Louis de Funès : la Cinémathèque française lui consacre une grande exposition

Louis de Funès et Jean Marais dans Fantômas, en route vers l exposition de la Cinémathèque © PAC / Société Nouvelle des Etablissements Gaumont (SNEG) / PCM Films

Dès le début du printemps, notre Louis de Funès bien aimé sera mis à l'honneur à la Cinémathèque française. Cette dernière lui consacrera une grande exposition, l'occase de se replonger dans les films qui nous ont fait marrer. Good vibes garanties, à ne pas manquer !

« Le rire, c'est le soleil il chasse l'hiver du visage humain », clamait Louis de Funès, et ça tombe bien ! Du 1er avril au 2 août 2020, la Cinémathèque proposera pour la toute première fois une exposition entièrement consacrée à un acteur. Et quel acteur ! Louis de Funès est le plus populaire des comiques français et sa carrière, bien que commencée tardivement, marquera à jamais le 7e art. Fantômas, Le Gendarme de Saint-Tropez, La Folie des Grandeurs, Les aventures de Rabbi Jacob ou encore La Grande Vadrouille, qui n'a jamais regardé l'un de ses films tranquillou en famille dans le canapé ?


De pianiste de bar à acteur star

Passionné de jazz, Louis de Funès de Galarza commence comme pianiste dans un bar pendant la guerre. C'est bien avant que Daniel Gélin lui donne sa chance, Sacha Guitry sa confiance et que Claude Autant-Lara l’enferme face à Gabin et Bourvil dans la cave de La Traversée de Paris. Ce n'est qu'à 50 ans que le petit jazzman grimpe finalement en haut de l'affiche et partage son génie burlesque avec le monde entier. Ses rôles décrivent sa vie, l’ascension d’un sans-grade : du petit chef au chef d’orchestre, du sous-officier au capitaine d’industrie, des privations aux dérèglements de la société de consommation.


Une vie marquée par l'excentricité et la liberté

Le parcours de l'exposition met à l'honneur l'acteur sous toutes ses facettes, au travers de plus de 300 œuvres, costumes, peintures, maquettes ou encore sculptures, le tout accompagné d'extraits de films. L'on redécouvre sa dynamique survitaminée, ses gueules, ses émotions, son jeu surréaliste et endiablé. On comprend alors comment Louis de Funès va progressivement imposer son rythme à des films dont il finit par prendre possession, pour devenir l’auteur-compositeur de personnages à la hauteur de sa démesure. Un acteur intemporel qui a su créé une langue imaginaire, devenue universelle.

 Louis de Funès dans Les Aventures de Rabbi Jacob, un film de Gérard Oury 


Des billets coupe-file à moitié prix 

Parce que rire ça fait du bien, et qu'en ce moment on en a tous besoin, sachez également que la Cinémathèque a mis en vente ses 2000 premiers billets coupe-file à 5 € au lieu de 10 €, et les 1000 suivants à 6,50 €. Vous n'avez plus d'excuse pour ne pas sortir de votre longue hibernation les bonbons ! 


Louis de Funès

Cinémathèque française
51, rue de Bercy – 12e
Du 1er avril au 2 août 2020
Billetterie

Fin des articles