5 expositions en galerie à ne pas manquer à Paris

© William Klein / Courtesy Polka Galerie

Après les premières joies de ce déconfinement partiel nous vint une question essentielle : ok on est libre, mais on fait quoi ? Heureusement, la rédac' du Bonbon est là et vous a déniché 5 expositions ultra sympas à voir en galerie à Paris. Vous nous suivez ? C'est parti !

Être déconfiné c'est bien, pouvoir aller faire un tour au musée c'est mieux ! Oui mais comme pour les restos, les cafés et le ciné, il va falloir encore un peu patienter. Et si c'était l'occasion pour nous de dépasser nos préjugés et de pousser la porte de nos galeries de quartier ? Des visites en petit comité qui permettent une approche artistique différente et passionnante.


Un monde d'abstraction
à la 193 Gallery

Depuis quelques années déjà, la 193 Gallery nous fait voyager dans le monde entier, à travers des expositions souvent pop et colorées. Dès le 3 juin, César, l'un de nos galeristes préférés, accueillera cinq artistes de cinq continents différents pour nous présenter leur approche de l'abstraction, en opposition à la conception traditionnelle de l'art comme imitation de la nature. Courez-y !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jade Fenu (@jade.fenu) le

Un monde d'abstraction
193 Gallery
7, rue des Filles-du-Calvaire – 3e
Du 3 juin au 31 juillet


Foule sentimentale à la Galerie Polka

Et si on revoyait la foule de manière glamour sans penser à toutes les maladies qui pourraient proliférer ? C'est ce que propose notre Galerie Polka adorée à travers sa nouvelle exposition photo collective consacrée à la foule, au monde, à la danse et à la vie. Nous, on dit oui ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Polka Galerie (@polkagalerie) le

Foule sentimentale
Galerie Polka
12, rue Saint-Gilles – 4e
Jusqu'au 4 juillet


Pierre Charpin, Similitudes
à la galerie Kreo

Le célèbre designer Pierre Charpin nous présente Similitude(s), un ensemble de nouvelles pièces aux typologies et matériaux originaux comme ces tables basses qui associent métal et pierre de lave mais également des vases et miroirs, luminaires et dessins assemblés en une scénographie hors du temps, conçue comme une succession de paysages verticaux et horizontaux. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Galerie kreo (@galeriekreo) le

Pierre Charpin - Similitudes
Galerie Kreo
31, rue Dauphine – 6e
Jusqu'au 31 juillet 


La Musée
à la Galerie italienne 

Une exposition presque entièrement féminine, inspirée du constat que les collections des musées sont constituées à plus de 80 % d'artistes masculins. Ici, la Galerie italienne inverse la tendance et nous permet de (re)découvrir le superbe travail de Kiki Smith, Sylvie Auvray ou encore, Nina Roos. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Galerie Italienne - Paris (@galerieitalienne) le

La Musée
Galerie Italienne
15, rue du Louvre – 1er
Jusqu'au 11 juillet 


Wight 1970, un festival de légende : Bernard Rouan
à la Galerie Rouan

Si, comme nous, vous êtes en manque de festoches, vous allez adorer vous replonger dans l'un des plus grands festivals de rock de l'Histoire : le Wight. Imaginez 700 000 personnes se déhancher à l'été 1970 au rythme de l'incroyable musique de Jimi Hendrix, The Who ou encore The Doors. Un évenement mythique dont le photographe Bernard Rouan a su capturer l'ambiance électrique.

 © Bernard Rouan

Wight 1970, un festival de légende : Bernard Rouan
Galerie Rouan
3, rue Perrée – 3e

Du 11 juin au 30 août

Fin des articles