Black Bamboo, une installation immersive de l'artiste NILS-UDO à l'espace Fondation EDF

© NILS-UDO, Sella Nest, troncs d’épicéa, marbre blanc, Italie 2008

À l'espace Fondation EDF jusqu’au 2 février, on peut désormais venir admirer en accès libre l’œuvre de l’artiste plasticien allemand NILS-UDO. Actif depuis 1972 et installant ses œuvres aux quatre coins du monde, c’est cette fois à Paris qu’il nous confronte à ses réflexions.


Le topo

Spécialement conçue pour l'espace Fondation EDF, l’artiste présente à l’occasion de cette collaboration son œuvre Black Bamboo, une installation sculpturale in situ qui est l’une des rares réalisées par l’artiste pour un espace intérieur.

Jouant avec les volumes architecturaux des salles du rez-de-chaussée et de la mezzanine, il plonge ces espaces dans l’obscurité totale. Seule partie éclairée, Black Bamboo, une "couvée" posée au centre de la pièce et protégée par une forêt de bambous. Plusieurs centaines de tiges ont été sélectionnées par l’artiste pour abriter cette œuvre, imaginée comme un refuge face à la destruction de la nature.

©NILS-UDO, Maison d'eau, bouleaux, épiceas, osiers, ALLEMAGNE 1980


Pourquoi c’est cool

NILS-UDO, c’est une véritable icône du mouvement art in nature, qui mène des expériences artistiques dans et avec celle-ci. Ses créations, sans violenter l'environnement, le magnifient, et instaurent un véritable dialogue entre humain et végétal.

Avec cette œuvre, la Fondation groupe EDF interroge le rapport de l’Homme avec la nature, proposant aux visiteurs une manière sensible et poétique de réfléchir à des sujets tels que les enjeux climatiques ou les actions possibles en faveur de l’environnement. Une manière créative de sensibiliser à la protection de notre planète, avec une œuvre fragile et éphémère qui comme elle, risque bien de disparaître. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jam’Archi / Aurelia Giamarchi (@jam_archi) le

Black Bamboo
Espace Fondation EDF
6, rue Récamier – 7e
Accès libre
Du 29 novembre 2019 au 2 février 2020

Plus d’infos

Fin des articles