Le 59 Rivoli fête ses 20 ans avec une énorme expo sur les lieux alternatifs

Immeuble anciennement squatté au 59, rue de Rivoli, puis légalisé par la Mairie de Paris il y a dix ans, c’est aujourd’hui l’un des plus anciens lieux alternatifs parisiens et un bâtiment mythique du 1er arrondissement. Pour ses 20 ans, le 59 Rivoli organise une exposition pour faire réflechir à l'histoire de ces lieux.


Après deux décennies d’existence, Lucie Camous et Vincent Prieur (commissaire et co-commisaire), ont souhaité marquer le coup en organisant une exposition dédiée aux lieux hors norme. Intitulée Archives communes pour lieux hors du commun, l'exposition invite 21 lieux alternatifs à venir exposer dans l’immeuble des œuvres plastiques et des installations en tous genres, pour participer à la création d’une mémoire collective. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MargauX Gpl (@margaux.gpll) le

À côté de l’exposition, des tables rondes seront organisées, posant des questions telles que "quel avenir possible pour ces lieux alternatifs", ou encore des projections, notamment celle du documentaire de Marie Maffre Ainsi squattent-ils

Avec plus d’une trentaine d’expos par an et 80 000 visiteurs, cette programmation nous ouvre une réflexion sur ces lieux qui ne correspondent pas aux normes habituelles, et autant d’opportunités d’échanger et de réfléchir sur l’avenir de ces lieux en perpétuelle évolution. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Safia ? (@safia.lrb) le

Le 1er novembre, pour célébrer comme il se doit ce 20e anniversaire, une soirée ouverte à tous sera organisée, avec des performances, des concerts d'artistes tels que Barry Jones ou le MAU MAU Collectif, ou encore une projection inédite sur les premières années du 59 Rivoli.

Une occasion unique d'en savoir plus sur ce lieu aussi magique qu'intriguant et sur les artistes qui y résident toute l'année. 


59RIVOLI - Archives communes pour lieux hors du commun
59, rue de Rivoli – 1er
Du 24 octobre au 3 novembre
Plus d’infos 

Fin des articles