Le Cyberféminisme mis à l’honneur à La Gaîté Lyrique

  • Zoé Stene
  • Expo
  • Publié le 13 Mars 2019 à 17h42
© Nadja Buttendorf

Et si les ordinateurs étaient des ordinatrices ? C’est la question à laquelle 23 artistes et collectifs internationaux ont tenté de répondre à travers une série de créations remettant en cause la domination masculine sur les technologies. Une cyber exposition dynamique et immersive invitant le visiteur à la réflexion.

Il fut un temps où « les computers portaient des jupes », selon l’expression de l’ancienne mathématicienne de la NASA, Katherine Johnson. Et bien oui ! Il faut savoir que le terme computer désignait une personne, souvent une femme, qui faisait les calculs à la main. Une frise chronologique nous révèle d’ailleurs le rôle et l’histoire méconnus des femmes dans le développement informatique et nous apprend qu’à l’époque, les femmes traitaient les données astronomiques, calculaient les trajectoires balistiques, crackaient les codes nazis et ont même été les premières programmeuses.

Malheureusement, au milieu des années 80, la présence de ces « Rocket girls » dans les nouvelles technologies s’amenuise considérablement, notamment face à l’avènement de l’ordinateur personnel, et de son marketing porté vers les hommes qui en fait un « boy’s toy » par excellence. Depuis, la technologie paraît plus que jamais genrée, conçues majoritairement par des hommes occidentaux.

 Publicité Apple 1977

Computer Grrrls a invité des designeuses, makeuses, hackeuses et chercheuses du monde entier à décrypter les enjeux et les conséquences de ce manque de diversité en s’interrogeant, notamment, sur l’évolution des nouvelles technologies telle que l’intelligence artificielle. N’est-il pas déroutant de n’avoir aucune femme dans un secteur aussi influent sur nos vies ? Les algorithmes ne risquent-ils d’être uniquement à l’image de ceux qui les conçoivent ?

Nadja Buttendorf, soft nails

Les artistes nous offrent un parcours intuitif en utilisant des outils de création divers : impression 3D, réalité virtuelle, algorithmes ou encore films publicitaires afin de nous livrer un regard critique, ironique et spéculatif sur ces technologies de l’information et de la communication.

Parallèlement à ces créations originales, une programmation de workshops, de tables rondes, d’ateliers, de projections, de performances et autre carte blanche en présence des artistes, rythmera l’exposition le temps d’un week-end, une fois par mois. L’occasion d’inverser la courbe et de remédier à ce déséquilibre criant en invitant les femmes à se réapproprier la technologie.

Computer Grrrls
La Gaîté Lyrique 
3bis Rue Papin - 3e
14 mars au 14 juillet 2019


Fin des articles