Monet et Rothko se rencontrent au Musée des Impressionnismes

Claude MONET, Nymphéas avec rameaux de saule © Paris, lycée Claude-Monet, don de Michel Monet

Au printemps 2022, le musée des impressionnismes Giverny présente un dialogue exceptionnel entre les œuvres de Claude Monet et de Mark Rothko. Rassemblant les peintures tardives du maître de l’impressionnisme et les couleurs énigmatiques de l’artiste américain, l’exposition Monet/Rothko propose au visiteur une expérience immersive qui nous invite à redécouvrir deux magnifiques artistes.

Monet et Rothko, deux artistes pas si éloignés 

La force de Monet repose sur son ambivalence entre l’abstraction et la figuration. Figurative puisqu’il puise son inspiration dans la nature et sa représentation en reste assez proche du réel. On a tous en tête sa série la plus connue, les Nymphéas. Il observe ses plantes, lesquelles il suit l'évolution du jardin japonais qu'il s'était fait construire dans sa maison de Giverny. Mais toute la singularité de Monet est qu'il retranscrit la réalité telle qu’il la ressent. Il essaye de capter des impressions à un instant bien précis, un instant t. Ce flou, ce brouillard qui enveloppe la majorité de ses toiles place Monet à la frontière entre abstraction et figuration. 

Cette frontière, Mark Rothko artiste américain d’après-guerre des plus influents, l'a franchie. Connu pour ses toiles abstraites aux blocs méditatifs de couleur lumineuse, Rothko est considéré comme un artiste profondément attentif qui lie abstraction et spiritualité.


Claude Monet (1840-1926) Saule pleureur, entre 1920 et 1922. Huile sur toile, 110 x 100 cm © Paris, musée d’Orsay, donation de Philippe Meyer

De l'impressionnisme à l'abstraction, le rapprochement magique de ces deux maitres 

L’exposition proposera le rapprochement entre six œuvres de Rothko et six peintures de Monet. Déclinée en thématiques chromatiques, elle donnera à voir les peintures de ces deux maîtres sous un jour inédit. La formation de l’abstraction, telle que Monet l’a conçue, trouvera ainsi un écho moderne chez Rothko. Tout se joue dans les couleurs, clef de voute des deux artistes. Comment le bleuté à la limite du violet du Nymphéas avec rameaux de saule de Monet trouve-t-il son écho dans la toile Untitled, 1957, de Mark Rothko ? Tout est question de nuances, de transitions. Et surtout d'émotions. Cette exposition se vit plus qu'elle ne se conceptualise. Alors on ne vous en dit pas plus et on vous invite à aller au musée des impressionnismes Giverny.


Mark Rothko (1903-1970), Untitled, 1957 © Washington, National Gallery of Art, Gift of the Mark Rothko Foundation, Inc., 1986

Monet / Rothko
Le musée des impressionnismes Giverny
Du 18 mars au 3 juillet
99, rue Claude Monet - 27620 Giverny
Plus d'infos

Fin des articles