancourt. L’Attrait de Paris, signé par Gérard Bourgeois pour Charles Pathé en 1912, fut d’ailleurs le premier film tourné au pied de la Butte, explique Pierre Philippe, conseiller scientifique et historique de l’exposition. Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet signe la fin de ce parcours subjuguant et nous laisse, avec pour dernier souvenir, une représentation d’un Montmartre coloré, joyeux et plein de vie. Courez-y ! 

Exposition Montmartre, décor de cinéma
Musée de Montmartre

Jardins Renoir 
12, rue Cortot – 18e 
Jusqu’au 14 janvier 2018 

Fin des articles