L’Atelier des Lumières, le nouveau lieu XXL dédié à l’art numérique dans Paris

© Culturespaces / E. Spiller

C’est une grande première dans le monde de l’art. L’Atelier des Lumières, l’unique Centre d’Art Numérique à Paris ouvre ses portes ce vendredi 13 avril. Située dans une ancienne fonderie du XIXe siècle, avec 3300m2 de surface de projection, ce lieu culturel d’un nouveau genre propose des expositions immersives grandioses. De quoi vivre l’art pleinement !

 

Envie d’être transportés ? C’est bien ce qu’il risque de vous arriver après une virée à l’Atelier des Lumières. A l’initiative de Culturespaces, cet endroit inédit à Paris promet une véritable expérience sensorielle du monde de l’art. Car si l’ambition du projet est évidemment de présenter les œuvres, c’est une véritable mise en scène qui prend place avec des projections monumentales et une bande son poignante - la promesse d'un grand bain d’émotions. 

© Culturespaces / E. Spiller.

Entre Bastille et République, dans cette ancienne fonderie de 2000m2 créée en 1835, ce sont plus de 3000 images qui sont projetées dans cet espace de 3300 m2 à l'aide de 140 vidéoprojecteurs laser, et sur une bande son diffusée par 50 enceintes.  

Pour inaugurer ce lieu hors normes, les deux premières expositions retracent un siècle de peinture viennoise, de la Sécession à nos jours, avec une rétrospective de l’œuvre de Gustav Klimt, figure de proue de la scène artistique de Vienne, et Friedensreich Hundertwasser, peintre et architecte fortement influencé par le travail de Klimt. 

Produite par Culturespaces et réalisée par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi, avec la collaboration musicale de Luca Longobardi, cette programmation artistique inaugurale nous embarque dans un spectacle coloré et lumineux au coeur des peintures de Gustav Klimt, de ses contemporains et de ceux qu’il a inspirés. 

© Culturespaces / E. Spiller

Tour à tour les portraits, paysages, nus, couleurs et dorures qui ont révolutionnés la peinture viennoise dès la fin du XIXe siècle se succèdent, se déploient au rythme d'une bande son classique - Wagner, Beethoven, Chopin ou encore Rachmaninov. Le combo projections monumentales et musique sensationnelle boostent nos émotions. 

"Tout le monde connait Le baiser de Klimt, devenu le symbole de ce renouveau artistique viennois. Avec Renato Gatto et Massimiliano Siccardi nous avons voulu faire découvrir d’autres facettes de son œuvre : ses interventions dans les grands palais de la Vienne impériale de la fin du XIXe, mais aussi ses minutieuses et délicates tapisseries végétales réalisées en plein air lorsqu’il passait l’été immergé dans la nature, ou encore les détails décoratifs qu’il peignait pour habiller et orner ses portraits de femmes sensuelles ou hiératiques", explique Gianfranco Iannuzzi directeur artistique et co-réalisateur de l'exposition. 

Hundertwasser

Quelques oeuvres de Schiele, ami et admirateur de Klimt, apparaissent également dans une partie de la première exposition. Un peu plus courte, la deuxième exposition immersive présente Hundertwasser, à la fois peintre et architecte, qui incarne un renouveau artistique, dans la continuité de la révolution instiguée par Klimt. Sa peinture - "une explosion de couleurs qui transporte à la source même de la vie et des éléments naturels" - nous embarque dans une spirale infinie au son des compositions contemporaines de Kronos Quartet et de Longobardi. 

Une autre salle "LE STUDIO" présente par ailleurs l’installation numérique POETIC_ AI qui vous emmènera dans un superbe voyage onirique. Le collectif Ouchhh a ainsi fait appel à l’Intelligence Artificielle pour créer une œuvre digitale unique et contemplative.

Poésie, émotion, immersion...voici les 3 mots clés d'une virée à l'Atelier des Lumières. Vous serez scotchés ! 

 

L’Atelier des Lumières
38 rue Saint-Maur – 11e
Ouvert 7j/7 entre 10h et 18h

Nocturnes : vendredis et samedis jusqu’à 22h
Plus d'infos