Découvrez le mont Fuji à travers une rare collection d’estampes japonaises

Hara (14e vue) © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris)  Harry Bréjat

Le Musée national des Arts asiatiques – Guimet rouvre ses portes ce 8 juillet 2020. Pour l’occasion, le musée met les petits plats dans les grands et vous accorde une belle pause détente sur sa terrasse panoramique qui sera ouverte pour la première fois au public. Mieux encore, à partir du 15 juillet, vous pourrez découvrir la présentation exceptionnelle de Fuji, Pays de Neige à travers la rare collection d’estampes japonaises.

Inspirant de nombreux artistes, le célèbre mont Fuji domine le paysage de l’archipel japonais. Ce volcan au cône parfait, culminant à 3 776 mètres, forme le point le plus élevé de Honshu, l’île principale de l’archipel japonais. Élément fort de l’estampe japonaise, il est d’ailleurs inscrit en 2013 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco au titre de lieu sacré et source d’inspiration artistique.


Vent frais par matin clair, dit « Fuji rouge » © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) Michel Urtado

Le MNAAG dévoile ainsi pour sa réouverture quelques 70 estampes japonaises sorties de ses réserves. Parmi celles-ci, on retrouve notamment un grand nombre d’œuvres de la période d’Edo du célèbre peintre Katsushika Hokusai. Mais le Fuji, c’est aussi un des sites les plus photographiés du pays. Des photographies anciennes et contemporaines accompagneront ainsi les estampes avec quelques objets d’art décoratif.


Soir de neige à Terajima © MNAAG, Paris

Les estampes étant des œuvres fragiles, particulièrement sensibles à la lumière, elles seront présentées durant une durée limitée. La présentation prendra place dans les salles d’exposition temporaire du rez-de-jardin pour vous proposer un espace plus confortable permettant de respecter les règles de distanciation physique, mais, plus encore, de mieux apprécier ces sublimes œuvres, insignes pour certaines, moins connues pour d’autres.



Fuji, Pays de Neige
Musée national des Arts asiatiques – Guimet 6, place d’Iéna – 16e
Du 15 juillet au 12 octobre 2020
Tarifs : 11,50 € plein tarif / 8,50 € tarif réduit
Plus d'infos

Fin des articles