Bouddha, la légende dorée investit le MNAAG

Pour la première fois en France, venez découvrir une exposition consacrée aux différents épisodes miraculeux de la vie de Bouddha, restranscrits par un grand nombre d'artistes au fil des siècles. Fruit de quatre années de préparation, l'exposition du Musée national des arts asiatiques-Guimet (MNAAG), articulée autour d'un vaste et riche travail iconographique, vous offrira les clés de compréhension essentielles à la légende du Bienheureux. 


Le Topo
 

Du 19 juin au 4 novembre, l'exposition Bouddha, la légende dorée investit les murs du MNAGG afin d'explorer les grands miracles de la vie du Bienheureux au travers de 159 œuvres. L'exposition retrace sa naissance survenue dans le parc de Lumbini au sud du Népal, son éveil, son premier sermon à Sarnath et son accès au Nirvana dans les divers pays d'Asie, de l'Afghanistan au Japon et de la Chine à l'Indonésie. 


Pourquoi c'est cool
 

Le parcours de l'exposition, conçu par Thierry Zéphir, brillant ingénieur d'études du musée, retrace les origines de Bouddha et nous invite à comprendre son évolution et son développement dans l'ensemble du territoire asiatique. De ses vies antérieures aux épisodes et aux miracles de sa vie, jusqu'à l'Éveil, l'exposition raconte avant tout « une histoire merveilleuse qui restitue le destin d'un être dont la spiritualité était très particulière et très élevée en son temps », déclare Thierry Zéphir. 


Le coup de cœur de la rédac'

Entre des sculptures en pierre, en métal, en bois et grandes peintures votives, le choix est rude. Toutefois, le Thangka (peinture sur toile que l'on déroule) représentant le sermon sur le pic des Vautours à Rajgriha nous a séduits. On apprend que c'est ici que le Bouddha enseigna la Prajnaparamitaun enseignement que seuls les disciples les plus éclairés furent capables de suivre. 

Bouddha, la légende dorée 
Musée national des arts asiatiques-Guimet (MNNAG)
6, place d'Iéna – 16e
Du 19 juin au 4 novembre 2019

Fin des articles